Tout (fr)

  • Et maintenant... hackez l'US Air Force (Génération NT: logiciels)
    Le département de la Défense des États-Unis y prend goût. Des hackers white hat sont invités à débusquer des vulnérabilités de sécurité affectant l'US Air Force.
  • Allez la France ! (MacBidouille)

    Aujourd'hui à lieu à Toulouse une course hors norme : des nano-véhicules s'affrontent !

    Cette édition est la 1ere course de ce type, à l'échelle mondiale.

    Voici, pour donner une idée, un extrait du règlement :

    "La molécule-voiture d’une équipe enregistrée aura à sa disposition une piste préparée sur une petite portion de la face (111) d’une même surface d’or cristallin pour toutes les équipes. Cette surface est maintenue à une très basse température : 5 Kelvin (- 268 ° C) (LT) sous ultra-vide (10-8 Pa ou 10-10 mbar ou 10-10 Torr) (UHV) pendant au moins la durée de la compétition. La course elle-même ne durera pas plus de 2 jours et 1 nuit, y compris le temps nécessaire pour construire atome par atome les mêmes pistes pour chaque concurrent".

    Entres autres, il est précisé :

    • Interdiction de pousser la NanoCar
    • Autorisation de changer sa NanoCar

    De la haute, voire très haute, technologie, qui a le mérite de démocratiser la science et la rendre plus ludique.

    Le direct est disponible à cette adresse.

  • Qualcomm lance un avertissement boursier à cause d'Apple (MacBidouille)

    Qualcomm a lancé un avertissement aux milieux financiers. La société y annonce que son chiffre d'affaire et ses bénéfices seront significativement inférieurs aux estimations précédentes.
    La société en impute la cause à Apple qui a décidé, en plus du procès en cours, de cesser de payer des royalties sur les brevets exploités par ses appareils. La baisse de revenus escomptés prouve combien Apple paye d'argent puisque Qualcomm a retranché 500 millions de dollars du haut et du bas de sa fourchette pour un unique trimestre.

    Ce n'est qu'une péripétie dans cette bataille qui s'annonce longue, mais Qualcomm n'a actuellement pas le vent en poupe.

  • L’heure du test — épisode 1 — NixOS (Dépêches LinuxFR)

    Logo
    L'heure du test est un rendez-vous qui vous propose de nombreux tests et guide d'installation de distributions, étape par étape et en exposant leurs avantages et leurs inconvénients.

    Aujourd'hui on s'attaque à une distribution qui est un peu particulière, j'ai nommé Nix OS !

    Logo Nix OS

    Sommaire

    NixOS ?

    NixOs dont le slogan est "La distribution purement fonctionnelle" est une distribution GNU/Linux avec une approche unique pour la gestion des paquets et la configuration.

    NixOS est construit au-dessus du gestionnaire de paquets Nix, qui est déclaratif, ce qui rend les mises à niveau de paquets fiables et présente de nombreux autres avantages.

    Vous pouvez configurer votre système dans le langage de NixOS via un ensemble de fichiers de configuration.

    NixOS possède un mécanisme de mise à jour et de retour en arrière. Imaginons que vous changiez une configuration ou que vous fassiez une mise à jour d'un logiciel de votre système qui le fait planter, vous pouvez revenir en arrière en annulant les modifications effectuées.

    De même il est possible de mélanger des paquets sources et binaires.

    Télécharger NixOS

    Pour télécharger Nix Os cela se passe ici : Télécharger NixOS.
    Vous avez le choix entre différentes installations :

    • en téléchargant l'ISO pour ensuite le graver sur un CD/DVD ou sur une clé USB (disponible en 32 bits et 64 bits) vous avez deux possibilités : soit prendre un Live CD pour pouvoir tester NixOS sans l'installer, soit télécharger l'installation minimale pour uniquement l'installer ;
    • via une machine tout prête pour être importée dans Virtual Box mais uniquement pour l'architecture 64 bits ;
    • pour installer sur l'hébergement Amazon EC2 ;
    • ou pour la plateforme Microsoft Azure.

    Pour Virtual Box, comme dit précédemment vous pouvez utiliser une image tout prête de la machine, mais c'est plus ludique de faire tout le processus d'installation.

    Installer NixOS

    Configuration du bios

    Commencer par booter sur votre CD/DVD ou via votre clé usb. En changant l'ordre de boot dans votre bios si ce n'est pas déjà fait, ou en accédant au menu de boot rapide.

    Ensuite vous vous retrouvez devant la console root.

    Configurer votre clavier

    Commencer par mettre le terminal en clavier francais (azerty) avec :
    loadkeys fr
    Si vous êtes en bépo :
    loadkeys fr-bepo

    Connexion à Internet

    Tout d'abord :

    • si vous êtes en wifi vous devez configurer votre accès à Internet ;
    • si vous êtes en Ethernet la connexion se fait automatiquement.

    Ensuite on va tester pour voir si on est bien connecté à Internet car c'est nécessaire pour installer le système en faisant un :
    ping www.google.fr
    Si vous recevez une réponse c'est que c'est bon !

