Divers

  • Starcraft va revenir dans une version remastérisée (MacBidouille)

    Vous êtes probablement nombreux à avoir passé de très longues heures à jouer à Starcraft, sorti en 1999. Ce jeu a eu une incroyable durée de vie et encore aujourd'hui nombre de personnes jouent à cette première version malgré le fait qu'une seconde soit sortie.

    Blizzard a décidé de thésauriser sur cet incroyable succès et a annoncé la sortie d'une version remastérisée de ce jeu.

    Le jeu et le Gameplay seront identiques, mais la partie graphique et les sons ont été remis au goût du jour ainsi que les résolutions auxquelles on pourra y jouer.
    Le jeu sera (re)lancé cet été.

    Pour en savoir plus:
    https://starcraft.com/

  • Suite à un accident Uber suspend ses tests de véhicules autonomes (MacBidouille)

    Uber a appliqué une politique de marche forcée pour lancer des tests agressifs de véhicules autonomes. La raison en est simple. L'actuel système économique de Uber, une plateforme entre l'utilisateur et les chauffeurs de VTC, est un système inabouti. Uber dépend encore d'autres personnes et les relations tendues entre la société et ces chauffeurs dans de nombreux pays prouve que le modèle économique est fragile.
    La vraie finalité de Uber est donc d'avoir des flottes de voitures autonomes qu'elle gèrera en toute indépendance et qui pourront tourner nuit et jour sans se plaindre.

    Voilà donc pourquoi Uber travaille avec tellement d'acharnement à ses véhicules autonomes. Elle a probablement été trop vite dans ses tests comme nous vous l'avions relaté le mois dernier, ses voitures ayant été prises plusieurs fois en flagrant délit de non respect du code de la route.

    Un autre véhicule de la société a eu un accident en Arizona et a fini sur le flanc, comme le montrent ces photos.

    On ne connaît pas encore les exactes responsabilités de cet accident, mais visiblement la politique d'évitement du système expert a été mise en défaut pour qu'il finisse ainsi sur le toit.

    Devant ce problème, Uber a décidé de suspendre ses expérimentations.

  • AMD continue à décliner sa gamme Ryzen (MacBidouille)

    Avec le Ryzen, AMD a de très fortes chances de prendre des parts de marché à Intel. Ces processeurs sont certes moins puissants que ce que propose Intel, mais ils ont comme avantage d'être bien moins coûteux.
    AMD, qui ne propose officiellement que des puces à 8 cœurs pour le moment, va donc continuer à décliner sa gamme, par le haut et par le bas.

    Pour commencer, la société va proposer des processeur de la gamme 5 qui auront 4 cœurs et 8 fils. Ils seront officiellement lancés le 11 avril prochain mais des puces ont déjà atterri chez des particuliers.

    Ce ne sont pas des foudre de guerre, mais à 219$ ils risquent de faire mal à Intel.

    Dans le haut de gamme, pour les serveurs, on aura des Ryzen à 16 cœurs et 32 fils dont nous vous avons parlé. Les exemplaires de test auraient une fréquence de 3,1 GHz et un Turbo à 3,6 GHz avec un TDP de 180W.
    Les caractéristiques finales ne seraient pas encore arrêtées et peuvent donc encore évoluer en fonction de la production et des tests.

    Que l'on soit fan des puces AMD ou pas, cela reste une excellente nouvelle car la société est en train de secouer le cocotier des processeurs x86 et ce qui en tombera sera au bénéfice des consommateurs.

  • La question du dimanche à Tim Cook (MacBidouille)

    Habituellement nous réfléchissons longuement à la question que nous poserions le dimanche. Ce fut également le cas aujourd'hui, mais un message posté par un lecteur sur les forums nous a décidé d'en changer. Il nous y apprenait qu'à demi-mot un journaliste très connu du monde Mac en France avait annoncé sa bascule vers le monde Wintel. Cette décision est le reflet d'un malaise global qui s'est installé dans la communauté des utilisateurs historiques devant ce que certains considèrent comme un traitement méprisant du devenir des outils qu'ils utilisent depuis des décennies.
    Qu'allez-vous faire pour tenter de séduire de nouveau ces clients historiques ?

    Il s'agit encore une fois d'une question simple, mais aux implications et ramifications complexes.
    Comme vous vous en douter, en plus de 16 ans de MacBidouille nous avons eu l'occasion de nouer des relations avec des dizaines de milliers d'utilisateurs de Mac, et de ce que nous voyons, de plus en plus quittent le bateau, sans tambours ni trompettes.

