Linux (fr)

  • construire un paquet debian -- KISS way (ou presque) (Journaux LinuxFR)

    Il y a eu pas mal de critiques dans un précédent journal sur la complexité de création de paquets debian.

    Si j'adore debian, je dois reconnaitre que c'est une distrib pas très KISS ; et la construction de paquet n'en est qu'un exemple…

    Je présente donc ici mes méthodes pour constuire un paquet. Ce sont les plus simples que j'ai trouvé, et elles suffisent à mes besoins. Les paquets ainsi construits ne seront probablement pas acceptés dans debian, mais ça me dépanne pour un usage perso (et même pro en fait). Et c'est à mon goût pas trop complexe, enfin, j'ai pas trouvé plus simple…

    Depuis les sources

    On pars d'un dossier avec les sources du soft, récupérées depuis une archive ou un repository git/mercurial/…
    Il faut d'abord compiler les sources et installer le soft en prenant un dossier de travail comme racine. Typiquement :

    mkdir /tmp/monpaquet
    ./configure
    make
    make install DESTDIR=/tmp/monpaquet
    

    Bien sûr ici, la méthode pourra varier en fonction du soft. Le but étant d'avoir dans le dossier de travail (ici /tmp/monpaquet l'arborescence et les fichiers installés par le paquet.
    Si vous avez de la compilation à faire, il vous faudra auparavant installer build-essential, peut-être cmake. et les paquets -dev des libs qui en dépendent.

    Si la doc d'installation de votre soft est un truc à base de curl ... | sudo sh et bien… faites au mieux !

    Vous pouvez éventuellement y ajouter d'autres fichiers (un .desktop, un unit systemd,…)

    Il faudra dans ce dossier créer un sous dossier DEBIAN/ avec au moins un fichier control.

    $ cd /tmp/monpaquet
    $ mkdir DEBIAN
    $ editor DEBIAN/control
    

    Le fichier control minimum est de la forme :

    Package: 
    Version: 
    Section: 
    Priority: 
    Architecture: 
    Depends: 
    Maintainer: 
    Description: 
    

    avec :
    - Package: le nom du paquet
    - Version: la version du paquet
    - Section: une des sections de paquets debian
    - Priority: Essential, Required, Important, Standard, Optional ou Extra. Logiquement, si c'est un package que vous ajoutez, ce sera « optional ». Si vous voulez le détail, c'est par là
    - Architecture: l'architecture pour laquelle vous construisez le paquet (i486, amd64,…). Mettez « any » s'il est installable sur n'importe quel architecture (langage interprété, doc).
    - Depends: liste des dépendances du package, sous la forme foo, bar, baz (>=2.15)
    - Maintainer: votre nom
    - Description: une description du soft installé

    Vous pouvez aussi ajouter « Homepage: », et si besoin : Recommends, Suggests, Conflicts, Replace, Breaks, Provides (détail)

    Un exemple d'un fichier control est disponible ici.

    Vous pouvez aussi ajouter dans le dossier DEBIAN/ des scripts :
    - preinst : exécuté avant l'installation du paquet
    - postinst : exécuté après l'installation du paquet
    - prerm : exécuté avant la désinstallation du paquet
    - postrm : exécuté après la désinstallation du paquet

    Il ne vous reste plus qu'à lancer :

    # apt install fakeroot
    $ fakeroot dpkg-deb --build /tmp/monpaquet nom_du_fichier.deb
    

    Depuis un paquet source debian

    Quand le soft est déjà empaqueté sous debian, et que vous souhaitez faire un simple changement, il est préférable de partir du paquet source debian.

    Ici aussi créez un répertoire de travail, et lancez les commandes depuis ce répertoire.

    On installe d'abord les dépendances nécessaires pour construire le paquet, et on récupère le paquet source :

    # apt-get build-dep <nom_du_paquet>
    $ apt-get source <nom_du_paquet>
    

    Si vous faites du pinning, vous pouvez préciser la release, par exemple :

    # apt-get build-dep <nom_du_paquet>/stable
    $ apt-get source <nom_du_paquet>/stable
    

    Vous obtenez alors :
    - un fichier <paquet>_<version>.orig.tar.gz qui contient les sources du soft
    - un dossier <paquet>_<version> qui n'est que le contenu de l'archive précédente
    - un fichier <paquet>_<version>-<revision>.dsc (ici, on s'en fout)
    - un fichier <paquet>_<version>-<revision>.debian.tar.xz qui contient un dossier debian/ avec les infos de construction du paquet

    Si vous souhaitez faire des modifs dans le code source ou appliquer un patch, allez donc dans le dossier et reconstruisez l'archive <paquet>_<version>.orig.tar.gz ensuite.

    Si vous souhaitez modifier la constuction du paquet (typiquement, changer des options de compilation), il vous faudra désarchiver <paquet>_<version>-<revision>.debian.tar.xz et modifier le fichier debian/rules (c'est grosso-modo un Makefile, en s'inspirant du contenu vous devriez vous en sortir) ; puis refaire l'archive.

    Là il vous faudra marquer votre révision du paquet et le recompiler :

    # apt install devscripts
    $ dch --local <votre_nom_ou_nom_de_la_modif>
    $ dpkg-buildpackage -us -uc
    

    Voir aussi : https://raphaelhertzog.fr/2011/07/12/comment-recompiler-un-paquet-debian/

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

  • Venez rencontrer l'équipe Kdenlive (Journaux LinuxFR)

    Je me permets de poster ici ma traduction du post original, pas bien en avance désolé…

    Les prochaines semaines promettent d'être excitantes pour Kdenlive !

    D'abord approche un Sprint Kdenlive, qui aura lieu à Paris du 25 au 29 avril.
    Nous sommes très fiers d'être accueillis par le Carrefour Numérique de la Cité des Sciences.
    Notre équipe profitera de ce temps pour discuter des buts à court et plus long terme, pour repasser en revue l'ergonomie du logiciel avec des monteurs professionnels, pour avancer sur la prochaine version 18.08, et bien d'autres choses encore.
    Nous comptons publier régulièrement des nouvelles pendant l'événement, mais surtout nous vous accueillerons lors de deux temps dédiés :

    • vendredi 27 avril, de 16 à 18h, ouvert à tous ceux qui seraient intéressés pour participer : rencontrer l'équipe et apprendre comment s'impliquer en pratique
    • samedi 28 avril, à 2h45 : présentation publique, découverte de Kdenlive tel qu'utilisé par des monteurs professionnels, et approfondissements sur les nouvelles fonctionnalités

    Juste après, une partie de l'équipe s'envolera vers Séville pour assister au Libre Graphics Meeting, pour un atelier sur Kdenlive le 30 avril.

    Alors faites passer l'info, et venez nous rencontrer à Paris ou à Séville !

    L'organisation du sprint a été rendue possible grâce au soutien de l'association KDE eV, pour encourager ces initiatives vos dons peuvent s'adresser à elle.

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

  • Abbas, pilier de l'agence photographique Magnum, vient de mourir (Journaux LinuxFR)
  • Vcpkg, un gestionnaire de bibliothèque pour C++ (Dépêches LinuxFR)

    Depuis 2016, Microsoft développe vcpkg, un outil bien sympathique qui permet de télécharger et compiler un ensemble de bibliothèques et leurs dépendances. Jusqu'à présent, cet outil était disponible uniquement pour la plateforme Windows. Depuis le 24 avril 2018, cet outil prend également en charge les plateformes Linux et macOS. vcpkg est publié sous licence MIT.

    Une limite cependant est que la compilation des bibliothèques sur Linux est uniquement statique. La raison invoquée est qu'il est plus compliqué d'utiliser des bibliothèques sur Linux (LD_LIBRARY_PATH, rpath, etc.) que sous Windows où on peut tout mettre dans un seul répertoire.

    Quoiqu'il en soit, c'est une bonne nouvelle. Même si les paquets des distributions resteront une source privilégiée pour obtenir les fichiers de développement d'une bibliothèque, vcpkg offre une alternative intéressante pour ceux qui voudraient tout construire en statique de manière à fournir un seul binaire pour toutes les variantes de Linux.

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

  • Unvanquished toujours sur les rails ! (Journaux LinuxFR)

    Sommaire

    Note : ceci est une traduction du dernier billet de blog que j’ai écrit pour le site d’Unvanquished, Unvanquished est un jeu vidéo de stratégie en temps réel à la première personne qui a été traité plusieurs fois dans ces colonnes. Le titre original est : « Unvanquished still on (space)tracks! », spacetracks étant l’une des plus anciennes cartes officielles.

    Ça fait désormais un an que la dernière entrée de blog a été publiée et ça fait désormais deux ans que la version 0.50.0 est sortie ! Il est temps de dire quelques mots doux. :-)

    Un grand merci à kharnov!

    Tout d’abord, nous remercions profondément notre très grand ami kharnov pour toutes les années qu’il a passé auprès de nous à travailler à ce fantastique projet ! kharnov a dû prendre du recul pour se focaliser sur d’autres sujets dans sa vie, et nous souhaitons lui faire un grand hommage.

    kharnov vodka, l’expérience hallucinante
    Si vous voyez cette affiche dans le jeu, levez votre verre

    kharnov aimait se décrire comme un rédacteur et il aimait rappeler qu’il avait été recruté pour cela, mais il était bien plus et nous souhaitons lui dédier quelques mots chaleureux.

    Sans lui ce projet ne serait pas ce qu’il est, et nous ne regrettons pas seulement ce qu’il faisait, nous ne regrettons pas seulement sa qualité, nous regrettons plus que ça : nous regrettons un ami, nous regrettons un homme: kharnov est vraiment un super gars, de ceux qu’on ne peut pas voir partir sans avoir des sentiments profonds. Ayons donc un grand merci pour kharnov pour son dévouement toutes ces années parmi la direction du projet, pour sa bonne humeur et pour lui-même. Il mérite tant !

    Ça bouge encore

    Si vous avez parcouru le site web récemment vous avez probablement repéré une nouvelle page nommée « Development Activity », c’est une page qui résume l’activité du développement à travers tous les dépôts parce que nous en avons désormais bien plus qu’un. Certaines personnes s’inquiétaient pour la santé du projet parce qu’ils regardaient l’historique du dépôt originel sans avoir connaissance de tous les autres. Cette nouvelle page d’activité de développement est très pratique pour qui veut jeter un coup d’œil à ce qui se passe.