    Partitionnement

    Ensuite on va partitionner notre disque dur en utilisant l'utilitaire fdisk et mkfs.etx4.
    Commencer par lister vos partitions sur vos disques en faisant :
    fdisk -l
    Formater ensuite la première partition pour installer le système :
    mkfs.ext4 -L nixos /dev/sda1

    On configure NixOS

    Pour configurer NixOs il faut éditer le fichier : /mnt/etc/nixos/configuration.nix. Grâce à ce fichier de configuration vous pouvez paramétrer tout de votre système Nix.
    Que ce soit :

    • la configuration du système horaire ;
    • le chargeur de boot par exemple Grub ;
    • la configuration des utilisateurs de la machine ;
    • les paquet de base disponibles pour tous les utilisateur de la machine ;
    • la configuration de votre serveur graphique type Xorg ou encore Wayland ;
    • la configuration du réseau ;
    • la configuration de votre gestionnaire de bureau KDE, Gnome, E17, XFCE et autres et votre gestionnaire de fenêtre awesome, twm, i3, openbox, compiz.

    On monte la partition /dev/sda1 qui a comme label "nixos" dans /mnt
    mount LABEL=nixos /mnt

    Ensuite on va générer un fichier de configuration initial :
    nixos-generate-config --root /mnt

    Ensuite on peut commencer à configurer Nixos à notre sauce :
    nano /mnt/etc/nixos/configuration.nix

    Configurer Grub

    Ajouter tout dabord le démarrage sur le premier disque /dev/sda :
    boot.loader.grub.device = "/dev/sda";

    Configurer NixOs pour VirtualBox

    Si vous êtes sous VirtualBox dans le fichier ajouter la ligne permettant à NixOs de savoir qu'il se situe dans une machine virtuel:
    virtualisation.virtualbox.guest.enable = true;

    Ajouter la ligne pour désactiver la vérification des logs du système de fichier :
    boot.initrd.checkJournalingFS = false;

    Configurer l'interface graphique

    Installer Xorg

    Vous pouvez activer l'affichage de l'écran de connexion (par exemple sddm) dès le démarrage : services.xserver.displayManager.sddm.enable = true;, et activer l'utilisateur par défaut avec :

    services.xserver.displayManager.sddm.autoLogin = {
      user = "votre_login";
      enable = true;
    };
    Installer un gestionnaire de bureau

    Par exemple si vous voulez installer KDE 5 vous avez juste à écrire :
    services.xserver.desktopManager.kde5.enable = true;
    Pour Gnome 3 :
    services.xserver.desktopManager.gnome3.enable = true;
    Pour Xfce :
    services.xserver.desktopManager.xfce.enable = true;
    Pour E17 :
    services.xserver.desktopManager.e17.enable = true;

    Installer un gestionnaire de fenêtre

    C'est le même principe pour les gestionnaires de fenêtre. Par exemple pour installer twm :
    services.xserver.windowManager.twm.enable = true;
    Pour awesome :
    services.xserver.windowManager.awesome.enable = true;

    Installer des applications pour tous les utilisateurs

    On peut installer une application pour tous les utilisateurs. Par exemple pour Emacs vous devez écrire :
    environment.systemPackages = [ pkgs.emacs ];

    Finalisation de l'installation

    Une fois votre système configuré vous pouvez lancer l'installation de NixOS :
    nixos-install

    Découverte de NixOS

    Le gestionnaire de package Nix

    L'une des particularités de NixOs est que vous pouvez installer des applications sans droit root. Dans ce cas l'application est uniquement visible sur le compte d'utilisateur pour lequel vous l'avez installée.

    Installer/Désinstaller une application pour un compte utilisateur

    L'installation d'une application se fait via la commande :
    nix-env --install firefox
    On peut voir que Firefox est installé.
    Maintenant essayons de désinstaller Firefox :
    nix-env --uninstall firefox

    Revenir en arrière

    Bien sur là Firefox est désintallé. Mais pas vraiment. Car si vous faites un :
    nix-env --rollback
    Alors Firefox est de retour, cette commande annule l'action précédente, c'est à dire la désinstallation de Firefox.

    Nettoyer le cache

    Vu que le paquet n'est pas totalement désinstallé, cela occasionne des pertes d'espace disque ; une des solutions est de lancer la commande :
    nix-env --delete-generations old
    suivie par
    nix-collect-garbage
    pour supprimer complètement les programmes désinstallés.

    Attention si vous n'avez plus d'espace disque certains programmes qui ont besoin d'écrire des choses sur le disque peuvent refuser de fonctionner et cela peut provoquer une instabilité du système.

    Pour lister l'ensemble des paquets présents sur Nix.
    nix-env -qa

    Le système de channel

    NixOs possède un système de canal qui permet de choisir les versions sur lesquelles on veut faire des mises à jour.

    Lister les channels

    Pour savoir le canal qu'on suit taper simplement :
    nix-channel --list

    Pour connaître la liste des canaux que vous pouvez utiliser, vous pouvez aller sur le dépôt de NixOS, les canaux que vous pouvez suivre commencent par le préfixe nixos-.

    Changer de channel

    Supposons que vous souhaitiez suivre le canal de mise à jour de la version 14.12 de NixOS. Vous pouvez simplement le suivre en tapant :
    nix-channel --add https://nixos.org/channels/nixos-14.12 nixos (root)
    Et ensuite taper :
    nixos-rebuild switch --upgrade (root)
    Pour mettre à jour vers cette version. Si par exemple vous étiez à la 16.09 vous rétrogradez vers la 14.12.