    Nous vous laissons en discuter.

  • Apple peut de nouveau vendre ses iPhone 6 à Pékin (MacBidouille)

    En juin 2016 Apple a subi à Pékin une fort curieuse procédure judiciaire de la part d'un fabricant de smartphones chinois, Digione, qui considérait que les iPhone 6 violaient ses brevets et copiaient le design de ses appareils. Malgré le côté ubuesque de la procédure, Digione, une société pratiquement fantôme, avait réussi à faire bloquer les ventes de cet appareil.

    Reuters rapporte qu'Apple a enfin réussi à obtenir gain de cause et à renverser cette décision devant la justice. Le tribunal a non seulement annulé la décision prise par le bureau des brevets local mais aussi considéré qu'il avait failli à sa mission en autorisant une interdiction sans preuves suffisantes.

  • Mises à jour et téléchargements de la semaine (Génération NT: logiciels)
    Comme tous les dimanches, retrouvez notre résumé des mises à jour et téléchargements de la semaine.
  • Quick Look: Comparing Vulkan & DX12 API Overhead on 3DMark (AnandTech)

    Earlier this week the crew over at Futuremark released a major update to their API Overhead testing tool, which is built into the larger 3DMark testing suite. The API Overhead tool, first rolled out in 2015, is a relatively straightforward test that throws increasingly large number of draw calls at a system to see how many calls a system can sustain. The primary purpose of the tool is to show off the vast improvement in draw call performance afforded by modern, low-level APIs that can efficiently spread their work over multiple threads, as opposed to classic APIs like DirectX 11 which are essentially single-threaded and have a high degree of overhead within that sole thread.

    The latest iteration of the API Overhead test, now up to version 1.5, has added support for Vulkan, making it one of the first feature-level benchmarks to add support for the API. Khronos’s take on a low-level API – and a descendant of sorts of Mantle – Vulkan has been available now for just a bit over a year. However outside of a very successful outing with Doom, in the PC ream it has been flying somewhat under the radar, as few other games have (meaningfully) implemented support for the API thus far. By the end of 2017 we should be seeing some wider support for the API, but for the moment it’s still in the process of finding its footing among PC developers.

    In any case, like OpenGL versus Direct3D 9/10/11 before it, there’s a lot of curiosity (and arguments) over which API is better. Now that Futuremark is supporting the API for their Overhead test, let’s take a quick look at how the two APIs compare here, and whether one API offers lower overhead than the other.

    CPU: Intel Core i7-4960X @ 4.2GHz
    Motherboard: ASRock Fatal1ty X79 Professional
    Power Supply: Corsair AX1200i
    Hard Disk: Samsung SSD 840 EVO (750GB)
    Memory: G.Skill RipjawZ DDR3-1866 4 x 8GB (9-10-9-26)
    Case: NZXT Phantom 630 Windowed Edition
    Monitor: Asus PQ321
    Video Cards: NVIDIA GeForce GTX 1080 Ti Founders Edition
    NVIDIA GeForce GTX 1060 Founders Edition
    AMD Radeon RX 480 8GB
    Video Drivers: NVIDIA Release 378.92
    AMD Radeon Software Crimson 17.3.3
    OS: Windows 10 Pro

    As a reminder for the API Overhead test, this is not a cross-system test or even a cross-GPU test. The purpose of the test is solely to measure overhead within a single setup. In practice it’s something of a combined GPU and driver test, as depending on where the bottleneck lies, the limiting factor can be CPU overhead from the driver or just outright hitting the limits of the GPU’s command processor.

    The purpose of the test is to compare API performance on a single system. It should not be used to compare component performance across different systems. Specifically, this test should not be used to compare graphics cards, since the benefit of reducing API overhead is greatest in situations where the CPU is the limiting factor.

    With that out of the way, let’s start somewhere in the middle of the pack with the GeForce GTX 1060 6GB.

    3DMark API Overhead Feature Test: NVIDIA GeForce GTX 1060

    Going into this I was not expecting Vulkan and DX12 overhead to be meaningfully different, so having run the GTX 1060 6GB first, it definitely caught me by surprise that Vulkan’s overhead was so much lower. The net result is that using the Vulkan API, the GTX 1060 can sustain 26.4M draw calls per second, 32% more than DirectX 12. And to be sure, this is consistent across multiple runs.

    However before jumping to conclusions, let’s take a look at a couple of other cards.