    Donc on peut dire que le développement est actif et que même si on a vu rythme plus effréné, ça bouge encore. :-) L’adresse pour suivre tous ces changements est facile à retenir: unvanquished.net/activity.

    un dragoon avancé toisant un battlesuit
    Faisons connaissance

    Pour suivre le développement et garder le contact, vous pouvez jeter un œil sur cette page d’activité. Vous connaissez peut-être les cannaux IRC #unvanquished et #unvanquished-dev sur FreeNode (voir la page de chat) mais nous avons aussi configuré un salon discord avec des passerelles.

    Tracer les données

    Attendez, j’ai dit qu’il y avait désormais plus d’un dépôt… En effet à l’époque de l’alpha 50, il n’y avait qu’un seul dépôt pour le moteur de jeu, le code de jeu, et une partie du paquet de données de base. Rien d’autre n’était correctement tracé : parfois certaines personnes avaient quelques dépôts personnels et ce n’était que partiel et enregistrés à des endroits différents si ce n’est de manière locale, et la majeure partie n’était pas tracée sur aucun système de gestion de version. Depuis la dernière version publiée, le dépôt Unvanquished a été divisé en trois parties : le dépôt Dæmon (le code du moteur de jeu), Unvanquished (le code du jeu), et unvanquished_src.dpkdir, le paquet principal.

    Puisque le moteur et ce paquet de donnée sont des sous-modules, si vous clonez récursivement le dépôt Unvanquished et compilez le tout vous serez à même de démarrer le jeu suffisamment pour rejoindre un serveur et télécharger automatiquement ce qui manque.

    Les textures de Vega
    Les textures et autres données de carte sont maintenant tracées dans des dépôts officiels

    Pour le dire simplement, il y a eu de gros chantiers de fait sur Unvanquished en tant que projet. Une organisation GitHub spéciale nommée UnvanquishedAssets a été créée afin d’héberger les dépôts de données avec une attention toute particulière sur la reproductibilité, parce que la reproductibilité est au moins aussi important que d’avoir des sources ouvertes et libres.

    Audit légal

    Puisque nous parlons de sources ouvertes et libres, un grand travail a été fait sur le plan des données.

    Nous avons fait un très profond audit de nos données (et la création des dépôts de données a été utile pour cette tâche), ça a pris beaucoup de temps mais il semble que nous pouvons désormais placer un nom et une license en face de chaque fichier que nous avons. Pour les données de base (modèles de personnage, d’arme ou de constructions…), quelques fichiers sont soumis à une clause NC (non-commercial, donc non-libre), et tout le reste utilisent une licence compatible avec la licence CC By SA. Il en va de même du côté des textures et des cartes : quelques unes utilisent des license avec clause NC, et tout le reste utilise des licences compatibles CC By SA. Nous avons donc des données reproductibles, un statut légal clair pour elle, et la grande majorité sont libres. C’est vraiment un très très grand pas qui a été fait. Oh, et Supertanker a relicencié toutes ses cartes en CC By SA 3.0, c’est excellent !

    Bon, j’ai dit « en face de chaque fichier », les exceptions restantes sont les sons : nous utilisons encore beaucoup les sons de Tremulous. Nous avons créé un paquet spécial nommé res-legacy pour eux et ce paquet n’a pas d’autre vocation que d’être purgé un jour. Nous sommes à un point ou pratiquement tout ce qui venait de Tremulous a été remplacé excepté les sons, et c’est difficile de tracer la paternité de ces sons dont nous voulons vraiment les remplacer, pas seulement pour avoir notre identité sonore mais pour être plus confiant dans nos données. Si vous aimez faire des bruits étonnants, nous avons besoin de vous pour Unvanquished ! Si vous aimez composer des musiques épiques et futuristes, vous êtes bienvenu !

    Toujours sur l’aspect licenses, un très gros travail a été fait pour retirer la clause NC du wiki d’Unvanquished (sérieux, qui a eu l’idée de mettre une clause NC sur le wiki ? C’est quoi l’intérêt de mettre une clause non-commerciale sur la connaissance ?). Nous sommes désormais à un point où une seule permission de la part d’un seul contributeur est manquante, nous espérons obtenir cette permission parce que réécrire les choses serait très barbant. Si vous savez comment contacter Darren Salt, vous pouvez nous sauver. :-)

    À partir de maintenant et pendant que nous attendons pour cette permission, nous demandons aux nouveaux contributeurs du wiki de donner la permission de retirer la clause NC sur ce qu’ils écrivent.

    Fait pour être modé

    Vous avez probablement remarqué l’extension .dpkdir dans une phrase précédente, DPK est le nouveau nom de notre format de paquet. Années après années nous avons amélioré le bon vieux système de fichier virtuel pk3 de Quake Ⅲ Arena, et il nous faut regarder la vérité en face : ce n’est plus du pk3 depuis longtemps. Le problème est apparu quand nous avons voulu implémenter nos améliorations dans les éditeurs de données et les outils associés : nous avions à implémenter une manière de dire aux outils tierces ou compilateurs de cartes que nos paquets étaient bien plus que des pk3 alors nous avons choisi l’extension .dpk. Comme les pk3 et pk3dir pour les moteurs qui prennent cela en charge, une archive dpk peut être extraite en un dossier dpkdir et chargée par le moteur de la même manière qu’un archive le serait. À la différence du vieux format pk3, le format DPK prend en charge la gestion de version et les dépendances, et le jeu ne charge que ce dont il a besoin. Vous pouvez en lire plus à ce sujet sur la page wiki dédiée au format DPK.

    Peut-être avez-vous entendu des rumeurs autour d’Unity ayant amélioré le format crunch. Nous utilisons aussi ce format d’image compressée optimisé pour les cartes graphiques et nous avons découvert que leur outil amélioré réduisait le temps de compression de notre corpus de plusieurs heures à quelques minutes tout en réduisant la taille significativement. Ils disaient « jusqu’à 2.5 fois plus rapide » mais j’ai vu certaines textures être compressées 6 fois plus rapidement, et la moyenne de l’ensemble est 4.3 fois plus rapide, et oui l’outil compresse plus de 10% fois plus. Les résultats sont vraiment impressionnants et nous apparaissent vraiment bons. La mauvaise nouvelle c’est qu’ils ont cassé la compatibilité avec l’ancien format et il semble qu’ils n’ont fait aucun effort pour identifier si un fichier utilise l’ancien format ou le nouveau, nous avons donc décidé de faire le grand saut et de tout recompresser, mais puisque nous avons désormais des dépôts avec construction reproductible, c’est à portée de main de make.

    NetRadiant chargeant les sets de textures en fonction du fichier DEPS
    Chargement spécifique de set de textures dans NetRadiant

    Si vous êtes modeleur de niveau et désirez voir votre carte prête pour la prochaine version, ce fil de forum vous dira tout ce dont vous avez besoin, spécialement les choses à savoir concernant le format DPK. Si vous voulez utiliser crunch, nous vous recommandons notre fork qui corrige quelques bugs de compilation (il semblerait qu’Unity n’ait conduit aucun test ailleurs que sous Windows…) et ajouter une option pour renormaliser correctement les cartes normales. Vous serez probablement heureux d’entendre qu’Unvanquished est désormais pleinement pris en charge par l’éditeur de niveau NetRadiant (incluant la gestion du format DPK avec prise en charge des dépendances, etc.) si vous êtes prêt à compiler la branche master !

    Nous avons donc créé des dépôts de données (ce qui élève le nombre de dépôts à plus de 30, d’où le besoin d’une page d’activité), et tout y est maintenant tracé excepté quelques cartes (niveaux) qui arrivent bientôt. L’historique a été reproduit quand c’était possible et nous pouvons remercier pour cela notre format de paquet avancé qui nous avait permis de distribuer des mises à jour incrémentales même quand les données n’étaient pas tracées par aucun gestionnaire de version.

    Un gros travail de purge des données désormais inutilisées a été fait. Notre système de paquet permet les ajouts incrémentaux mais après 50 versions alpha distribuées nous avions à nettoyer beaucoup de bazar… Vous pouvez vous attendre à une réduction de 30% de la taille des fichiers distribués.

    En approche

    Tous les modèles de personnages et de constructions héritées de Tremulous sont aujourd’hui remplacées, quelques changements de gameplay ont eu lieu, notamment sur la partie gestion de ressources : le jeu se concentre désormais beaucoup plus sur la capture de territoire que sur la défense de bases. Des serveurs hébergent quelques rétroportages jouables avec la version 0.50 donc vous pouvez déjà jouer avec le nouveau dragoon et apprécier que les bots quittent le jeu lorsque vous entrez dans le combat. Oh, et les bots savent désormais se débloquer tout seul lorsqu’ils sautent ou tombent accidentellement en dehors de leurs zones de navigation. Bon, je ne vais pas tout vous raconter pour garder quelques trucs à dire pour la note de publication. ;-)

    Il semble que nous soyons proche d’une nouvelle publication, ce qui nous y empêche sont nos vies très actives et très occupées, c’est triste mais ce n’est rien que ça. Il y a assez de force de travail pour corriger des trucs jour après jour mais danser toute le ballet de publication demande plus de ressources que ça. La prochaine version sera encore une alph parce que la marquer comme beta après tant de changements ne ferait pas beaucoup sens, mais vous pouvez vous attendre à une version alpha aussi stable que l’était la version 0.50.

    Un gros travail a été fait sur l’updater et il deviendra le moyen officiel d’obtenir le jeu à partir de la version 0.51. L’updater deviendra le lancer lui-même : vous n’aurez qu’à cliquer sur l’icône Unvanquished et s’il y a une mise à jour il la téléchargera avant de charger le jeu, ou bien il lancera le jeu directement. C’est vraiment très pratique pour les joueurs pour être toujours à jour sans avoir à s’en soucier.