    Conclusion

    gusterhack
    9/10
    NixOs est vraiment une super distribution peu importe l'erreur que vous faites, vous pouvez revenir en arrière. La configuration du système est très simple, vous n'avez pas à jongler avec les fichiers de configuration tout se fait dans un seul. Et ça c'est cool !

    Lire les commentaires

  • Voici ce qui serait le premier véhicules autonome piloté par des produits Apple (MacBidouille)

    Apple a obtenu un permis de tester des véhicules autonomes sur les routes de la Californie.
    Bloomberg a obtenu des photos de ce qui serait le premier véhicule de test de la société, sortant du campus de Cupertino.

    Il s'agit d'un SUV Lexus, bardé d'une électronique peu discrète.

    On verrait des caméras, deux radars et sur le toit un Lidar à 64 canaux. Ce serait un mélange de produits commercialisés par des tiers et d'autres qui semblent avoir été modifiés maison.

    Cette plateforme de tests en est à ses débuts ce qui explique son absence d'intégration à la voiture. Les autres acteurs de ce marché ont déjà commencé depuis un moment à pousser l'intégration des composants dans le véhicule pour les rendre plus discrets.

    Apple va devoir non seulement refaire son retard sur les autres sociétés travaillant dans ce domaine depuis de nombreuses années mais aussi atteindre des standards très élevés pour convaincre les fabricants automobile d'intégrer ses systèmes.

  • L'iPhone 7 Red et le SE améliorés ne devraient pas donner de coup de fouet aux ventes (MacBidouille)

    IDC a publié ses estimations de ventes de smartphones au premier trimestre.

    L'organisme estime que les ventes d'iPhone n'ont pas connu de progression significatives par rapport au premier trimestres de l'année dernière. Elles seraient à la hausse de seulement 0,8% alors que Samsung plombé par le note 7 arrive tout juste à garder l'équilibre grâce à des ventes record de S8.
    Ce sont encore une fois les marques chinoises, Huawei, OPPO et Vivo qui progressent le plus et supportent la croissance du marché des smartphones à elles seules.

    Il n'est pas surprenant qu'Apple n'ait pas fait mieux. Ce ne sont pas le SE à peine amélioré ou le 7 Red qui avaient des chances de relancer en grand les ventes. C'est d'autant plus vrai que les rumeurs alléchantes sur un futur iPhone 8 ont eu tendance à créer un effet d'attente.

  • Samsung Electronics se porte très bien (MacBidouille)

    Samsung a subi un énorme revers avec ses Galaxy Note 7 dont la société se remet d'ailleurs étonnamment vite si l'on regarde les records de vente du S8.
    Le conglomérat n'a toutefois pas trop souffert de ce revers de sa division mobile. En effet, dans le même temps, la division Samsung Electronics a annoncé avoir connu le meilleur premier trimestre depuis trois ans avec un chiffre d'affaire en hausse de 46%
    Si les bénéfices ont augmenté dans le même temps de 48%, ce n'est pas à cause d'un volume de vente en forte hausse, il a progressé de seulement 2%. Ce qui a fait exploser les résultats est tout simplement la pénurie de DRAM et de NAND Flash dont les cours ont grimpé énormément.

    Nous vous rappelons que ces composants connaissent depuis toujours des cycles plus ou moins longs de fortes hausses ou baisses sans fin. Actuellement, la bonne affaire est pour les producteurs et la moins bonne pour leurs clients et en fin de compte, les consommateurs.

  • Intel va sortir des Xeon d'or et de platine (MacBidouille)

    Actuellement, Intel propose de nombreuses gammes de processeurs, ATOM, Pentium, Core iX ou encore Xeon.
    Ces derniers sont à leur tour différentiés en plusieurs catégories. Les Xeon E3 sont destinés à prendre place seuls sur une carte mère. Les E5 peuvent être jumelés par deux (Apple les utilise quand même seuls dans ses Mac Pro) tandis que les E7 destinés à des stations de travail peuvent être jumelés par 8.
    Intel a décidé de changer la donne.

    Comme le montre cette capture, les prochains Xeon seront soit des versions Gold, soit Platinium. Les premiers équivalents des anciens E5 auront entre 14 et 22 coeurs physiques. Les Platinium devraient en avoir entre 22 et 28.

    Ces dénominations très bling bling ne sont pas habituelles chez Intel. La société semble vouloir se préparer à l'arrivée massive des processeurs AMD Ryzen destinés aux stations de travail et qui embarqueront énormément de coeurs aussi avec l'avantage d'être très efficaces pour les calculs massivement parallèles.

    En attendant, Apple qui a arrêté les Apple Watch Gold pourra ajouter ce nom à ses futurs Mac Pro.

    [MàJ] Il y aura aussi des modèles Bronze qui auront jusqu'à 10 coeurs et des silver qui en auront jusqu'à 12.

  • taab, une tribune sans XML (Journaux LinuxFR)

    Bonjour Nal,

    Je t'écris pour te faire part de la release de taab, un nouveau moteur de tribune basé sur vue.js, pegjs, blazecss and php (désolé).

    Les fritures de ce bouchot:

    • sans XML, car le backend est conforme à la nouvelle norme coutume de la moulosphère: le TSV.
    • des norloges ISO 8601 ( YYYY-MM-DDTHH:mm:ss )
    • gestion du paramètre lastId et de l'entête X-Post-Id.