    3DMark API Overhead Feature Test: AMD Radeon RX 480

    AMD’s fastest GCN4 card and card most comparable to the GTX 1060 is the Radeon RX 480 8GB. Running the API Overhead test on this card produces something notably different from the GTX 1060. Rather than finding Vulkan well in the lead, we get not quite the inverse: DX12 is holding a small lead at 26M draw calls versus 24.9M draw calls.

    The two obvious differences here are the GPU and driver – in other words, the two things that matter the most – and is why cross-GPU results are not directly comparable. However it does go to show that whatever is causing Vulkan to perform better on the GTX 1060 is not a consistent factor. Switching things up can easily put Vulkan performance on the back foot.

    3DMark API Overhead Feature Test: NVIDIA GeForce GTX 1080 Ti

    Finally, to give the test as much GPU power as possible, I’ve also gone ahead and run it on NVIDIA’s recently released GTX 1080 Ti. This gives us a datapoint where GPU bottlenecking has been reduced as much as possible, and also gives us another datapoint with NVIDIA’s driver set.

    The results still put Vulkan in the lead, but not by anywhere near what we saw on the GTX 1060. 32.4M calls versus 31.3M calls is a much narrower 4% difference between the APIs. What this does hint at is that on NVIDIA cards, the Vulkan API path has an edge in overhead, but even within just the NVIDIA ecosystem it’s not a massive difference. As with the AMD RX 480, for the GTX 1080 Ti this is essentially a draw between the two APIs. Which to be fair, is what we’d expect to find.

    Overall the latest 3DMark API Overhead benchmark proved both reassuring, and more interesting than I was expecting to find. At a high level, neither Vulkan nor DirectX 12 hold a consistent lead with regards to API overhead, which indicates that both AMD and NVIDIA have done a good job optimizing their drivers and runtimes for this API. And more to the point, no matter the API used, it’s still vastly more efficient than DirectX 11, to the point where the draw call throughput is significantly greater than anything a developer could hope to use in the real world.

    However the GTX 1060 results present an interesting anomaly, with the Vulkan API path showcasing noticeably lower overhead. I do have to stress that this is absolutely academic – these low-level feature tests are designed to test one small aspect of a GPU/system, and game performance won’t be anything like this – but it is an unexpected find that hints that Vulkan and DX12 may not be so neck-and-neck at all times on NVIDIA cards. The question we’re left to ponder is whether this is product of NVIDIA’s drivers, or if there’s something at the API level that just maps a bit better to NVIDIA’s command processor…

  • Multiprocessus : Firefox ne bouffe pas tant de mémoire que cela (Génération NT: logiciels)
    Finalement, et notamment par rapport à Google Chrome, Firefox semble plutôt bien s'en tirer en matière de consommation de mémoire avec le multiprocessus. Même lorsque le nombre de processus est augmenté.
  • Les meilleurs antivirus en février 2017 (Génération NT: logiciels)
    AV-Comparatives dresse le bilan des meilleures solutions antivirus quand elles sont confrontées aux mêmes vecteurs d'infection que l'utilisateur dans le cadre d'une navigation de tous les jours.
  • Les MacBook Pro à Touch Bar arrivent sur le refurb américain (MacBidouille)

    Apple a commencé proposer sur le refurb américain les MacBook Pro à Touch Bar.
    Ce n'est pas encore le cas sur le Refurb européen qui ne propose pour le moment que les modèles 2016 sans Touch Bar.

    [MàJ] Les voilà maintenant disponibles sur le refurb français.


    Il y en a des tas de modèles avec une réduction représentant à peu près la surtaxe Touch Bar d'Apple

  • Index Tiobe : le langage Swift dans le Top 10 (Génération NT: logiciels)
    Avec Apple en ambassadeur, Swift parvient à se hisser dans le Top 10 des langages de programmation les plus populaires du moment.
  • AAPL: les analystes ne cessent de revoir à la hausse les prévisions de cours (MacBidouille)

    Si vous suivez le cours de l'action Apple (et certains le font plus que la météo), vous avez certainement constaté qu'elle ne cesse de monter.
    C'est lié pour l'essentiel aux prises de position de la plupart des analystes de marché, qui ne cessent de revoir à la hausse leurs prédictions.
    Ils tablent tous sur une énorme hausse des ventes du futur iPhone OLED qui marquera la première évolution majeure depuis fort longtemps et prédisent que cet appareil sera massivement demandé par les possesseurs de précédents modèles qui veulent en changer.

