Lancement Meta-Actualité: la solution ultime pour suivre l'actualité

jeudi 29 mai 2008 11h07

En informatique, il est essentiel de suivre l'actualité car tout bouge si vite qu'on est rapidement dépassé.

Le problème est que suivre l'actualité prend beaucoup de temps, il faut consulter une demi-douzaine de site, chercher ce qui est intéressant dans chaque sections, juger la pertinence des articles, etc. Un ami me confessait il y a quelques jours qu'il n'a même plus le temps de lire Slashdot ;).

Pour résoudre ce problème, voici les Meta-actualités, une application qui vous permet de suivre l'actualité en un coup d'oeil.


Meta-actualité, c'est plus de vingt sources d'actualités mises à jour en continu. L'affichage est simplifié pour permettre de trouver rapidement les titres les plus intéressant. Et pour voir l'article complet, il suffit de cliquer sur le lien.

Voici à quoi ressemble l'affichage de Meta-actualité:

L'actualité est classé par date de publication, et les dépêches publiés depuis la dernière visite apparaissent en italique.

Pour voir le détail d'une actualité, il suffit de placer la souris au dessus du signe , ce qui permet d'étendre la description de la dépêche:

Pour conserver cette vue étendue, il suffit de cliquer sur le , ce qui à pour effet de verrouiller la vue (et le signe se transforme en cadenas pour voir les actualités verrouillées).

Finalement, il suffit de cliquer sur les meilleurs liens pour ouvrir un nouvel onglet avec le site d'origine.

Vous n'avez plus qu'à l'ajouter à vos favoris: http://linuxcertif.com/metanews/ car vous n'aurez plus d'excuse pour ne pas être au courant des dernières nouveautés.

El Desdigodo

Je suis le pouillacreux, la cloche enténébrée
Le farceur de Dublin à la vive amnésie,
Ma seule godasse est morte et mes deux pieds cabrés
Portent les orteils noirs de mon anésthésie

Dans la nuit du plateau, toi qui m'as célébré
Rends-moi les Monts Wicklow et l'esprit de Lucky,
L'arbre sec où percha son chapeau délabré
Et la tourbe où la stout ennoie n'importe qui.

Suis-je Didi ou Gogo ? Belacqua ou Molloy ?
Ma bouche est rouge encore des huit pierres sucées

Et j'ai cent fois échoué, en bon Killiney boy :
J'ai rêvé Sandycove où nagent les pensées
Bombardant tour à tour des créneaux Martello
Le bégaiement de Joyce et les cris de Pozzo.

Vladimard de Nerstragon

-- Desroches, Bernard