    Pour ceux qui se demandent ce qu'est une tribune, un bouchot, un backend XML & co, il s'agit du vocabulaire de la moulosphère, un ensemble de systèmes de messageries semi instantanées orientées vers l'incubation d'excellence, l'innovation disruptive et l'insoumission de la France.

    La plus fréquentée est celle de linuxfr, mais il en existe beaucoup d'autres: les meilleures accessibles avec mon autre projet moulesque, jb3.

    ++ Nal

    Lire les commentaires

  • Devuan chez tous les bons disquaires... (Journaux LinuxFR)

    En ce mois d'avril 2017, Devuan, la distribution mythique - au sens premier du terme, se réalise à travers une RC (release candidate).

    J'en dis pas plus car d'autres s'en chargent : http://www.toolinux.com/Sortie-de-Devuan-1-0-0

    Et l'annonce originale : https://devuan.org/os/debian-fork/stable-candidate-announce-042017

    Ceci était un journal bookmark. Bon vendredi à toutes et tous

    Lire les commentaires

  • Libertempo 1.9 Ceres — gestion des heures additionnelles (Dépêches LinuxFR)

    Après un peu moins d’un an de développement, la nouvelle version stable de Libertempo, alias Ceres, est enfin disponible. En tant que version majeure, elle apporte nombre d’améliorations et de nouvelles fonctionnalités, dont une très attendue par beaucoup de nos utilisateurs : la gestion des heures. Elle permet de soumettre à la validation des heures additionnelles ou de repos. Mais ce n’est pas la seule nouveauté qu’apporte Ceres !

    Avec cela, nous avons intégré un nouveau gestionnaire de planning, plus élaboré que l’ancien, il permet de définir les horaires de travail des employés. Le calendrier a aussi été revu pour intégrer les heures, mais il sera revu à nouveau afin de répondre aux demandes de nos testeurs… Pour le reste, je vous invite à consulter le journal des modifications. Pour finir, à propos de Ceres, nous avons enfin un logo. :)

    logo Libertempo

    Pour la prochaine version, revue complète de la gestion des groupes, première brique d’une API et encore beaucoup de nouveautés au menu.

    L’avenir du projet dans sa globalité

    Libertempo avait pour ambition d’être un logiciel international et une grande partie du code montrait cette volonté d’universalité. Néanmoins, multiplier les règles métier et options afin de couvrir tous les pays sur lesquels nous avions des ambitions ne permet pas de vous offrir une solution taillée pour vos besoins. Pour cela, nous avons fait le choix de repositionner la vision de l’application ; Libertempo et son métier seront désormais exclusivement tournés vers les règles françaises.

    Côté technique

    Comme annoncé, la migration du code se poursuit. Le développement de la gestion des heures additionnelles et de repos n’a d’ailleurs pas été sans conséquences. Elle a requis de profonds changements sur le code existant. C’est la raison principale de cette longue période de silence. Pour ne plus réitérer cela, à partir de cette version nous allons livrer plus souvent et de façon plus atomique, afin de :

    • rester au plus près de vos besoins ;
    • avoir un meilleur retour de votre part sur les évolutions de l’application ;
    • réduire le temps entre la définition d’une idée et ses spécifications, de sa livraison effective ;
    • être plus réactifs sur les déploiements des correctifs.

    Lire les commentaires

  • Apple voudrait étendre Apple Pay à des transactions entre particuliers (MacBidouille)

    Recode rapporte qu'Apple étudie l'opportunité d'étendre le service Apple Pay à des transactions entre particuliers, et donc sans autres terminaux que deux iPhone.
    Il s'agirait donc dans ce contexte de concurrencer PayPal.

    Au niveau du volume de transactions, cela représenterait un énorme potentiel supplémentaire pour Apple, surtout que ce système devrait aussi permettre de payer des achats en ligne avec une authentification qui n'a pas encore été prise en défaut jusqu'à maintenant.

    A ce rythme, il ne serait pas surprenant qu'Apple lance une filiale bancaire d'ici la fin de la décennie et n'en profite pour se débarrasser d'intermédiaires comme Visa ou American Express qui n'auront plus d'intérêt.

  • Les inscriptions au second MOOC lancé par l'UPMC sont ouvertes (MacBidouille)

    Nous donnons la parole à Fabrice.

    Les inscriptions au second MOOC lancé par l'UPMC sur la thème de la programmation iOS sont ouvertes. Si vous avez déjà des bases de Swift 3 et d'objective C, ce n'est pas grave si vous n'avez pas suivi la première partie. Nous parlerons de notions plus avancées que dans la partie I : usage des capteurs, hiérarchies de vues, etc. Tout est expliqué ici: L’URL : https://www.edx.org/course/programmation-ios-partie-ii-upmcx-sorbonnex-progios2x
    L'accès est libre et gratuit.