    Attention toutefois, pour le moment rien ne dit qu'Apple pourra produire massivement ces appareils alors qu'il lui semble compliqué d'avoir autant de dalles OLED qu'elle le souhaite.
    De plus, nous rappelons aux boursicoteurs que le cours des actions monte quand il y a des rumeurs mais baisse quand elles sont confirmées. Cela implique que le cours de l'action pourrait baisser de manière significative une fois que l'appareil sera annoncé. On a très souvent vu ce cas de figure où AAPL marquait le pas après un keynote.

  • Dell lance la commercialisation de son moniteur 8K (MacBidouille)

    En janvier dernier, à l'occasion du CES, Dell a présenté un moniteur 32" d'une définition de 8K.

    La société vient d'en lancer la commercialisation aux Etats-Unis avec une livraison qui démarrera le 17 avril prochain.
    Il coûtera 4999$. C'est cher, mais dans la même fourchette que les écrans 4K il y a quelques temps ou encore le fameux 30" Apple il y a bien plus longtemps.

    Pour l'utiliser il faudra simultanément utiliser deux connectiques Displayport 1.4, ce qui réduit énormément le nombre de machines compatibles.
    Toutefois cette limitation devrait disparaitre dans le futur. En effet, cet écran est composé au niveau matériel de deux dalles 4K accolées (non séparées), chacune gérée de manière indépendante (mais synchronisée). Il lui faut donc deux connecteurs alors que la norme Displayport 1.4 permet à elle seule de gérer un écran 8K.

  • Windows 10 Creators Update : la build 15063 serait la RTM officieuse (Génération NT: logiciels)
    Le code de la prochaine grosse mise à jour de Windows 10 est-il finalisé ? La build 15063 pourrait être la Creators Update.
  • Dell’s 32-inch 8K UP3218K Display Now For Sale: Check Your Wallet (AnandTech)

    Back at CES in January, Dell announced the next step in personal screen resolution advancements. The recent rise of ‘4K’ (or more accurately, Ultra-HD at 3840x2160) monitors has shown that there is a demand for high resolution interfaces beyond a smartphone. Back when UHD monitors in a 16:9 format launched en masse, prices were high ($3500-5000+) and stocks were limited – I remember back in 2013 testing the Sharp 32-inch 4K display at a vendor in Taiwan several years ago in one of the first pieces to test 4K/UHD gaming. The fact that this was the only UHD monitor that GIGABYTE had in their HQ was a testament to how new the technology was. Now, 24-inch UHD displays can be had for as little as $350. We may see history repeat itself with 8K monitors from today.

    As always, the first Dell monitors off the production line are designed to be high-end professional monitors. The UP3218K goes in at higher than average specifications, such as 1300:1 contrast ratio, 400 nits brightness, but also offers 100% AdobeRGB, 100% RGB and 98% DCI-P3. The UP3218K is part of Dell’s UltraSharp range, which means we should expect the monitor to be color calibrated out of the box to within a given dE value, typically dE < 3.

    Specifications
    Dell UltraSharp UP3218K
    Panel 31.5" IPS
    Resolution 7680 × 4320
    Brightness 400 cd/m²
    Contrast Ratio 1300:1
    Refresh Rate 60 Hz
    Viewing Angles 178°/178° horizontal/vertical
    Color Saturation 100% Adobe RGB
    100% sRGB
    98% DCI-P3
    100% Rec 709
    Display Colors 1.07 billion
    Inputs 2 × DisplayPort 1.4
    Connectivity USB 3.0 Hub:
    3x USB 3.0-A Downstream
    1x USB 3.0-A Downstream (power)
    USB 3.0-B Upstream
    Audio Line-Out
    Rated Power Consumption 87 W

    Naturally a question pops up as to how to hook an 8K display up, especially will all the bells and whistles. The display uses two DP1.4 inputs to provide enough bandwidth, which means that we’re typically dealing with the internal controller stitching together two 3840x4320 displays, similar to how the early 4K monitors did (but with a few more years experience on how to do it). It is possible that Dell supports a single DP1.4 cable, which would most likely use Display Stream Compression 1.2 to offer a visually lossless image as a single panel, however one may suspect that given the target market for this panel, a truly lossless image is probably preferred, even when dealing with two input streams.