    La version alpha 51 sera un grosse étape sur le plan de la méthode de travail. Garder en vie un gros projet comme Unvanquished demande parfois de faire du ménage dans le bazar et de faire la poussière. Si les bidouilles sont bonnes pour commencer quelque chose et obtenir des résultats visibles rapidement, elles ne montent pas à l’échelle, spécialement quand vous avez à tracer des milliers de fichiers divers dans des formats divers avec des règles de construction ésotériques comme le nom du dossier grand-père. Comme nous n’avons pas l’intention de lâcher un jeu buggé qui serait mort le jour de sa publication, nous avons à nettoyer les choses pour s’assurer que le jeu est toujours maintenable et que la marche de contribution n’est pas trop haute. Mettre le focus sur la modabilité est vraiment très sain pour un projet indépendant et passionnant comme le nôtre.

    Sur le plan communautaire quelques belles cartes sont apparues, vous pouvez les tester sur les serveurs ou en apprendre plus sur les forums.

    Nous avons joué de chouettes devgames mais nous avons découvert un vilain bug qui nous empêche de tester plus de paquets rétroportés, donc nous n’avons pas d’autre choix : si nous voulons tester des nouvelles choses pendant les devgames, nous avons à publier une nouvelle version. :-)

    Unvanquished est toujours sur les rails, sur des rails intergalactiques !

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

  • Snips ouvre sa technologie NLU (Dépêches LinuxFR)

    Snips est une jeune pousse parisienne dont le produit est un assistant vocal respectueux de la vie privée. Un assistant vocal agit en quatre étapes :

    1. détecter qu’on s’adresse à lui, généralement via un mot‐clef du « OK » ou le surnom de l’assistant ;
    2. transformer l’entrée sonore en texte (la reconnaissance vocale) ;
    3. analyser le texte pour en sortir une intention ;
    4. agir à partir de cette intention.

    Snips a publié sous licence libre (Apache 2.0) le code qui lui permet d’effectuer la troisième étape, la partie dite NLU pour « Natural Language Understanding ». Le code est en Python, mais certaines parties sont en Rust. D’un point de vue performance et précision, l’outil de Snips fait jeu égal avec les versions dans le cloud des GAFAM, voire fait parfois mieux. Et quand on sait que l’on peut faire tourner ce code sur son propre Rasberry Pi, on ne peut que saluer cette prouesse.

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

  • Libération de FoundationDB (Dépêches LinuxFR)

    FoundationDB, une base de données distribuée adaptée à de grands volumes de données, a été libérée. Apple avait racheté la société FoundationDB, éditrice de la solution de base de données du même nom, il y a trois ans. Avant le rachat, une version gratuite mais non libre était disponible. Depuis, certaines personnes regrettaient qu’une base de données de cette qualité ne soit plus disponible. Apple a fait le choix tout récemment de publier FoundationDB sous une licence libre (licence Apache 2.0) et d’encourager le développement d’un écosystème autour de celle‐ci.

    Logo de FoundationDB

    FoundationDB est une base de données de type clef‐valeur, où les clefs sont triées, avec des transactions ACID. Elle se concentre sur l’essentiel, à savoir le stockage distribué, et pour le reste, les développeurs sont encouragés à utiliser des layers, des couches qui peuvent proposer différents modèles de données (SQL, documents, graphes, etc.) au‐dessus.

    La grande force de FoundationDB est sa robustesse à grande échelle. Apple en est un utilisateur évident, mais d’autres sociétés l’utilisent également en production depuis plusieurs années (au moins trois ans, vu que ça date d’avant le rachat par Apple). Il est possible de rajouter ou supprimer des nœuds dans une grappe de serveurs (cluster) à chaud, FoundationDB s’occupant tout seul d’équilibrer la charge entre les nœuds disponibles. Un effort conséquent a aussi permis de mettre en place un cadriciel qui simule une grappe de serveurs FoundationDB et un grand nombre de cas de pannes pouvant s’y produire (un commutateur réseau qui perd des paquets, un disque défaillant, une partition saturée, etc.), de le faire tourner pendant de nombreuses heures pour trouver les fragilités de FoundationDB et les corriger.

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

  • Sortie de LDAP Tool Box White Pages en version 0.2 (Dépêches LinuxFR)

    Le logiciel White Pages est une interface de recherche et de présentation de données issues d’un annuaire LDAP. L’objectif est d’éviter le redéveloppement de ce type de page dans chaque intranet. Le logiciel est enrichi au fur et à mesure des versions.

    Une démonstration en ligne est disponible : Star Pages.

    Fiche de C3PO

    Les fonctionnalités actuellement proposées sont :

    • recherche rapide depuis un champ du menu ;
    • recherche avancée en tenant compte des syntaxes des champs (texte, date, booléen…) ;
    • affichage des résultats sous forme de vignettes ou de tableau ;
    • trombinoscope ;
    • répertoire ;
    • affichage détaillé d’une entrée ;
    • exportation CSV ;
    • exportation vCard.

    Certaines de ces fonctionnalités sont présentées dans la suite de la dépêche.

    Répertoire

    La page répertoire permet de lister l’ensemble des entrées (en fonction de la limite de recherche configurée). Elles sont représentées dans un tableau géré par jQuery datatables, ce qui fournit les fonctions suivantes :

    • tri par colonnes ;
    • pagination ;
    • filtre des résultats ;
    • impression des résultats.

    Les champs apparaissant dans le répertoire sont, bien entendu, paramétrables.

    Exportation CSV

    Lors d’une recherche avancée, au lieu d’afficher les résultats dans l’application, ils peuvent être téléchargés au format CSV.

    Exportation vCard

    Lors de l’affichage d’une entrée, un bouton permet de télécharger les données au format vCard.

    Gestion des photos

    L’attribut contenant la photo est désormais configurable (possibilité d’utiliser thumbnailPhoto sur Active Directory). La taille (hauteur et largeur) des photos peut aussi être forcée à l’affichage afin de proposer un trombinoscope harmonieux.

    Recherche des groupes

    Les groupes peuvent désormais être recherchés et affichés. Ils sont également accessibles par l’attribut memberOf présent dans les entrées des utilisateurs.

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

  • Pythran 0.8.5 - de l'intérêt des compilateurs (Journaux LinuxFR)

    Demat' Nal

    Pythran, compilateur pour un sous ensemble du langage Python dédié au calcul scientifique, en est à sa version 0.8.5.

    En guise d'exemple, il permet de transformer un code source comme celui là :

    #pythran export weights(uint8[:,:])
    #runas import numpy as np; x = np.arange(10, dtype=np.uint8).reshape(5,2); weights(x)
    
    import numpy as np
    def weights(input_data, threshold=0.3):
        n_seq, length = input_data.shape
        weights = np.zeros(n_seq, dtype=np.float32)
    
        for i in range(n_seq):
            vector = input_data[i, None, :]
            count_matches = np.sum(vector == input_data, axis=1)
            over_threshold = count_matches > (threshold * length)
            total = np.sum(over_threshold)
            weights[i] = 1 / total
    
        return weights

    En un module natif, qui ne fait plus d'appel au Runtime Python si ce n'est aux frontières (allez, petit placement de produit à ce sujet )

    Je ne vais pas étaler ici la liste des changements, ce serait redondant avec le Changelog. Il n'est pas encore disponible dans les bonnes librairies (mais pas chez les mauvaises non plus !), mais à défaut vous pouvez vous rabattre sur :

    Après ce petit volet publicitaire, un peu de contenu plus intéressant. Déjà c'est la première version où je reçois autant de contribution extérieures. Un gros Merci à Jean Laroche, Pierre Augier et Yann Diorcet pour leurs contributions ! Pas mal de retours de bugs aussi, ce qui prouve l'existence d'utilisateurs :-)

    Et pour se raccrocher au titre, sans aucun effort pour l'utilisateur, un code complexe comme grayscott s'exécute maintenant 15% plus rapidement que quand il était compilé avec la version 0.8.4 de Pythran. Ça me permet de conclure ce journal sur une notre très enthousiasmante pour les utilisateurs : parfois, il suffit d'exprimer son code sans penser aux optimisations, et avec le temps le compilateur le rendra meilleur.

    Pythran, un compilateur de garde!

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

  • L'État français adopte Matrix/Riot (Journaux LinuxFR)

    Ça m'étonne de n'en avoir encore rien lu ici alors que d'ordinaire, je ne suis pas celui qui suit les actualités de Matrix de si près.

    D'après les récentes informations relayées par NextInpact, mais aussi un peu partout dans les médias, comme ici, dans le Monde Informatique, l'État français compte se doter d'ici cet été de son propre système de messagerie instantanée.

    Et ce service sera basé sur Matrix/Riot!

    De ce que je comprends le choix s'est fait sur les critères suivants:

    • indépendance vis-à-vis de toute entreprise, ça nécessite donc un système décentralisé
    • messagerie, voix et vidéo
    • apparemment multiplateforme, vu que j'ai cru voir passer (oui, ça c'est de l'info solide) des références au soutien du projet dans les activités Riot-Mobile
    • chiffrement bout-à-bout

    C'est évidemment un formidable coup de pub pour Matrix, Riot et New Vector, la société montée pour poursuivre le développement du projet.
    On ne peut que se féliciter de voir un système Libre et décentralisé réaliser une telle percée.

    Et apparemment d'autres administrations seraient également intéressées: Pays-Bas et Canada, pour ne pas les nommer.
    Tout ça pourrait bien faire boule de neige.

    Cela dit, ce succès m'inquiète légèrement aussi, en raison d'un grief que j'ai depuis presque le début contre le protocole lui-même: les salons et tout le trafic sont répliqués sur les serveurs de chaque participant, ce qui permettrait à un salon de survivre si le serveur qui l'a vu naître tombait, mais ce qui entraîne aussi des charges monstrueuses pour les serveurs légers dès qu'un salon devient trop fréquenté.

    Conséquence: un "petit" serveur est de facto exclu des salons les plus populaires, et c'est assez pénible pour tous ceux qui sont auto-hébergés ou disposent d'un serveur personnel.

    Cette situation pourrait s'améliorer grandement avec l'arrivée de Dendrite, le nouveau serveur écrit en Go qui remplacerait l'unique serveur de production actuel Synapse, écrit en Python.

    À suivre!