  • Windows ne veut pas de votre matériel trop récent (Journaux LinuxFR)

    Allez, je suis chaud pour un autre journal, un peu moins lié à la sécurité. Mais un peu quand même.
    Lien : https://www.nextinpact.com/news/104081-patch-et-colere-autour-dun-windows-7-fige-sur-machines-kaby-lake-ou-ryzen.htm
    Comme c'est un lien abonné, je vous résume un peu le truc : si votre installation de Windows 7 ou Windows 8.1 tourne sur un CPU Kaby Lake ou Ryzen, Microsoft a décidé de bloquer les mises à jour via Windows Update. Toutes, y compris celles de sécurité. Pour citer un paragraphe de l'article :

    Microsoft a beau avoir expliqué ses raisons, elles sont pour beaucoup assez bancales. Les explications techniques étaient pourtant simples : les dernières générations de processeur changent drastiquement la manière de gérer certains éléments, notamment l’énergie. Une déclaration qui se tient, et après tout Windows 7 ne gère pas non plus nativement l’USB 3.0 ou le NVMe.

    Là, franchement, Microsoft est à moitié en porte à faux là-dessus. Le support de l'énergie, OK, mais la sécurité ?

    Quelqu'un a bidouillé une solution (en GPLv3), mais comme d'hab, c'est pas très recommandé.

    Lire les commentaires

  • Le Hackintosh s'affiche de plus en plus, décomplexé (MacBidouille)

    Il y a de très nombreuses années de cela, nous avions eu l'idée de publier une vidéo d'un des premiers Hackintosh jamais montré dans le monde Mac, un portable PC démarrant sous la l'une des premières beta d'OS X X86.
    Cela nous avait valu un magnifique courrier des avocats d'Apple exigeant que nous retirions cette vidéo sur le champ.

    Depuis de l'eau a coulé sous les ponts et les Hackintosh ont droit sinon à la bénédiction d'Apple, tout du moins à un grand laxisme à leur sujet.
    Les choses se sont accélérées depuis la sortie des Mac Pro 2012 et le manque de vigueur d'Apple dans le monde du marché des ordinateurs de bureau. Maintenant, certains sites sont uniquement orienté là dessus et d'autres plus généralistes comme 9to5Mac n'hésitent pas à afficher leurs dernières créations. C'est ce que ces derniers viennent encore de faire en présentant leur dernière création, une machine utilisant entre autre une Geforce GTX 080 Ti.
    En voici une présentation en vidéo.

    A peu de choses près tout fonctionne sauf iMessage, la 4K à 60Hz et le Thunderbolt 3 qui n'a plus beaucoup d'intérêt si l'on a une tour.

    Comme vous pouvez le voir, il faut un Mac Pro 12 coeurs pour faire mieux, et seulement en multi CPU, le tout pour une fraction de son prix.

  • HGST lance la commercialisation de ses Ultrastar He12 (MacBidouille)

    HGST avait annoncé en décembre dernier la commercialisation prochaine de sa gamme de disques durs He12.

    Elle vient maintenant d'en lancer la commercialisation.

    Pour rappel, ces disques durs embarquent 8 plateaux pour atteindre la capacité de 12 To et fonctionnent sous atmosphère d'hélium pour réduire les frottements et donc la chaleur dégagée.

    Ces disques sont essentiellement destinés aux centres de données et seront disponibles en SATA III et SAS. NE vous attendez donc pas à les trouver à un tarif raisonnable dans un bref délai.

  • grsecurity abandonne le gratuit (Journaux LinuxFR)

    Hop, le lien : https://grsecurity.net/passing_the_baton.php

    Donc, si j'ai bien compris, grsecurity arrête de fournir en accès libre son ensemble de patchs pour le noyau Linux. C'est un peu décevant, parce que je m'en sers depuis à peine un an sur ma Debian, et je trouve que c'est un plus en sécurité relativement facile à mettre en œuvre. Je vais devoir, dans un futur proche, revenir à un noyau normal, parce que grsecurity ne vend rien aux particuliers. Et ce serait probablement trop cher pour moi. Bref.

    Je ne sais pas si la communauté va reprendre ces patchs. Je pense que ce serait un plus, mais ça demande, comme d'habitude, énormément de temps, et dans leur cas, beaucoup de compétences.

    Et comme l'a dit un ami (qui se reconnaîtra) : « Open Source Security Inc. ne fait plus d'open source donc ». Je vous laisse troller sur cette phrase :)

    Lire les commentaires

  • Windows 10 Creators Update : Microsoft peut bloquer le déploiement (Génération NT: logiciels)
    Même si cela est tentant, l'installation manuelle de Windows 10 Creators Update n'est pas toujours un choix judicieux. Cela peut contourner des blocages de déploiement qui sont mis en place pour votre bien.
  • Software Heritage : l’ADULLACT premier contributeur technique (Dépêches LinuxFR)

    Le logiciel libre fait ses premiers pas vers le patrimoine immatériel de l’UNESCO. Le 3 avril dernier, au siège parisien de l’Unesco, en présence de François Hollande, un accord historique a été signé entre l’Inria et l’Unesco pour préserver le patrimoine logiciel de l’humanité.

    Software Heritage est le projet numérique le plus ambitieux de cette décennie. Sa plate‐forme de collecte, d’archivage et de partage de tout le code source disponible dans le monde va permettre de préserver un patrimoine numérique dont aucun outil ne garantissait jusque‐là la pérennité. C’est une reconnaissance du travail et des recherches réalisées par tous les professionnels et passionnés du Numérique.

    La suite de l’article vous explique comment l’ADULLACT contribue à Software Heritage.