    Overall an 8K monitor offers 33.2 megapixels of coverage, which in a 32-inch (31.5-inch) form factor gives 280 pixels per inch. 33.2 megapixels is four times that of UHD, which is 8.3 megapixels. Users wanting to play some AAA titles at 8K on this beast are going to run into walls with memory bandwidth very quickly, however eSports titles should run OK. Using some undocumented tricks, a pair of tests in our new set of gaming benchmarks for CPU reviews can render at 8K or even 16K without needing a monitor, so you might see some numbers in due course showing where we stand with GPU power on this technology. It’s worth noting that Raja Koduri, SVP of AMD’s Radeon Technology Group, has stated that VR needs 16K per-eye at 144 Hz to emulate the human experience, so we're still a way off in the display technology reaching consumer price points at least.

    From 2013 to 2016, the prices of UHD monitors fell from $3500-$5000 to $350-$500. Extrapolating this, users wanting an 8K panel on their desk in a more comfortable price bracket might have to wait until 2020 or so to get one. By then, 16K might exist, back at the $5000 price point. Maybe.

    Dell’s UP3218K is now available to purchase on Dell’s website for $4999. Currently taking pre-orders, the estimated shipping date is set as April 17th for US50. Linus from LinusTechTips should be happy, as they just invested in a pair of 8K video cameras. Time to submit my own acquisition request…


    Image from Wikipedia

  • L'Apple Store encore fermé (MacBidouille)

    l'Apple Store est encore fermé aujourd'hui.

    il doit rouvrir à 16h01 précise.

    La dernière fois Apple en avait profité pour rajouter iPad, iPhone RED et SE boosté.

    On verra ce qui sera proposé cette fois, à moins que ce ne soit tout simplement lié au lancement de la commercialisation de ces produits.

    [MàJ] Il semble bien que la seule différence notable soit la mise en vente des produits annoncés.
    Voilà un bon moyen de faire parler deux fois d'une unique chose.

  • Windows et macOS : un document Word malveillant infecte les deux (Génération NT: logiciels)
    Le retour des attaques via les macros ? Un document Word malveillant a la capacité de cibler tant Windows que macOS. Avec cependant la bonne volonté de l'utilisateur.
  • Les MacBook Pro à Touch Bar arrivent sur le refurb américain (MacBidouille)

    Apple a commencé proposer sur le refurb américain les MacBook Pro à Touch Bar.
    Ce n'est pas encore le cas sur le Refurb européen qui ne propose pour le moment que les modèles 2016 sans Touch Bar.

  • Wikileaks dévoile de nouvelles méthodes de la CIA pour infiltrer les Mac (MacBidouille)

    Au début du mois des documents publiés par Wikileaks avaient révélé que la CIA et les autres agences gouvernementales américaines avaient des équipes chargées de trouver le moyen d'espionner Mac et appareils iOS.
    Les révélations continuent et on en apprend plus sur un projet appelé Sonic Screwdrive.

    Là encore, il s'agit de systèmes visant à modifier l'EFI des Mac et donc d'avoir un accès au-dessus de tout contrôle réalisé par le système d'exploitation. Ce n'est pas nouveau et Intel a même fourni des outils permettant de vérifier l'intégrité de son EFI.

    L'injection de cet EFI vérolé nécessite quand même un accès physique aux machines. Il faut donc soit pouvoir l'approcher quand elle est en possession de son propriétaire, soit, ce qui est plus simple, l'intercepter lors de sa livraison quand elle est neuve. Cela semble d'ailleurs le choix de prédilection des agences américaines mais aussi des pirates ou espions de haut vol.

    Toutefois il y aurait d'autres moyens détournés pour infecter une machine. Le plus "intéressant" serait de fournir à son propriétaire un adaptateur Thunderbolt-Ethernet qui contient un firmware spécialement modifié pour réaliser cette injection.
    On peut en déduire que tout périphérique Thunderbolt "bidouillé" en serait également capable.

    D'une manière ou d'une autre, Apple va aussi devoir lutter contre ce risque. Cela passera non seulement par une démarche proactive en comblant les failles permettant de flasher l'EFI, mais aussi certainement en donnant un moyen fiable à ses clients de vérifier que son EFI n'a pas été compromis. En gros, il faudra prendre les outils proposés par Intel et les rendre simples à utiliser.

    [MàJ] Apple n'a pas tardé à réagir via TechCrunch. Elle affirme que les failles exploitées dans ces documents sont déjà connues et ont été corrigées. Il ne serait donc actuellement plus possible de les exploiter.