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

  • Le filtrage à la source (Journaux LinuxFR)

    Pff, les combats, c'est jamais fini. Alors, on rigole tous sûrement un peu des abus des blocages automatiques sur YouTube. Et bien maintenant, c'est au tour des développeurs : https://juliareda.eu/2018/04/free-software-censorship-machines/

    Comme j'imagine que vous êtes nombreux dans le coin, vous n'avez plus qu'à choisir votre mode d'expression. Je suppose que vous êtes contre ce changement, mais enfin, vous avez le droit d'être pour. Vous aurez juste du mal à me convaincre.

    Parce que le problème de ces filtres est multiple, mais il pose également une asymétrie flagrante. Les forges logicielles hébergent énormément de code open-source (quoi que cela veuille dire), qui se verra donc inspecter pour valider qu'il ne viole pas une autre licence, a priori propriétaire. Mais par contre, les dépôts de logiciels propriétaires ne seront pas inspectés, pour vérifier qu'aucune licence libre n'est violée. C'est bien pratique.

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

  • Revue de presse de l’April pour la semaine 16 de l’année 2018 (Dépêches LinuxFR)

    La revue de presse de l’April est régulièrement éditée par les membres de l’association. Elle couvre l’actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s’agit donc d’une sélection d’articles de presse et non de prises de position de l’Association de promotion et de défense du logiciel libre.

    Sommaire

    [Paperjam News] Cinq raisons de choisir (ou pas) les logiciels libres
    Par la rédaction, le vendredi 20 avril 2018. Extrait :

    « L’open source, un choix économique mais aussi une volonté de s’affranchir de la dépendance vis‐à‐vis de solutions commerciales propriétaires. »

    [The Conversation] _Dans la famille « innovation sociale », je demande… les hackers !
    Par Yannick Chatelain, le jeudi 19 avril 2018. Extrait :

    « L’éthique hacker : une innovation sociale ! Si Steven Levy a mis en lumière six principes qui fondent l’éthique hacker dès 1984, dix‐sept années plus tard Pekka Himanen, philosophe finlandais, allait lui donner un nouvel éclairage. »

    [Contexte] À Bruxelles, la guerre de la responsabilité des plates‐formes se prépare déjà
    Par Camille Fortin et Laura Kayali, le mercredi 18 avril 2018. Extrait :

    « La Commission Juncker a promis de ne pas rouvrir la directive e‐commerce. Mais après 2019, tout est possible. Alors que Paris, Londres et Berlin semblent en faveur d’une redéfinition du cadre, l’industrie numérique anticipe déjà les débats à venir._ »

    [L’Informaticien] Le logiciel libre a‐t‐il toujours la cote auprès de l’Administration ?
    Par Christophe Guillemin, le mercredi 18 avril 2018. Extrait :

    « Alors que Barcelone et Montréal engagent de vastes plans de migration vers le logiciel libre, les collectivités françaises et l’administration d’État sont‐elles toujours aussi férues d’open source ? Il semble en effet, selon les acteurs du secteur, que le logiciel libre n’a jamais autant suscité d’intérêt dans les territoires, les ministères et les autres structures publiques, qu’en cette période de restrictions budgétaires. Près d’un tiers des collectivités en serait désormais équipé ! »

    [Numerama] 5 questions sur l’action de la Quadrature du Net contre les géants du Web
    Par Julien Lausson, le mardi 17 avril 2018. Extrait :

    « La Quadrature du Net annonce le lancement d’une action de groupe contre Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft. Elle est fondée sur le Règlement général sur la protection des données, qui entre en application le 25 mai. L’association juge que ces entreprises obtiennent incorrectement le consentement des internautes. »

    [Next INpact] Collecte de données via les sites de l’État : avant les impôts, le précédent de l’Élysée
    Par David Legrand, le mardi 17 avril 2018. Extrait :

    « Si le site de la DGFiP est critiqué pour l’utilisation d’une vidéo YouTube, imposée à ses visiteurs en pleine campagne de déclaration des revenus, qu’en est‐il des autres sites publics ? Recours à des plates‐formes de vidéos tierces, présence de nombreux traceurs et consentement non explicite sont au programme. »

    Et aussi :

    [La Tribune] Qui est Kat Borlongan, la (probable) nouvelle patronne de la Mission French Tech ?
    Par Sylvain Rolland, le mardi 17 avril 2018. Extrait :

    « Sauf rebondissement, le secrétaire d’État au Numérique, Mounir Mahjoubi, devrait annoncer dans la deuxième quinzaine de mai la nomination de l’entrepreneure Kat Borlongan en tant que nouvelle directrice de la Mission French Tech. Une vraie surprise, autant pour la Mission French Tech que pour l’écosystème d’innovation français. »

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

  • VDR 2.4.0 Box TV et multimédia à tout faire (Dépêches LinuxFR)

    Rarement évoqué dans les colonnes de LinuxFr.org, le projet VDR est pourtant une perle du monde libre : Video Disk Recorder est initialement une application qui permet de recevoir toute sorte de signaux TV, DVB-S,C,T. Mais au‐delà de cette fonction de démodulateur TV, les nombreux greffons (plus de 200) permettent de transformer VDR en une solution multimédia complète. Bien évidemment, l’intégration avec Kodi (ex‐XBMC) est parfaite et des modules comme TVHEADEND seront appréciés pour le transcodage des flux. Le tout se pilote par un menu sur l’écran du téléviseur (OSD). N’importe quelle plate‐forme PC équipée d’une carte TV sur connecteur PCI ou sur port USB fera l’affaire.

    Depuis quelques jours, le version stable 2.4 est sortie avec plus de seize années de développement. Bonne réalisation !

    N. D. M. : En page d’accueil de VDR, on profitera d’un paragraphe délectable sur les canaux de télévision en « HD+ ».

    VDR LCAR Skin
    VDR Skin

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

  • Construire des paquets DEB pour Debian (deuxième partie) (Journaux LinuxFR)

    Sommaire

    Le fichier watch et la commande uscan, ou comment faire la plus grosse partie du travail d'un mainteneur

    Dans le dernier billet, nous avons vu ensemble pour importer des sources d'un paquet sur Ubuntu pour le construire sur et pour une Debian stable, je vous propose donc de continuer sur la possibilité d'automatiser une grosse partie du processus si une nouvelle version amont sort.

    Nous retournons dans nos sources du paquet Ghostwriter que nous venions de faire, et allons voir le fameux fichier watch vu ensemble et dont je disais:

    Le dernier fichier que j’explique ici est assez simple, c’est celui qui va permettre de contrôler si une nouvelle version est disponible, si bien rempli, il va même télécharger via la commande uscan la dernière version, on verra ensemble son utilisation pour la mise en paquet de la nouvelle version de Ghostwriter. (plus d’info: https://www.debian.org/doc/manuals/maint-guide/dother.fr.html#watch)

    Il ressemble donc à ceci actuellement:

        ~/Paquets/ghostwriter/ghostwriter-1.6.0/debian$ cat watch 
        version=3
        https://github.com/wereturtle/ghostwriter/releases /wereturtle/ghostwriter/archive/v(.+)\.tar\.gz
    

    Normalement mais c'est rarement le cas (je n'en ai vu que très peu le faire), la ligne de l'adresse devrait finir par debian uupdate , ce qui permet de faire tout automatiquement en faisant la commande uscan: les sources de la nouvelle version seront automatiquement recherchées, téléchargées, et la commande uupdate sera exécutée. Si la commande uscan télécharge les nouvelles sources mais n'exécute pas la commande uupdate, vous devriez corriger le fichier debian/watch pour avoir debian uupdate après l'URL. N'étant pas le cas pour Ghostwriter, nous corrigeons comme ceci:

        ~/Paquets/ghostwriter/ghostwriter-1.6.0/debian$ cat watch 
        version=3
        https://github.com/wereturtle/ghostwriter/releases /wereturtle/ghostwriter/archive/v(.+)\.tar\.gz debian uupdate
    

    Et nous lançons uscan pour que les outils fassent le boulot à notre place:

        ~/Paquets/ghostwriter/ghostwriter-1.6.0$ uscan
        uscan: Newest version of ghostwriter on remote site is 1.6.2, local version is 1.6.0
        uscan:    => Newer package available from
          https://github.com/wereturtle/ghostwriter/archive/v1.6.2.tar.gz
    

    Normalement tout a été fait si le fichier watch est bien fait:

        ~/Paquets/ghostwriter$ ls
        ghostwriter-1.6.0                           ghostwriter_1.6.0-1~schav1_amd64.deb      ghostwriter-1.6.2                            v1.6.2.tar.gz
        ghostwriter_1.6.0-1~schav1_amd64.build      ghostwriter_1.6.0-1~schav1.debian.tar.xz  ghostwriter-1.6.2.orig
        ghostwriter_1.6.0-1~schav1_amd64.buildinfo  ghostwriter_1.6.0-1~schav1.dsc            ghostwriter_1.6.2.orig.tar.gz
        ghostwriter_1.6.0-1~schav1_amd64.changes    ghostwriter_1.6.0.orig.tar.gz             ghostwriter-dbgsym_1.6.0-1~schav1_amd64.deb
    

    Il y a bien le nouveau ghostwriter_1.6.2.orig.tar.gz (nomination Debian des sources non debianisés) qui est un lien symbolique vers v1.6.2.tar.gz, le dossier ghostwriter-1.6.2.orig (sans modifications donc!) et le dossier ghostwriter-1.6.2 avec la debianisation, c'est-à-dire le sous-dossier debian. On s’arrête pour parler de ce qui vient de se passer, je sais pas si vous vous rendez compte du taf qui a été fait automatiquement et sans que vous n'ayez à bouger vos petits doigts? Je vais donc le dire, les outils ont détecté une nouvelle version en amont sur le site de l'auteur, la 1.6.2, ils ont donc téléchargé l'archive de cette version nommé en amont v1.6.2.tar.gz, ils ont fait un lien symbolique de cette archive en le nommant à la manière Debian, c'est-à-dire ghostwriter_1.6.2.orig.tar.gz (nommage que Debian emplois pour les sources non encore debianisées donc n'ayant pas subi de changement/ajout du dossier debian). De là, ils ont décompressé l'archive symbolique dont le dossier résultant a pour nom ghostwriter-1.6.2.orig, ils l'ont copié en supprimant le .orig du nom et ils lui ont déposé notre dossier debian de notre build précédent. Mais c'est pas tout, les outils ont nettoyé ce dossier (debian) des fichiers résultants de la compilation et ont complété le changelog:

        ~/Paquets/ghostwriter/ghostwriter-1.6.2/debian$ cat changelog 
        ghostwriter (1.6.2-1) UNRELEASED; urgency=medium
    
        * New upstream release
    
        -- Sebastien CHAVAUX <seb95.scou@gmail.com>  Fri, 20 Apr 2018 23:21:31 +0200
    
        ghostwriter (1.6.0-1~schav1) unstable; urgency=low
    
        * package for Debian
    
        [ wereturtle ]
        * New upstream release.
    