    L’ADULLACT est fière de faire de son Comptoire du Libre le 1er contributeur technique du projet Software Heritage. Développé depuis quelques mois par l’ADULLACT, le Comptoir du Libre met à disposition une large sélection de logiciels libres au service des administrations et collectivités territoriales. Cet espace ouvert et collaboratif permet aux décideurs du service public de trouver et d’évaluer les logiciels libres répondant à leurs besoins, de partager leurs expériences et de rencontrer les entreprises délivrant du service sur ces outils.

    Ces deux projets, Software Heritage et Comptoir du Libre, soulèvent des défis techniques de taille, dont la collecte de sources utilisant des technologies très variées, stockées sur quantité de serveurs. Pour y répondre, l’ADULLACT a développé un connecteur innovant donnant accès à l’ensemble des dépôts de logiciels basés sur l’outil FusionForge. En le mettant au service du projet de l’Inria, l’ADULLACT ouvre à Software Heritage la porte de centaines de milliers de projets libres hébergés sur des forges — parmi lesquelles la forge Adullact.net, mais aussi d’autres forges prestigieuses, telles que celles du projet Blender ou du Ministère de l’enseignement supérieur.

    Nul doute que, véritable place de marché du logiciel libre, le Comptoir du Libre bénéficiera à son tour des avancées techniques du projet Software Heritage, lui permettant ainsi d’étendre son moteur de recherche.

    Lire les commentaires

  • Software Heritage : l'ADULLACT 1er contributeur technique (Dépêches LinuxFR)

    Le logiciel libre fait ses premiers pas vers le patrimoine immatériel de l’UNESCO. Le 3 avril dernier, au siège parisien de l'Unesco, en présence de François Hollande, un accord historique a été signé entre l'Inria et l'Unesco pour préserver le patrimoine logiciel de l'humanité.

    Software Heritage est le projet numérique le plus ambitieux de cette décennie. Sa plateforme de collecte, d'archivage et de partage de tout le code source disponible dans le monde va permettre de préserver un patrimoine numérique dont aucun outil ne garantissait jusque-là la pérennité. C'est une reconnaissance du travail et des recherches réalisées par tous les professionnels et passionnés du numérique.

    La suite de l'article vous explique comment l'ADULLACT contribue à Software Heritage.

    L’ADULLACT est fière de faire de son COMPTOIR DU LIBRE le 1er contributeur technique du projet Software Heritage. Développé depuis quelques mois par l’ADULLACT, le Comptoir Du Libre met à disposition une large sélection de logiciels libres au service des administrations et collectivités territoriales. Cet espace ouvert et collaboratif permet aux décideurs du service public de trouver et d’évaluer les logiciels libres répondant à leurs besoins, de partager leurs expériences et de rencontrer les entreprises délivrant du service sur ces outils.

    Ces deux projets, Software Heritage et Comptoir Du Libre, soulèvent des défis techniques de taille, dont la collecte de sources utilisant des technologies très variées, stockées sur quantité de serveurs. Pour y répondre, l’ADULLACT a développé un connecteur innovant donnant accès à l'ensemble des dépôts de logiciels basés sur l'outil FusionForge. En le mettant au service du projet de l’Inria, l’ADULLACT ouvre à Software Heritage la porte de centaines de milliers de projets libres hébergés sur des forges - parmi lesquelles la forge Adullact.net, mais aussi d'autres forges prestigieuses telles que celles du projet Blender ou du ministère de l’enseignement supérieur.

    Nul doute que, véritable place de marché du logiciel libre, le Comptoir du Libre bénéficiera à son tour des avancées techniques du projet Software Heritage, lui permettant ainsi d'étendre son moteur de recherche.

    Lire les commentaires

  • Apple annonce avoir deux millions d'utilisateurs de Final Cut Pro X (MacBidouille)

    A l'occasion du NAB, Apple a annoncé que Final Cut Pro X avait franchi le cap des deux millions d'utilisateurs.
    Le rythme d'adoption serait en hausse et il aura fallu moins de temps pour passer de 1 à deux millions que pour convaincre le premier million d'utilisateurs.
    Lors de sa sortie il y a 5 ans et demi, Final Cut Pro X avait rencontré un accueil glacial pour ne pas dire hostile. Non seulement le logiciel changeait profondément les habitudes mais aussi parce que, comme souvent chez Apple, il est arrivé avec nombre de manques qu'il aura fallu du temps et des mises à jour pour les combler.
    Maintenant, elle est arrivé à maturité et permet à Apple, une fois de plus dans une courte période, de rappeler qu'elle s'intéresse aux professionnels.
    A coup sûr, un nouveau Mac Pro évolutif aidera le marché des professionnels de l'image à poursuivre leur aventure sous ce logiciel et même en convaincre d'autres de l'adopter.

  • Plussoyer (Journaux LinuxFR)
  • Un débat autour des PC infectés par des logiciels espions de la NSA (MacBidouille)

    Les révélations sur les outils de piratage de la NSA ont soulevé nombre d'interrogations sur le nombre de machines infectées et les personnes ciblées.
    C'est même aujourd'hui la cause d'un débat entre Microsoft et de nombreux spécialistes. Les deux parties se disputent sur le nombre de machines infectées sur la toile par un de ces dangereux chevaux de Troie. Ce logiciel malveillant est particulièrement complexe et difficile à détecter. En effet, il n'écrit rien sur la machine ciblée et reste seulement résident dans la RAM. En cas de redémarrage il est supprimé. Il est pourtant capable d'envoyer des données de manière très furtive à ceux qui l'ont installé.
    Selon les chercheurs et les sources, il y aurait entre 10000 et plusieurs dizaines de milliers (voire 120000) de PC actuellement infectés, chose que Microsoft tend à minimiser.