  • Corsair sort un PC que certains auraient aimé avoir comme Mac. (MacBidouille)

    Corsair, fabricant de PC, a lancé la commercialisation de son mini PC destiné aux joueurs, le One.

    Cette machine d'une taille réduite (20 x 17,6 x 30cm) peut embarquer jusqu'à un Core i7 à 4,5 GHz (4 coeurs), une Geforce GTX 1080 Ti...
    Le haut de gamme embarque ces deux composants en plus de 16 Go de DDR4, d'un SSD de 960 Go....
    Il faudra compter autour des 3000 euros pour ce monstre.

    Bien entendu nous avons gardé le meilleur pour la fin. Malgré ses composants haut de gamme cette machine n'est dotée que d'un ventilateur à son sommet et serait très silencieuse tandis que processeur et carte graphique seront watercoolés.

    Nous rappelons à ceux qui l'auraient oublié qu'Apple a déjà fait appel au watercooling (hélas avec peu de réussite) par le passé dans ses plus puissants Powermac G5.

  • Après Renault Nissan c'est au tour de Toyota de se rapprocher de Microsoft (MacBidouille)

    En septembre dernier on apprenait que le groupe Renault Nissan et Microsoft avaient signé un contrat de partenariat pour avoir des véhicules connectés via les services Azure.
    On apprend maintenant que Microsoft a signé un contrat très similaire avec Toyota, qui est le premier fabricant mondial de voitures.

    A n'en pas douter, Microsoft avec ces deux partenariats marque des points par rapport à la concurrence et va s'assurer à terme des revenus confortables dans le monde automobile.

  • L'Apple Watch ne vous dérangera pas quand vous conduisez (MacBidouille)

    Apple a déposé un brevet décrivant les moyens que peut mettre en oeuvre un appareil électronique porté par une personne pour détecter si cette dernière conduit un véhicule.
    Dans ce cas, l'appareil réduira au maximum les notifications reçues afin d'éviter qu'elle ne soit dérangée et surtout distraite.

    La détection passe bien entendu par les capteurs de mouvements mais aussi ceux de position. Dans ces conditions il n'est pas difficile de savoir si une personne tient un volant, tant la position des mains lors de la conduite automobile est spécifique et même unique.

    On peut donc s'attendre à ce que cela soit intégré dans la prochaine version majeure de watchOS.
    Cela est d'autant plus probable que la société est encore sous le coup d'une poursuite judiciaire par une famille qui lui reproche justement de ne pas avoir mis en oeuvre un précédent brevet pour interdire aux inconscients d'utiliser leur iPhone en conduisant.

    Accessoirement, on peut s'amuser du fait qu'Apple se préoccupe encore des conducteurs de voitures alors que tout le reste de l'industrie travaille à plein régime pour qu'ils soient remplacées par de l'électronique.

  • Wikileaks dévoile de nouvelles méthodes de la CIA pour infiltrer les Mac (MacBidouille)

    Au début du mois des documents publiés par Wikileaks avaient révélé que la CIA et les autres agences gouvernementales américaines avaient des équipes chargées de trouver le moyen d'espionner Mac et appareils iOS.
    Les révélations continuent et on en apprend plus sur un projet appelé Sonic Screwdrive.

    Là encore, il s'agit de systèmes visant à modifier l'EFI des Mac et donc d'avoir un accès au-dessus de tout contrôle réalisé par le système d'exploitation. Ce n'est pas nouveau et Intel a même fourni des outils permettant de vérifier l'intégrité de son EFI.

    L'injection de cet EFI vérolé nécessite quand même un accès physique aux machines. Il faut donc soit pouvoir l'approcher quand elle est en possession de son propriétaire, soit, ce qui est plus simple, l'intercepter lors de sa livraison quand elle est neuve. Cela semble d'ailleurs le choix de prédilection des agences américaines mais aussi des pirates ou espions de haut vol.

    Toutefois il y aurait d'autres moyens détournés pour infecter une machine. Le plus "intéressant" serait de fournir à son propriétaire un adaptateur Thunderbolt-Ethernet qui contient un firmware spécialement modifié pour réaliser cette injection.
    On peut en déduire que tout périphérique Thunderbolt "bidouillé" en serait également capable.

    D'une manière ou d'une autre, Apple va aussi devoir lutter contre ce risque. Cela passera non seulement par une démarche proactive en comblant les failles permettant de flasher l'EFI, mais aussi certainement en donnant un moyen fiable à ses clients de vérifier que son EFI n'a pas été compromis. En gros, il faudra prendre les outils proposés par Intel et les rendre simples à utiliser.