        -- Sebastien CHAVAUX <seb95.scou@gmail.com>  Fri, 20 Apr 2018 19:21:47 +0200
    
        ghostwriter (1.5.0+ds2-1ppa2~trusty1) trusty; urgency=low
    
        * Dependency fix for Artful Aardvark.
    
        -- wereturtle <wereturtledev@gmail.com>  Thu, 31 Aug 2017 23:00:00 -0700
    

    Maintenant que cet aparté est fini, il ne reste plus qu'a lancer la compilation avec debuild:

        ~/Paquets/ghostwriter/ghostwriter-1.6.2/debian$ debuild
        [....]
        Now running lintian...
        W: ghostwriter source: maintainer-also-in-uploaders
        W: ghostwriter: command-in-menu-file-and-desktop-file ghostwriter usr/share/menu/ghostwriter:7
        Finished running lintian.
        Now signing changes and any dsc files...
        signfile dsc ghostwriter_1.6.2-1.dsc xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
    
        fixup_buildinfo ghostwriter_1.6.2-1.dsc ghostwriter_1.6.2-1_amd64.buildinfo
        signfile buildinfo ghostwriter_1.6.2-1_amd64.buildinfo xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
    
        fixup_changes dsc ghostwriter_1.6.2-1.dsc ghostwriter_1.6.2-1_amd64.changes
        fixup_changes buildinfo ghostwriter_1.6.2-1_amd64.buildinfo ghostwriter_1.6.2-1_amd64.changes
        signfile changes ghostwriter_1.6.2-1_amd64.changes xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
    
        Successfully signed dsc, buildinfo, changes files
    

    J'aurais pu comme pour la version 1.6.0, rajouter le préfixe ~schav1 à l'aide de dch -r:

        ~/Paquets/ghostwriter/ghostwriter-1.6.2/debian$ dch -r
        ghostwriter (1.6.2-1~schav1) unstable; urgency=medium
    
        * New upstream release
    
        -- Sebastien CHAVAUX <seb95.scou@gmail.com>  Sat, 21 Apr 2018 00:36:52 +0200
    
        ghostwriter (1.6.0-1~schav1) unstable; urgency=low
    
        * package for Debian
    
        [ wereturtle ]
        * New upstream release.
    
        -- Sebastien CHAVAUX <seb95.scou@gmail.com>  Fri, 20 Apr 2018 19:21:47 +0200
    

    Nous auront donc nos paquets et nos fichiers d’après build:

        ~/Paquets/ghostwriter$ ls 
        ghostwriter-1.6.0                           ghostwriter_1.6.2-1_amd64.build             ghostwriter_1.6.2-1~schav1_amd64.deb
        ghostwriter_1.6.0-1~schav1_amd64.build      ghostwriter_1.6.2-1_amd64.buildinfo         ghostwriter_1.6.2-1~schav1.debian.tar.xz
        ghostwriter_1.6.0-1~schav1_amd64.buildinfo  ghostwriter_1.6.2-1_amd64.changes           ghostwriter_1.6.2-1~schav1.dsc
        ghostwriter_1.6.0-1~schav1_amd64.changes    ghostwriter_1.6.2-1_amd64.deb               ghostwriter-1.6.2.orig
        ghostwriter_1.6.0-1~schav1_amd64.deb        ghostwriter_1.6.2-1.debian.tar.xz           ghostwriter_1.6.2.orig.tar.gz
        ghostwriter_1.6.0-1~schav1.debian.tar.xz    ghostwriter_1.6.2-1.dsc                     ghostwriter-dbgsym_1.6.0-1~schav1_amd64.deb
        ghostwriter_1.6.0-1~schav1.dsc              ghostwriter_1.6.2-1~schav1_amd64.build      ghostwriter-dbgsym_1.6.2-1_amd64.deb
        ghostwriter_1.6.0.orig.tar.gz               ghostwriter_1.6.2-1~schav1_amd64.buildinfo  ghostwriter-dbgsym_1.6.2-1~schav1_amd64.deb
        ghostwriter-1.6.2                           ghostwriter_1.6.2-1~schav1_amd64.changes    v1.6.2.tar.gz
    

    On peut voir les fichiers en rapport avec la version 1.6.0 débianisé par votre serviteur, ceux de Ubuntu (les originaux) ne sont plus là ayant été mit à la corbeille, ceux de la version 1.6.2 avec et sans le préfixe de mes paquets personnels (~schav1).

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

  • Solution au conflit de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes (Journaux LinuxFR)

    AVERTISSEMENT : Le texte qui suit présente de faibles probabilités de vous sembler n’être qu’un délire mégalomaniaque. Si c’est le cas, vous devez absolument le relire une deuxième fois et le partager tout autour de vous.

    Lorsque que les hommes et les femmes, la motivation chevillée au corps, avec la ferme intention que le futur surpasse le présent, bâtissent leur civilisation, la rigidité toute républicaine d’un gouvernement néo-libéral, opposée à la vision utopiste de tribus d’écolo-anarchistes mène à une situation qui n’est satisfaisante que pour les cons.

    Le gouvernement en question c’est celui de notre pays bien-aimé, la France, des hommes et des femmes brillant⋅e⋅s mais obéissants à une force supérieure, celle du marché. Ils disposent de tout ce dont un état moderne et développé peut disposer. La France a même un arsenal nucléaire, certains n’auront pas manqué d’envisager son utilisation pour rétablir l’ordre dans la zone mais c’est une solution overkill, littéralement. De toute façon, bugétairement ce n’était pas envisageable alors…

    Les « tribus » qui s’opposent à la République, ce sont ceux que l’on nomme « zadiste ». Des hommes et des femmes qui préfèrent agir dans l’ombre plutôt que briller et qui n’obéissent à rien, à peine à eux-mêmes ! Ils préfèrent la boue, la terre nourricière, au velours des salons bourgeois. Ils disposent de beaucoup moins de moyens mais ils ont Gaïa derrière eux, ils sont de ce fait quasiment invincibles.

    C’est donc avec un certain sens du devoir et la volonté de contribuer au fameux « vivre ensemble », cher au gauchiste qui sommeil en chacun de nous, que je vous livre une solution facile et peu coûteuse à mettre en œuvre, afin de résoudre ce conflit pour une période d’au moins 100 ans, tout en créant une pépinière de croissance verte inédite pour le bien de toute l’humanité.

    Les faits à considérer :

    • L’État ayant jadis exproprié les propriétaires, les terrains occupés lui appartiennent, nous appartiennent, à nous, peuple français.
    • Les anciens propriétaires n’ont pas été spolié car l’État leur avait acheté le terrain. Ce sont eux qui constituent la majorité des zadistes.
    • L’agriculture biologique, du moins raisonné et non-intensive, et les circuits courts, ou encore la durabilité et la recyclabilité, sont à privilégier pour un monde meilleurs. L’habitat et le mode de vie se doivent aussi d’être éco{log|nom}ique et durable.
    • Beaucoup de zadistes sont jeunes, les plus jeunes d’entre-eux sont manifestement en quête de sens. Ils expriment un besoin de retour à la terre. Ça crève les tympans lorsqu’on les écoute.
    • Une crise d’identité civilisationnelle nous frappe, l’ensemble du spectre politique en fait le constat, bien que ce soit chacun à leur manière. La droite y voit la menace de l’islam radical et la gauche y voit les effets délétère d’un capitalisme aveugle. Alors que souvent, et en l’occurrence à NDDL, ces jeunes veulent juste cultiver eux-même la terre qui les nourri et vivre plus simplement, afin de retrouver un sens plus évident à leur vie.

    Tout d’abord, il faut remercier l’État d’avoir eu le bon sens de stopper cette ineptie de projet d’un deuxième aéroport pour Nantes. Seulement que propose-t-il maintenant ? Une solution de l’ancien monde, sans aucune envergure, fade et triste : recéder les terres aux paysans, individuellement, y établir des fermages. Le problème est que certains de ces paysans sont partis monter d’autres projets avec l’argent issu de la vente de leur terrain, et ceux qui squattent n’ont pas les moyens d’acheter. Ils sont pour beaucoup d’entre-eux opposés à participer à faire vivre des banquiers, par principe, donc il ne faut pas leur parler de crédit sur 30 ans, même s’ils ont la vie devant eux.

    La solution est donc une zone d’expérimentation sociétale alternative (ZESA). C’est tout à la fois une zone franche pour la fiscalité, une zone de non-droit sur certains aspects (culture de plantes psychotropes prohibés, mœurs, réglementations diverses, etc…) mais aussi une zone d’expérimentation pour la paysannerie du futur. Une expérience que les sociologues et gouvernants du monde entier nous envieront dans dix ou quinze ans. Ça paraît fou… et pourtant… des zones géographiques de la République où un droit différent s’applique, ça existe déjà, par exemple l’Alsace-Moselle. Ça n’a strictement rien d’utopique.