    Il serait difficile de scanner toutes les machines du monde pour le savoir. Toutefois, comme le rapporte ARS Technica, un chercheur en sécurité a étudié à fond ce logiciel malveillant et trouvé le moyen de le désactiver à distance en envoyant une simple commande antagoniste de celle qui a permis de l'installer.

    Ce n'est qu'une péripétie dans le cadre de ces révélations, le vrai et profond danger se concrétisera le jour où des pirates trouveront le moyen de modifier les outils de la NSA pour les faire diverger de leur utilisation primitive et les exploiter pour des activités criminelles.

  • ARM lance un processeur de traitement de signal destiné à l'assistance de conduite (MacBidouille)

    Toute l'industrie électronique a maintenant les yeux braqués vers le marché automobile. C'est le nouveau vecteur de croissance destiné à prendre le relais de celui des smartphones qui lui-même a pris le relais des ordinateurs.
    ARM a dans ce domaine annoncé le Mali-C71.

    Ce processeur d'image est capable de gérer 4 caméras en temps réel et jusqu'à 16 flux vidéo.

    Les signaux qu'il reçoit sont traités en temps réel et améliorés pour prendre en compte la luminosité et les conditions climatiques afin d'améliorer l'image, supprimer les artéfacts et offrir une vision aussi bonne que possible, meilleure même que la vision humaine dans certaines conditions.

    Le produit a été conçu dès le départ comme aide à la conduite ou composant de la chaîne matérielle destinée à créer des voitures autonomes. Il est d'ailleurs doté de 300 circuits spécifiquement dédiés à détecter un éventuel défaut de fonctionnement, chose que l'on voit plus souvent aujourd'hui en aéronautique.

    ARM le destine donc à gérer les caméras des véhicules mais aussi à proposer des systèmes de détection de piétons ou à remplacer les rétroviseurs par des caméras.

  • StreetComplete : jouez à compléter OpenStreetMap (Dépêches LinuxFR)

    StreetComplete est un logiciel libre (licence GNU GPL v3) pour Android (et dérivés) en cours de développement mais déjà fonctionnel et disponible depuis F-Droid. Cette application permet de contribuer à OpenStreetMap de manière ludique en remplissant des quêtes en se promenant dans la rue ; les contributeurs du Libre ayant le droit d’être aussi ridicules que les chasseurs de Pokémons en regardant leur écran de téléphone plutôt que leur environnement.

    Lors de la première exécution, il est proposé de se connecter avec son compte OpenStreetMap ou de créer un nouveau compte. Une fois connecté, vous allez pouvoir rechercher des quêtes autour de vous : Capture d’écran de l’application

    Dans cette capture d’écran, il y a onze quêtes proposées :

    • 8 recherches d’horaires de commerces ;
    • 2 recherches de surface de chaussée ;
    • 1 recherche de nom de voie.

    Les types de quêtes proposés montrent les intérêts de l’auteur de l’application, il est possible de proposer de nouvelles quêtes en créant des rapports de bogues (issues) dans le projet GitHub (dans les dernières versions, on a, par exemple, vu apparaître les formes de toits et les nombres d’étages des immeubles). Lorsque vous remplissez une quête, celle‐ci est directement enregistrée comme contribution OpenStreetMap (si vous ne voulez pas qu’on puisse tracer vos trajets dans le temps, il est possible de configurer l’application pour ne pas générer les commits dans OpenStreetMap automatiquement, mais à la demande).

    Si vous ne savez pas comment contribuer à OpenStreetMap, cette application semble être une bonne façon de commencer : son utilisation est simple, même pour quelqu’un n’ayant jamais contribué, et on se retrouve vite à faire des centaines de contributions en se promenant dans des endroits insuffisamment référencés (un centre commercial de banlieue parisienne peut représenter des dizaines de quêtes). Voici, par exemple, l’historique d’un compte OpenStreetMap rempli de quêtes résolues.

    Lire les commentaires

  • Une rumeur annonce un significatif retard pour l'iPhone OLED (MacBidouille)

    Ming-Chi Kuo, spécialiste Apple chez KGI, prédit aujourd'hui qu'Apple devra repousser significativement la commercialisation de son iPhone OLED.
    La société pourrait ne démarrer la production qu'entre octobre et novembre au lieu de août-septembre.
    La faute en reviendrait aux nombreuses nouveautés qu'Apple veut intégrer dans cet appareil et qui ont nécessité des développement spécifiques et pointus que les sous-traitants ont du mal à intégrer dans leurs procédés de fabrication.
    Il met dans ce sac de choses problématiques l'écran OLED spécifique, le processeur gravé en 10nm, le nouveau 3D Touch et la caméra à reconnaissance faciale 3D.

    Ce ne sont bien entendu que des rumeurs et elles sont donc à prendre comme telles.