  • The Riotoro Onyx Power Supply Review: 650W & 750W Tested (AnandTech)

    In this review we are having a look at Riotoro’s first attempt to enter the PSU market - the Onyx 650W and Onyx 750W PSUs. The Onyx are subtle, semi-modular PSUs with an 80Plus Bronze efficiency certification, developed to deliver good overall performance and reliability at competitive prices.

  • CORSAIR ONE Gaming PC Released (AnandTech)

    First announced in February, the new Corsair ONE pre-built gaming PC is now shipping. The Corsair ONE is the first ready-to-run system from the manufacturer that has mostly been known for their PC components and peripherals. Selling and supporting entire systems is a new venture for Corsair, but the design and capabilities of the Corsair ONE are a good fit for the company's product lineup.

    The Corsair ONE uses a custom case form factor that is a shallow-depth mini tower, but all of the major components inside use standard PC form factors: mini-ITX motherboard, SFX power supply, 2.5" SSDs and supporting graphics cards up to 11" long with two or three slot cooling solutions. Naturally, many of those components are either existing Corsair parts or special editions made for the Corsair ONE. The total volume of the case is around 12L and the exterior is mostly black aluminum.

    The system's cooling is provided by a single ML140 exhaust fan at the top and intake is through the side panels. The right side intake is occupied by the radiator for the CPU's closed-loop water cooler. The left side intake vent opens directly onto the air-cooled graphics card in the base model, while the top Corsair ONE includes a second water cooler for the GPU. Neither radiator has any fans of their own, as the exhaust fan at the top of the case provides most of the air flow. The power supply uses semi-passive cooling with its own fan, and the system as a whole emits around 20dB at idle.

    Gallery: CORSAIR ONE

    In order to allow the graphics card to be positioned behind the motherboard and facing its own air intake, the Corsair ONE chassis provides the necessary cables to route the PCIe lanes to the graphics card, and pass-through video connections to ports on the back and one HDMI port on the front that is intended for VR displays. The power supply is mounted in the top of the right side of the case and also makes use of a short pass-through cable to the plug on the back of the machine. Because both side panels are used as air intakes, the Corsair ONE can only operate in vertical orientation cannot be operated with either side directly against any obstructing surface.

    The top vent and fan are removable without tools, but the two side panels with the radiators must be unscrewed at the top and are hinged at the bottom. While Corsair cases are usually quite easy to work in, further disassembly of the Corsair ONE gets tricky as usability has been sacrificed to save space.

    Corsair ONE PC Specifications
    Model Corsair ONE Corsair ONE PRO Corsair ONE PRO (web store only)
    CPU i7 7700 i7 7700K
    GPU air-cooled GeForce GTX 1070 water-cooled GeForce GTX 1080
    DRAM 16GB DDR4 2400
    Motherboard mini-ITX, Z270 chipset
    Storage 240GB SSD + 1TB HDD 480GB SSD + 2TB HDD 960GB SSD
    PSU custom edition of Corsair SF600: SFX, 80+ Gold with semi-passive cooling
    Warranty 2 years
    MSRP $1799 $2299 $2399

    The base model Corsair ONE comes standard with an Intel Core i7 7700 processor in a Z270 motherboard with 16GB of DDR4-2400 RAM. The base graphics card is an air-cooled NVIDIA GeForce GTX 1070. The Corsair ONE PRO model upgrades to a Core i7 7700K processor and a MSI GEFORCE GTX 1080 AERO 8G OC with Corsair's custom water cooler. Storage is either a combination of a SATA SSD and a 2.5" hard drive or a single larger SATA SSD.

    Stylistically, the Corsair ONE is less ostentatious than many gamer-oriented products. The front face of the case includes aqua blue accent lighting that can be controlled or entirely disabled through Corsair Link software, but it's single-color rather than full RGB lighting. Even with the lighting off the Corsair ONE doesn't easily blend in with typical office or living room furnishings, but the relatively small size and all-black color scheme make it fairly unobtrusive.

    The software pre-installed on the Corsair ONE is minimal: Windows 10 Home with all the necessary drivers, Corsair's CUE customization tool, and installers for popular game digital distribution platforms including Steam, Origin, Uplay and GoG Galaxy.

    Corsair will be selling the Corsair ONE PC through major electronics retailers as well as directly through their online store. Support will be be handled in-house by Corsair's expanded support department that now includes specialists for the Corsair ONE. The system comes with a two-year warranty and aftermarket upgrades performed by the consumer will void that warranty, but Corsair will also be partnering with retailers to provide in-warranty aftermarket upgrades.