    Pour que le projet fonctionne il faut que la (ou les quelques) communauté(s) de NDDL consentent à trois choses :

    • Accorder un droit de passage (gratuit) sur les deux routes qui traversent leur « territoire », pour leurs voisins de la vieille « startup nation » France.
    • Accepter des restrictions sur la vente de leurs produits agricoles, eu égard à la défiscalisation/dérèglementation dont ils profitent. Leur but étant l’auto-suffisance alimentaire ça ne posera pas de problème. Il sera toujours tant de mettre en place une barrière douanière en cas d’excédent mais nous ne sommes pas encore là.
    • Accepter la visite bimestrielle d’une équipe pluridisciplinaire chargées de contrôler et évaluer les avancées du projet (sauvegarde de la nature, développement d’une agriculture vivrière et d’un mode de vie plus satisfaisant psychiquement pour notre espèce, avancées philosophiques majeures, etc…)

    Il faut que nous autre, Le Peuple, nous consentions en échange à nous adapter à ce défi pour notre société, pour notre République. Nous devons accorder quelques moyens humains durant la mise en place du système (entre 1 et 2 ans) : médiateurs, surveillance. Plus généralement tout ce que pourraient demander les zadistes et qui soit peu onéreux et facile à apporter. Quelques matériaux ou équipements par exemple.

    Voilà, c’est aussi simple que ça ! Moi qui n’est jamais foutu un pied là-bas j’ai la solution, c’est bien le signe que le problème n’est pas compliqué au fond. ;)

    L’ultimatum du gouvernement doit prendre fin ce soir à minuit. J’arrive un peu tard avec ma solution pragmatique et disruptive à la fois, mais c’est encore jouable. Au pire… dites à EM de repousser l’ultimatum d’une petite semaine afin de changer de cap politique en mode agile vers ce projet de commune auto-gérée expérimental innovant.

    Notre projet

    https://www.huffingtonpost.fr/2018/04/23/les-zadistes-de-nddl-ont-jusqua-minuit-pour-deposer-leurs-dossiers-reprise-du-bras-de-fer-ou-paix-durable_a_23417675/

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

  • Agenda de Libre pour la semaine 17 de l’année 2018 (Dépêches LinuxFR)

    Calendrier Web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 34 événements (3 en Belgique, 29 en France, 1 au Luxembourg, 1 au Québec, 0 en Suisse et 0 en Tunisie) est en seconde partie de dépêche.

    Sommaire

    [FR Grenoble] Atelier Cartographie de terrain contribuer à OSM sur son mobile - Le lundi 23 avril 2018 de 18h30 à 21h00.

    *Atelier Open Street Map lundi 23 avril à partir de 18h30.
    *

    Le collectif OpenStreetMap Grenoble vous invite à son prochain atelier OSM. Que vous soyez débutant ou confirmés, cette soirée est ouverte à tous

    OSM Grenoble vous propose une sortie autour de La Coop Infolab pour contribuer en situation sur vos téléphones mobiles.

    Lors de la sortie, nous essayerons ensemble quelques applications Androïd de contribution à OSM (du type StreetComplete, OSM Contributor, MapContrib…).

    Nous testerons également des applications Androïd de prise de traces GPX (du type Strava, OSMAnd+, OruxMaps…). Nous prendrons des photos géolocalisées avec les smartphones, et comparerons ces techniques avec les anciennes méthodes (FieldPaper et crayon papier).

    En deuxième partie de soirée, nous irons à l'Infolab pour observer les modifications effectuées sur les applications et reporter les informations collectées sur le terrain.

    A partir de 18h30 à La Coop-Infolab. 31 rue Gustave Eiffel – 38000 Grenoble
    Gratuit sur inscription

    C’est quoi OSM

    OpenStreetMap (OSM) est un projet international fondé en 2004 dans le but de créer une carte libre du monde. Nous collectons des données dans le monde entier sur les routes, voies ferrées, les rivières, les forêts, les bâtiments et bien plus encore Les données cartographiques collectées sont ré-utilisables sous licence libre ODbL (depuis le 12 septembre 2012).

    [FR Villeurbanne] Atelier Wikipédia - Le lundi 23 avril 2018 de 19h00 à 21h00.

    Atelier ouvert à toutes et à tous.

    Vous pouvez venir pour y découvrir comment fonctionne Wikipédia et ses projets frères, partager vos connaissances et contribuer aux articles, les créer, les améliorer, leur ajouter des illustrations, les traduire…

    Aucune connaissance particulière de Wikipédia n'est requise.

    Merci de préciser si vous venez avec votre propre ordinateur.

    [FR Paris] Nature is open source - Le lundi 23 avril 2018 de 19h00 à 21h00.

    La Cool Co est un projet initié en 2013 par 2 étudiants en création industrielle residents au Minatec Ideas Laboratory.
    A la suite de cette rencontre, l'idée germée est celle d'associer biologie et Open Hardware pour permettre à tout à chacun de faire pousser n'importe quoi n'importe ou.

    Le point de départ fut une mini serre connectée avec des cartes électroniques bien connues Arduino.

    Une entrée dans le monde des makers et de l'Open Source a permis au projet d'être présenté en France et à l'étranger, puis de mûrir grâce à la rencontre continue avec un public composé d'experts et d'amateurs.

    Aujourd'hui après une accélération au sein de L'Atelier BNP Paribas (2016), la création d'une entreprise et des premiers cas d'expérimentation avec des entreprises et des particuliers, La Cool Co déploie des solutions de supervision et d'automatisation pour le contrôle environnemental autour de 4 classes élémentaires l'Air, la Lumière, le Sol et l'Eau.

    Une architecture système simple et évolutif (La COOL Board) grâce à une plateforme d'agrégation et de traitement de données (La COOL Menu) permet désormais à n'importe qui de remonter instantanément un aperçu de son environnement pour mieux comprendre l'évolution de sa production, prévenir les problèmes et prendre les justes décisions au bon moment.

    Car s'il est bon de vouloir protéger la nature (variétés de graines, écosystèmes…), faut-il encore etre capable de la comprendre et d'utiliser des connaissances partagées dans le futur.

    [FR Lyon] Bidouilles et découvertes - Le lundi 23 avril 2018 de 19h30 à 21h30.

    Atelier de partage de connaissances et d'entre-aide entre utilisateurs de logiciels libres.

    L'ALDIL et des associations partenaires proposent des rendez-vous réguliers à la MJC de Monchat pour permettre à des utilisateurs de logiciels de se rencontrer.

    L'occasion de découvrir et s'entraider sur différents outils informatiques libres, entre utilisateurs débutants et plus avertis.

    Le moment idéal pour s'initier et libérer votre ordinateur en installant un système GNU/Linux. Des conseils, de l'assistance et un suivi pour le dépannage.
    Menu du jour selon arrivages et pas de thème précis. Au gré des envies et demandes des participants…

    Tout public - Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

    De 19h30 à 21h30 dans l'espace EPN de la MJC de Montchat.

    [FR Lyon] Rencontre wikimédienne - Le mardi 24 avril 2018 de 18h30 à 20h00.

    Rencontre mensuelle de la cabale de la quenelle (groupe wikimédien lyonnais).

    Discussion des projets et collaborations en cours ou à venir autour d’une boisson.

    Rejoignez nous

    Plan d'accès

    [FR Le Mans] Permanence du mercredi après-midi - Le mercredi 25 avril 2018 de 12h00 à 17h00.

    Assistance technique et démonstration concernant les logiciels libres.

    [FR Rennes] Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) - Le mercredi 25 avril 2018 de 18h30 à 21h00.

    Le RGPD - Règlement général sur la protection des données - entrera en vigueur en mai 2018. Il concerne toutes les organisations qui collectent et gèrent les données personnelles de leurs adhérent.e.s, client.e.s, salarié.e.s, etc.

    La mise aux normes du RGPD est l'occasion pour toutes les organisations (directement concernées ou non) de revisiter leurs pratiques et de questionner les opportunités apportées par le numérique pour leur fonctionnement quotidien.

    Lors de cet atelier vous pourrez

    • appréhender les points essentiels de cette réglementation,
    • découvrir les changements par rapport à la loi Informatique et Liberté,
    • comprendre en quoi vous êtes concerné.e.s,
    • identifier les actions à mener pour vous mettre en conformité.

    La conférence sera présentée par
      Frédérique Dumont
      Gérante et coordinatrice projets et partenaires
      ODASS, les outils en ligne de l'ESS
      www.odass.org (link is external)

    mercredi 25 avril - 18h30

    FrenchTech Rennes - Saint-Malo
    2 rue de la Mabilais
    Rennes

    >>> S'inscrire

    [FR Grenoble] Développer un connecteur pour Cozy - Le mercredi 25 avril 2018 de 19h00 à 21h00.

    Il n'y a pas que Paris dans la vie Nous sommes éparpillés un peu partout en France, et assez bien installés à Grenoble. Nous nous retrouverons chez Sogilis, une chouette société de service.

    Pour ce meetup grenoblois, nous vous proposons un atelier développement de connecteurs en compagnie de Sébastien, Christophe, et Joseph.

    Pré-requis de l'atelier
    • Avoir des connaissances de base de JavaScript et Node.js
    • Apporter son ordinateur portable sur lequel on aura installé à l'avance Node.js en version 6 ou plus et un éditeur de texte
    • Recommandé avoir consulté la doc (https://github.com/cozy/cozy-konnector-libs/blob/master/README.md)
    • Le plus important, venez avec une idée de connecteur pour un service que vous utilisez, et apportez des identifiants pour ce service. Si vous n'avez pas d'idée pas de problème, nous, on en a plein-)

    Matériel à apporter
    • Votre PC (Mac, GNU/Linux, voire Windows on doit encore tester avec cette plateforme)
    • Un environment Nodejs (>=6) https://nodejs.org/en/
    • Yarn (rapide à installer) — https://yarnpkg.com/en/docs/install

    [FR Montpellier] Rencontres des Groupes OpenStreetMap OSM - Le mercredi 25 avril 2018 de 19h00 à 22h00.

    Ces rencontres mensuelles se veulent être des instants conviviaux pour faire un compte-rendu des activités du mois précédent, mais aussi pour présenter les opérations et rendez-vous à venir que proposent les groupes HérOSM et le Collectif des Garrigues. Naturellement, elles sont également ouvertes à tout public.

    Si vous avez des propositions n’hésitez pas à compléter la page dédiée.

