Guide des certifications

Il existe plusieurs certifications Linux qui sont toutes destinées à assurer aux organisations utilisant Linux que leur système d'information sera bien utilisé. Ces certifications assurent un certain niveau de formation et une connaissance approfondie du domaine.

Pour le certifié, une certification Linux augmente l'employabilité car c'est un diplôme spécialisé pour lequel le candidat a dû prouver son efficacité dans le domaine. Parmi toutes les certifications informatiques existantes (réseaux, développement, etc), les certifications Linux ont toujours une place dans le top 10 des certifications les plus recherchées

Il existe beaucoup de certifications Linux car chaque éditeur de distribution veut proposer une certification pour son système. En dehors de toute distribution, il existe aussi la certification du Linux Professional Institute.

Les deux certifications les plus connues sont certainement les LPI-C de Linux Professional Institute et RHC de Red Hat, la première est générale et teste un socle de connaissance sur tous les systèmes, la seconde est destinées aux ingénieurs travaillant sur Red Hat. D'autres distributeurs proposent aussi de faire valider les connaissances sur leur système et il existe des certifications pour Ubuntu, Novell Suse. Gentoo et Mandriva promeuvent les certifications neutres LPI.

Linux Professional Institute

Le LPI, ou Linux Professional Institute, est une organisation sans but lucratif qui fournit plusieurs certifications Linux. Le LPI n'est pas attaché à une distribution Linux particulière, cette neutralité permet de fournir des certifications générales qui ne s'attachent pas à des technologies propres à un distributeur.

Il existe trois certifications LPI, définissant trois niveaux de capacités que doit posséder un administrateur système. Le passage d'une certification d'un certain niveau requiert de posséder les niveaux inférieurs.

Le niveau 1 est le niveau "administrateur junior": le but est de montrer la capacité à administrer convenablement un système Linux.

Le niveau 2 est le niveau "administrateur avancé": il étend le niveau 1 en testant les capacités à gérer un parc de stations Linux et leur intégration dans un environnement hétérogènes.

Le niveau 3 est le niveau "administrateur senior": ce niveau teste l'expérience de gestion de parc et la connaissance des technologies appropriées pour gérer les grands parcs de stations Linux.

Chaque niveau de certification est divisé en deux examens qui peuvent être réussis dans n'importe quel ordre. L'évaluation est réalisée à l'aide de questionnaires présentant des questions à choix multiples et à réponses libres. Les examens LPI se font sur ordinateur ou sur papier dans de nombreuses langues.

Red Hat

La société Red Hat propose un programme de certifications dédié à leur propre distribution Linux. Les certifications Red Hat sont liées à une version particulière de Red Hat Entreprise Linux (RHEL), chaque version de la distribution ayant sa version du programme de certification.

Le programme de certification Red Hat est composé de quatre certifications réparties en trois niveaux. Les deux premiers niveaux sont construits de façon progressive, chaque niveau étendant le niveau précédant. Le dernier niveau propose deux certifications, une certification d'administrateur d'entreprise et une certification se focalisant sur la sécurité.

Voici les certifications Red Hat dans l'ordre croissant de niveau:

Red Hat Certified Technician(RHCT) est le premier niveau de certification Red Hat: ce niveau teste la capacité à installer et à administrer un ordinateur utilisant Red Hat Entreprise Linux.

Red Hat Certified Engineer(RHCE) est le second niveau de certification: il étend le niveau précédant en introduisant la gestion des services et la sécurité.

Red Hat Certified Architect(RHCA) fait parti du troisième niveau: cette certification teste les aptitudes à déployer et utiliser Red Hat Linux dans un réseau d'entreprise.

Red Hat Certified Security Specialist(RHCSS) est une certification dédiée à la sécurité de système Red Hat Entreprise Linux. Cette certification comprend des examens de la certification RHCA et y ajoute des compétences avancées en sécurité Linux à l'aide de SELinux.

Les examens de certifications Red Hat se font sur des systèmes Linux fonctionnels sur lesquels il faut résoudre des problèmes donnés. Ces examens sont dits "basé performance" par Red Hat, car ils s'attachent à démontrer la capacité effective des candidats à résoudre un problème.

Ubuntu

La distribution Linux Ubuntu propose un programme de certification dédié aux produits Ubuntu.

La certification "Ubuntu Certified Professional" est une certification Linux testant les capacités d'utilisation avancées d'un système Ubuntu. Cette certification est construite au dessus du premier niveau de la certification LPI. Il est donc nécessaire de posséder la certification LPIC-1 pour pouvoir passer l'examen de certification Ubuntu.

La certification "Ubuntu Certified Professional" teste les capacités d'administration avancées d'un système Ubuntu. L'intégration d'un système Ubuntu dans un parc informatique hétérogène est aussi compris dans le programme.

Le système Ubuntu étant basé sur Debian, les deux systèmes sont suffisamment proches pour que la certification Ubuntu profite aux administrateurs de systèmes Debian.

Novell

Novell propose deux certifications dédiées aux administrateurs Linux. Ces certifications sont orientées vers la distribution Linux de Novell: SuSE.

Ces certifications sont encore trop peu connues et ne seront intégrées au site que lorsque le retour sur celles-ci sera plus important.

Un traître est un homme politique qui quitte son parti pour s'inscrire
a un autre. Par contre, un converti est un homme politique qui quitte
son parti pour s'inscrire au votre.
-+- Georges Clémenceau -+-