  • Opera améliore l'autonomie et adopte la Touch Bar d'Apple (Génération NT: logiciels)
    Le navigateur Opera est disponible dans une nouvelle version stable. Une mouture 44 avec prise en charge de la Touch Bar sur le MacBook Pro et qui bénéficie des apports de Chromium 57.
  • LastPass corrige des failles dont une critique (Génération NT: logiciels)
    Une vulnérabilité de sécurité affectant LastPass aurait pu permettre à des attaquants de dérober des mots de passe via les extensions pour navigateur. Heureusement, cela n'a pas été le cas.
  • Apple rachète Workflow (MacBidouille)

    Apple a finalisé le rachat de Workflow, une application iOS permettant de réaliser des automatisations. Cette application primée est puissante et ouvre des perspectives intéressantes.


    Dans les faits, elle permet d'enrichir personnellement son environnement iOS, une chose qui manque cruellement aux tablettes d'Apple.

    Apple va certainement intégrer à iOS cette possibilité de créer des macros.

  • Apple dément toute faille dans son service AppleID (MacBidouille)

    Motherboard a relayé une demande de rançon de pirates qui réclamaient 75000$ en Bitcoins et 100000$ en cartes iTunes en échange de la suppression d'un fichier de cache qui contenait identifiants et mots de passe d'une multitude de comptes iCloud et de mail. On a d'abord parlé de 300 millions de comptes compromis, puis 600 millions.
    Apple a assez rapidement répondu de manière officielle à Fortune (et pas à un site d'informatique) et affirmé qu'elle n'avait eu aucune faille de sécurité permettant de récupérer de telles informations sur ses serveurs.
    "La liste alléguée des adresses email et des mots de passe semble avoir été obtenue à partir de services tiers précédemment compromis"

    Ce fichier semble être issu d'un vol précédent, peut-être celui de LinkedIn et Yahoo. Tout au plus, il pourrait être issu de tests des choses récupérées sur ces sites afin de trouver les couples identiques utilisés sur les services Apple.

    Tout semble donc n'être qu'une immense tentative d'extorsion de fonds mais rappelle combien il est important de ne pas utiliser les mêmes couples d'identifiants/mots de passe sur des sites différents.

  • Qualcomm aurait interdit à Samsung de vendre ses processeurs Exynos (MacBidouille)

    Comme vous le savez, Qualcomm est partout dans le monde soit condamnée, soit sous le coup de procédures pour pratiques anticoncurrentielles.
    Les autorités de Taiwan ont révélé une affaire à peine croyable.

    Qualcomm produit des puces SnapDragon destinées aux smartphones. Elles sont utilisées par nombre de constructeurs. De son côté, Samsung produit des puces similaires appelée Exynos, et destinées seulement à son propre usage. On pensait que ce dernier point visait à donner à la société un avantage sur ses concurrents. En fin de compte, c'est Qualcomm qui aurait bloqué Samsung en la menaçant, grâce à ses contrats de brevets. Cela ferait partie des clauses signées et acceptées par Samsung. L'affaire ne serait pas récente, depuis 25 ans Samsung serait interdit contractuellement de vendre à d'autres des modems ou chipsets.

    Chaque révélation fait un peu plus de tort à Qualcomm, et risque de lui coûter encore plus cher en amendes diverses et variées.

Des Hauts et des Bas sur la N7

Oyez ma complainte. C'est la vie d'un rocker!
"La salle cassée: mitard. Qu'Otto, nonobstant sa
Dèche, y rende plinthes; en temps de remords. Cour
Vaillant n'a pas deux sangs!". Le juge me tança.

Avec Maggy, tard, j'écris un morceau
Pour encaisser six cent mille baths/heure des
Minettes débridées aux petits verres mis sots
Aux petits vermisseaux mis nets, debs ridés.

Mi, le batteur débourre en caisse et s'y sent.
Je crie à mort (saut!) avec ma guitare,
Le jus! je me tend! ça va, y'en a pas deux cent !

Entend deux remorqueurs, déchirante plainte!
Qu'automne aux snobs tend. Sale, ah, sale cas, c'est mythe hard.
Cela vide un gros coeur! Oh yé! Macon, plaintes!
Otto Rivers

Ó Emord Nilap : Ups & Downs on Route 69

-- Acquistapace, Denis