    [MàJ] Nikkei a publié des informations concordantes annonçant que l'iPhone OLED n'arriverait dans le commerce qu'en octobre ou novembre.
    On ignore toutefois si les sources sont différentes, ce qui ajouterait à la rumeur, ou identiques, ce qui ne changerait rien.

  • On cherche mes remplaçants... (Journaux LinuxFR)

    Pour des raisons indépendantes de ma volonté, je ne peux plus faire de don du sang à usage thérapeutique. Cependant, les besoins existent toujours, aussi j'invite les lecteurs de ce journal à envisager de me remplacer. L'exercice est simple, il suffit de se rendre dans un point de collecte, de répondre à un questionnaire, de voir un médecin, de se faire pomper et de bénéficier d'une collation. Trois types de dons sont possibles :

    • le don de sang total (le seul proposé dans les collectes mobiles) : ça prend une dizaine de minutes, on peut le faire toutes les 8 semaines jusqu'à 5 fois par an… en gros je ne vois pas de raisons de ne pas en faire 5 dans l'année, l'investissement personnel est faible et est largement remboursé par la collation
    • le don de plasma : là ça prend plus de temps, jusqu'à 45 minutes (pour ma part c'était plutôt 35, pourtant je bosse chez SFR, on n'a pas une réputation de haut débit), à Paris on ne vous laisse pas voir la machine qui fait ça (elle est derrière le siège), mais à Brest c'était plutôt drôle on pouvait regarder le plasma être extrait du sang prélevé et le reste être réinjecté, le récipient de plasma faisait des bulles et ça donnait l'impression de produire du cidre… on peut le faire toutes les 2 semaines, donc si vous avez pris un jour de RTT pour un rendez-vous et que vous ne savez pas comment occuper le reste de votre journée, vous pouvez envisager de vous rendre utile
    • le don de plaquettes : là c'est encore plus long, jusqu'à 90 minutes (plutôt 70/75 pour moi), en plus du plasma on extrait les plaquettes ; comme pour le don de plasma, on sera aux petits soins pour vous, on vous servira à boire, vous prêtera si vous le voulez un lecteur DVD (je vous conseille plutôt de prendre de la lecture, les films sont généralement plus longs que le don), ça peut être fait toutes les 4 semaines, si vous êtes dans une entreprise qui vous donne un RTT par mois vous saurez comment l'utiliser

    Pour les dons de plasma et de plaquettes, cela se fait en général sur rendez-vous (ou à la demande du centre, si vous acceptez d'être appelés les jours où la pénurie est proche), les centres sont ouverts le samedi mais il est souvent plus simple d'avoir un rendez-vous en semaine.

    Sachez que les centres de don du sang enregistrent également les volontaires pour le don de moelle osseuse. Il est assez peu probable que vous soyez amenés à faire un don (la probabilité d'être compatible avec un demandeur est assez faible), mais comme le fichier est international sachez que le jour où ça arrivera vous aurez peut-être un voyage gratuit à l'autre bout du monde, ça pourra faire des souvenirs à raconter !

    Lire les commentaires

  • Marche pour les sciences samedi 22 avril 2017 (Journaux LinuxFR)

    Initiée au niveau mondial en réponse aux multiples positions anti-sciences du nouveau président des États-Unis, la Marche pour les Sciences (March for Science) aura lieu le 22 avril 2017, Jour de la Terre dans plus de 600 villes à travers le monde. Plus de 20 villes en France organisent un événement à cette occasion, retrouvez-les dans l'agenda du libre. Pour les Parisiens, il y aura à partir de 13 heures un rassemblement avec des animations scientifiques pour les enfants qui pourront réaliser leurs propres expériences, vous pouvez venir en famille (la marche en elle-même partira à 14h00) : http://www.agendadulibre.org/events/13743

    Lire les commentaires

  • Fancy Bear s'attaque à Emmanuel Macron ? (Génération NT: logiciels)
    Sans véritable succès pour l'heure, le groupe de hackers Fancy Bear aurait dans son collimateur la campagne d'Emmanuel Macron. Ce groupe est supposé lié à la Russie.
  • AMD lance une nouvelle carte double GPU pour les professionnels de l'image (MacBidouille)

    AMD a annoncé le lancement de sa carte graphique Radeon Pro duo.

    C'est la première carte de la société embarquant deux GPU Polaris.
    Elle est dotée de 32 Go de GDDR5 et la société annonce une puissance de calcul de 11,45 TFLOPS pour une consommation de 250W.
    Certains seront surpris de voir que les performances de cette carte sont inférieures à celles du précédent modèle, qui se vantait d'une puissance de 16 TFLOPS.

    La société a fait le choix de réduire la puissance disponible et de faire rentrer la consommation dans une enveloppe plus raisonnable, la carte de 2016 ayant une consommation de 350W. Il devient ainsi plus aisé de l'installer dans un ordinateur et aussi de maîtriser son bruit.

    Au niveau connecteurs, on peut y brancher 4 écrans 4K à 60Hz, ou deux écrans 8K à 60Hz en utilisant deux connecteurs par moniteur.

    AMD a également parlé de sa prochaine architecture, Vega, qui utilisera de la mémoire HBM et devrait permettre un nouveau saut significatif au niveau des performances.

Quand on court après l'esprit, on attrape la sottise.
-+- Montesquieu -+-