     Proposition de programme

    • En première partie de soirée, une initiation pour les débutants est prévue
    • Possibilité d’initiation à la contribution pour les débutants qui le désire
    • Préparation du dossier pour le budget de l’Opération Libre
    • Préparation de l’Opération Libre à Jacou
    • Travail sur les voies manquantes sur (enjeu évident de géocodage d’adresses, comme celles fournies par SIRENE ou FANTOIR par exemple
    • Petit topo sur la saisie des noms de rues à partir des données cadastre/fantoir par département
    • Propositions au sujet du calcul d’itinéraire multimodal (auto, vélo, piéton) dans les futures discussions

      • La pratique des cartoparties
      • Faut-il prioriser la cartographie de certains endroits (gares et arrêts de tram, par exemple) ?
    • Contributions libres

     Déroulement de la rencontre

    Nous vous présenterons les projets en cours, nous vous vous proposerons de contribuer, faire de la production de données, puis nous passerons à un instant convivial sur la terrasse.
    Comme d’habitude, chacun amène ce qu’il veut à manger et à boire pour un repas partagé.
    N’oubliez pas vos ordinateurs portables pour la séance de saisie

    Le dernier mercredi de chaque mois.

    Le Faubourg - 15, rue du Faubourg de Nîmes, 34000 Montpellier

    Tramway lignes 1, 2 et 4 arrêt Corum
    GPS Latitude 43.614186 | Longitude 3.881404
    Carte OpenStreetMap

    Le dernier mercredi de chaque mois.

    [FR Toulouse] Rencontre Tetalab - Le mercredi 25 avril 2018 de 21h00 à 23h00.

    Rencontre hebdomadaire des hackers et artistes libristes Toulousains.

    Ouvert au public tous les mercredi soir.

    Venez nombreux.

    [FR Castelnau-le-Lez] Section GNU/Linux Ubuntu et Logiciels Libres - Le jeudi 26 avril 2018 de 10h00 à 12h00.

    L’équipe de Montpel’libre vous propose une permanence Logiciels Libres, discussions libres et accompagnements techniques aux systèmes d’exploitation libres, pour vous aider à vous familiariser avec votre système GNU/Linux au quotidien.

    Le contenu de l’atelier s’adapte aux problèmes des personnes présentes et permet ainsi l’acquisition de nouvelles compétences au rythme de chacun.

    Vous pourrez y aborder plusieurs thèmes

    • Discussions conviviales entre utilisateurs autour de Linux en général
    • Préinscription aux prochains Cafés Numériques et Install-Party
    • Premières explorations du système
    • Installations et configurations complémentaires
    • Mise à jour et installation de nouveaux logiciels
    • Prise en main, découverte et approfondissement du système

    Les Section GNU/Linux ont lieu à la Mjc André Malraux de Castelnau-le-Lez, tous les lundis de 10h00 à 12h00, sauf vacances et fériés.

    [FR La Roche-sur-Yon] Présentation de Nextcloud - Le jeudi 26 avril 2018 de 18h00 à 20h30.

    Savez-vous où sont stockées vos données hébergées chez des fournisseurs comme DropBox, GoogleDrive…? 

    Savez-vous qui peut y accéder et comment les maîtriser

    Nextcloud, en tant que solution auto-hébergée peut vous permettre de reprendre la maîtrise de vos fichiers.

    Cet outil vous permet en effet de stocker en ligne vos fichiers, de les synchroniser, de les partager, mais aussi de mettre en place une solution de collaboration et de communication entre utilisateurs ou d'éditer vos documents en ligne grâce à l'intégration de Collabora Office (Libre Office Online).

    Rendez-vous jeudi 26 avril prochain à la LOCO numérique avec la société Hisyl et l'association K'rément libre pour toute savoir sur cette solution libre.

    Hisyl https://www.hisyl.fr/

    K' Rément Libre https://www.krementlibre.org/

    Nextcloud https://nextcloud.com/

    Inscriptions https://nextcloud.krementlibre.org/

    [FR Bordeaux] Jeudi Giroll - Le jeudi 26 avril 2018 de 18h30 à 20h30.

    Les membres du collectif Giroll, GIROnde Logiciels Libres, se retrouvent une fois par semaine, pour partager leurs  savoir-faire et expériences autour des logiciels libres.

    Le collectif réalise aussi une webradio mensuelle, tous les second mardis du mois, à retrouver en direct sur le site de Giroll.

    Ces rencontres sont ouvertes à tous.

    [FR Peymeinade] Install-Party GNU/Linux - Le jeudi 26 avril 2018 de 19h00 à 21h00.

    Désormais tous les 4èmes Mercredi du mois, Clic Ordi et Linux Azur vous proposent une install-party ouverte à tous et gratuite.

    • Découvrez un monde rempli de Papillons, licornes, mais surtout de manchots
    • Plus besoin de se soucier des virus et autres logiciels malveillants.
    • Le support de Windows Vista s'arrête dans un an, et les principaux logiciels ont déjà arrêté leurs mise à jour, réagissez
    • Ramenez vos ordinateurs obsolètes et donnez leur une seconde vie.

    Nous aimerions développer autour de Handy-Linux (et de sa future mouture avec Debian-Facile) afin de répondre à des besoins simples pour des personnes difficiles à former et pouvant se retrouver en fracture numérique).

    Nous sommes ouvert à tout, y compris à la bidouille sur l'atelier avec le fer à souder.

    Organisé conjointement par http://clic-ordi.com/fr et https://www.linux-azur.org

    [FR Paris] Soirée de Contribution au Libre - Le jeudi 26 avril 2018 de 19h30 à 22h30.

    Parinux propose aux utilisateurs de logiciels libres de se réunir régulièrement afin de contribuer à des projets libres. En effet, un logiciel libre est souvent porté par une communauté de bénévoles et dépend d'eux pour que le logiciel évolue.

    Nous nous réunissons donc tous les dans un environnement propice au travail (pas de facebook, pas de télé, pas de jeux vidéos, pas de zombies).

    Vous aurez très probablement besoin d'un ordinateur portable, mais électricité et réseau fournis.

    En cas de difficulté, vous pouvez joindre un des responsables de la soirée, Emmanuel Seyman (emmanuel (at) seyman.fr), Paul Marques Mota mota (at) parinux.org, ou Magali Garnero (Bookynette) tresorier (at) parinux.org.

    Pour obtenir le code d'entrée de la porte cochère, envoyez un mail au responsable.

    On peut amener de quoi se restaurer (Franprix, 8 rue du Chemin Vert, ferme à 22h)

    Regazouillez sur Twitter - Wiki des soirées

    Programme non exhaustif

    • Fedora (sa traduction)
    • Parinux, ses bugs et son infrastructure
    • April, … y a toujours quelque chose à faire
    • Open Food Facts/ Open Beauty Facts, sa base de données, ses contributeurs, sa roadmap
    • Schema racktables, son code
    • Agenda du Libre, mise à jour et amélioration du code
    • Ubuntu-Fr, son orga, ses événements
    • En vente libre, maintenance et commandes
    • Open street map, une fois par mois
    • Linux-Fr sait faire
    • en vente libre

    tout nouveau projet est le bienvenu.

    [FR Toulouse] QJELT repas du Libre - Le jeudi 26 avril 2018 de 20h00 à 23h00.

    Le groupe d'utilisateurs de Logiciels Libres de Toulouse Toulibre en collaboration avec Tetaneutral.net fournisseur d'accès internet et hébergeur libre proposent aux sympathisants de se retrouver l'un des mardis ou jeudis de chaque mois pour échanger autour des logiciels Libres, des réseaux libres, discuter de nos projets respectifs et lancer des initiatives locales autour du Libre.

    Ce repas est ouvert à tous, amateurs de l'esprit du Libre, débutants ou techniciens chevronnés.

    Ce Qjelt aura lieu le jeudi 26 avril 2018 à 20 heures, au restaurant Bois et Charbon situé au 64 rue de la Colombette à Toulouse.

    C'est à proximité de la place Saint Aubin accessible par le métro à la station Jean Jaurès (ligne A et B). Entrée/plat/dessert + 1/4 de vin à 19€50.

    Pour des raisons de logistique, une inscription préalable avant la veille est demandée (au plus tard mardi minuit) sur sur cette page.

    Important : Il est demandé de respecter ses engagements si vous vous inscrivez, venez

    [QC Montréal] Comment réconcilier les villes intelligentes avec le mouvement des données ouvertes - Le jeudi 26 avril 2018 de 12h00 à 13h00.

    Conférence de Jean-Noé Landry, OpenNorth
    Les progrès technologiques trouvent leurs origines principalement dans les grandes villes. La tendance au développement urbain de la " ville intelligente " promet de créer des environnements urbains de flux de données omniprésents. Toutefois, il reste à voir comment l'augmentation de la collecte de données, des algorithmes et la prise de décisions automatisée favoriseront l'ouverture du gouvernement.

    [FR Saint-Priest] Libre et handicap - Le vendredi 27 avril 2018 de 14h00 à 16h00.

    Dans le cadre e la semaine "Handi'cap ou pas cap" au centre social la Carnière, l'ALDIL organise un atelier ouvert à tous autour de Accessibilité et logiciels libres le 27/04 à 14h.

    Cet événement se déroule la semaine du 23/04 au 28/04 dans le cadre d’un projet de création d’une bande dessinée numérique créée par Philippe Fourrat et Gilles Coeur. Tout au long de la semaine, en partenariat avec l’Association des Paralysés de France du Rhône et le groupe Gildec, des animations, ateliers, films, sorties seront proposées.

    [FR Montpellier] Les logiciels libres, parlons-en - Le vendredi 27 avril 2018 de 17h00 à 19h00.

    Le Faubourg Marché, qu’est-ce que c’est

    Le Faubourg Marché est une permanence partagée qui permet aux associations d’accueillir ensemble, les publics de ces associations une fois par semaine, le vendredi entre 17h00 et 19h00, au 19, rue du Faubourg de Nîmes, 34000 Montpellier.

    Proposition de programme

    • discussions autour de l’organisation d’événements
    • gestion des groupes de travail
    • propositions diverses
    • présentation de l’asso

    Alors, si vous avez un peu de temps le vendredi soir, voici une occupation qui me semble très intéressante.

    Montpel’libre est une association et un groupe d’utilisateurs (GULL), qui propose une multitude d’activités dans le cadre de la promotion des logiciels libres, et des Communs.

