rm

Auteur: Ikipou

La commande rm permet de supprimer des fichiers et des dossiers. Le nom rm vient du mot anglais "remove" signifiant supprimer.

Effacer des fichiers

Pour supprimer des fichiers, il suffit d'utiliser rm et de spécifier un à un l'ensemble des fichiers à supprimer.

Si les droits d'écritures sont suffisant, rm supprime les fichiers sans demander de confirmation. Il est possible de forcer la demande de confirmation à l'aide de l'option -i (ou --interactive).

Voici par exemple la suppression des fichiers Linux.temp et Certif.temp:

$ ls
Certif.temp  Linux.temp
$ rm Linux.temp
$ rm -i Certif.temp
rm: détruire fichier régulier vide `Certif.temp'? o

Si un fichier n'est pas accessible en écriture, la commande rm demandera systématiquement confirmation pour la suppression. Il est possible de forcer le comportement sans confirmation à l'aide de l'option -f (ou --force).

Voici un exemple sur le fichier Debian.temp:

$ ls -l
total 0
-r-------- 1 ikipou ikipou 0 2008-01-20 17:44 Debian.temp
$ rm Debian.temp
rm: détruire un fichier protégé en écriture fichier régulier vide `Debian.temp'? n
$ rm -f Debian.temp

Supprimer un dossier

Supprimer un dossier se fait normalement avec la commande rmdir. Néanmoins, si le dossier n'est pas vide, il faut supprimer récursivement le contenu du dossier avant de le supprimer. Pour se faire, il existe l'option -R de la commande rm.

Comme pour le cas des droits pour les fichiers, il est courant d'utiliser -Rf pour forcer la suppression des fichiers des dossiers même si ils n'ont pas les droits d'écriture.

Voici par exemple la suppression du répertoire Fedora et de son contenu:

rm -Rf Fedora

Page de manuel

La page de manuel de rm décrit la commande et l'ensemble de ses options.

COMPARONS

M : Le singe est vachement plus intelligent que l'homme ! Le singe est capable de remplir une grille de loto... mais lui, il ne le fait pas...