    Depuis longtemps déjà, Montpel’libre participe à l’économie sociale et solidaire en organisant tout un éventail d’ateliers et de manifestations, au développement durable et à l’innovation sociale au travers de permanences et ateliers de présentations des logiciels libres et évidement les cartoparties, véritable actions citoyennes, sur le thème de l’accessibilité des personnes en situation de handicap.

    L’activité économique, l’intérêt collectif, le fonctionnement démocratique, autant d’éléments que porte Montpel’libre, en proposant un accès entièrement libre et gratuit à une éducation populaire, au travers de ses ateliers à destination de tous les publics.

    Les logiciels libres parlons-en Ouvrons le dialogue sur l’ouverture des données Partageons nos expériences pour une meilleure transmission des connaissances.

    Ces permanences sont suivies d’un Apéro refaire le monde convivial et partagé, de 18h30 à 21h30. Elles ont lieu au Faubourg marché, tous les vendredis de 17h00 à 19h00.

    Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible.

    Cet événement vous est proposé dans le cadre du partenariat qui lie Le Faubourg Marché et Montpel’libre.

    Le Faubourg - 15, rue du Faubourg de Nîmes, 34000 Montpellier

    [BE Sambreville] Linux Presentation Day - Journée de présentation de GNU/Linux - Le vendredi 27 avril 2018 de 20h00 à 22h00.

    Gnu/Linux, le découvrir et le tester

    ****Le Linux Presentation Day est un événement qui a débuté en Allemagne en mai 2015. Cette journée de Présentation de Linux est devenue depuis un événement non commercial de portée européenne. Il se déroule chaque année au printemps et en automne.

    A cette occasion un large public peut se familiariser avec Linux, poser des questions et le tester.

    L’objectif est de faire découvrir ce système d’exploitation libre qui constitue une alternative aux systèmes d’exploitation comme Windows et MAC OS.

    L’événement aura lieu au SambreLUG (bibilothèque d’Auvelais), le vendredi 27 avril 2018 de 20h à 22h – L’entrée est gratuite.

    [FR Dijon] Atelier de création numérique et électronique - Le vendredi 27 avril 2018 de 20h30 à 23h59.

    Le fablab et hackerspace L'abscisse vous propose comme tous les vendredis soir un atelier de création numérique et électronique.

    L'atelier est équipé de différents outils perceuse, CNC, Arduino, Raspberry Pi, ordinateurs, oscilloscope, multimètre.

    Une ressourcerie est à disposition, vous y trouverez des composants électroniques et des pièces détachées à prix libre.

    Vous pouvez venir découvrir l'atelier et les usagers du fablab à partir de 20h30.

    Vous pouvez aussi venir pour participer aux travaux numériques en cours, partager vos connaissances et vos savoir-faire.

    Tous nos travaux sont libres et documentés sous licence libre.

    [FR Cognac] Journée Tous sur Internet - Du samedi 28 avril 2018 à 09h00 au dimanche 29 avril 2018 à 16h00.

    Vous connaissez internet

    Savez vous répondre à ces questions
    Qu'est ce que le https
    Pourquoi et comment suis je assaillie de publicité
    Quelle liberté à mon fournisseur d'accès et mon fournisseur de mail
    sur l'accès à mes données
    Comment fonctionne internet
    Puis je réduire l'impacte écologique de mes navigations sur internet
    Comment rechercher des infos sur un site internet
    Qu'est ce que le RSS

    Quel trace laissez vous en visitant un site internet
    Pourquoi Google n'est pas notre ami et comment le remplacer
    Suis-je le seul à connaitre le contenu de mes messages ou d'autres personnes peuvent-elles accéder à mes échanges
    Qu'est ce que la Cryptographie Est-ce vraiment utile
    Snowden, Assange que nous disent-ils

    D'autres questions ici http://logicielslibrescognac.org/contact.php

    [FR Lyon] Explorer nos mondes en chiffres - Le samedi 28 avril 2018 de 09h30 à 12h30.

    Atelier gratuit - samedi 9h30 à 12h30

    Inscription obligatoire à epn@salledesrancy.com

    L’EPN des Rancy (249, rue Vendôme, 69003 Lyon) et Altercarto vous propose une série d’ateliers.

    L'objection est de construire une scène ouverte où l’on partage avec un public les résultats d’une exploration cartographique sur un thème choisi. Le groupe aura à composer avec différents champs qui peuvent être sociaux (disparités urbaines, mutation dans la ville, …), économiques (travailler en ville, …), cadre de vie (santé, …), etc. Nous proposons ainsi d’explorer l’intérêt d’une médiation cartographique pour apporter un éclairage collectif sur des situations ou des enjeux précis.

    Une réelle motivation à participer à un travail en commun et à explorer des cartes et des données dans une démarche d’enquête collective est recommandée

    Cet atelier est ouvert à tous

    les dates Samedis 18 novembre, 16 décembre, 3 février (dans le cadre des expériences numériques), 28 avril, 26 mai

    Vous pouvez venir avec votre propre pc (sinon on vous le fournira).

    N'hésitez pas à venir nombreux.

    [FR Courbevoie] Install-Party GNU/LINUX - Le samedi 28 avril 2018 de 09h30 à 18h00.

    Dans le cadre du Printemps du Libre StarinuX a le plaisir de vous convier à l'INSTALL-PARTY GNU/LINUX.

    QUAND : samedi 28 avril 2018 de 9h30 à 18h00.

    LIEU : 48 rue de Colombes 92400 Courbevoie,
    (SNCF gare Courbevoie St Lazare <=> La Défense ou Métro Pont de Levallois et bus 275 arrêt Stade).

    PRÉSENTATION :
    Pascal Bessonneau, chargé événementiel, admin-système de StarinuX, vous aidera à installer GNU/Linux sur votre ordinateur (en mode dual boot en parallèle de Windows, si vous le souhaitez). Cet atelier fait partie d'une initiation à Linux.

    PRÉ-REQUIS : amener son ordinateur et avoir préalablement téléchargé l'outil GPARTED (partitionneur Libre). Vous recevrez à votre mail les consignes avant l'atelier.

    Nous vous conseillons ensuite de suivre l'atelier LINUX-DÉBUTANTS initiation qui a lieu le 12 mai 2018.

    INSCRIPTIONwww.starinux.org/ateliers-inscription.php

    MODALITÉS: une participation de 20 est demandée (10 privés d'emploi) valable un an pour plus de 15 ateliers.

    Au plaisir de votre inscription pour le 28 avril, bien à vous,

    Pascal Bessonneau , chargé événementiel de StarinuX

    [BE Herstal] Atelier de formation à Gimp débutant (Retouche photos) - Le samedi 28 avril 2018 de 10h00 à 12h00.

    Formation donnée sur 4 jours (28/04 - 05/05 - 19/05 - 26/05)

    Les ateliers sont gratuits et le nombre de places limitées (4 à 8 personnes max). Pour participer à un/plusieurs atelier(s), il est obligatoire de s'inscrire au préalable auprès de l'animateur au 0479 94 69 29 ou par courriel (voir ci-dessous).

    GIMP est un outil d'édition et de retouche d'image, diffusé sous la licence GPLv3.

    [LU Arlon] Promotion du logiciel libre - Le samedi 28 avril 2018 de 10h00 à 17h00.

    Découverte des logiciels libres et des systèmes d'exploitation Linux, Ubuntu, Debian, etc. ou comment se débarrasser des logiciels propriétaires.

    Possibilité de réinstaller votre ordinateur.

    En collaboration avec la Province de Luxembourg.

    Découvrez la liberté, la qualité et la gratuité sur votre ordinateur

    Réservation obligatoire epn@arlon.be ou 063/22.91.27.

    [FR Wintzenheim] Réunion du Club Linux - Le samedi 28 avril 2018 de 13h00 à 19h00.

    Comme tous les 3 samedis, le Club Linux de la MJC du Cheval Blanc se réunit et accueille toutes les personnes qui souhaitent découvrir ou approfondir Linux et les Logiciels Libres. Aucune compétence n'est demandée.  

    Pendant ces rencontres, informelles,

    • nous accueillons celles et ceux qui cherchent une réponse ou souhaitent découvrir Linux et les Logiciels Libres,
    • nous installons Linux sur des ordinateurs, la plupart des fois en "dual boot"(*), ce qui permet de conserver l’ancien système (par exemple Windows) et d’utiliser quand même Linux, en choisissant au démarrage,
    • nous partageons nos recherches et nos découvertes, les nouveautés.

    Le Club Linux est également impliqué dans une démarche de libération des GAFAM (Google Apple Facebook Amazon Microsoft) et de promotion de solutions libres comme, entre autres, Wikipedia, Openstreetmap, les Framatrucs (*), les Chatons (*) et beaucoup d’autres.

    (*) : mais on vous expliquera

    [FR Marseille] Install Party GNU/Linux - Le samedi 28 avril 2018 de 14h00 à 19h00.

    L’association (CercLL d’Entraide et Réseau Coopératif autour des Logiciels Libres) vous invite à une install party ***{::}GNU/Linux, le, dans la salle du *Foyer du Peuple 50 rue Brandis 13005 Marseille*{::}.*

    Vous avez envie de découvrir un système d’exploitation libre, simple d’utilisation, stable, rapide et sécurisé. Une nouvelle façon d’utiliser votre ordinateur.

    Vous vous sentez une affection naissante pour le Gnou et le, les mascottes de

    Au programme

    DÉCOUVERTE de l’univers des logiciels libres.

    INSTALLATION d’un environnement GNU/ Linux, ainsi que le meilleur des logiciels libres.

    Venez avec votre ordinateur, nous installerons ensemble une distribution avec un ensemble de et pour une utilisation quotidienne.

    Ouvert à tous – accessible aux débutant-e-s

    Une participation de 2 euros est demandée.

    L’adhésion à l’association est de 20 euros annuelle.(L’adhésion n’est pas obligatoire).

    Plan d’accés

    [BE Liège] Linux Install Party - Le samedi 28 avril 2018 de 14h00 à 18h00.

    Une Linux Install Party a lieu tous les derniers samedis du mois de septembre à juin, dans les locaux du Cyber Seniors Énéo de Grivegnée, où je suis animateur.

    L'accès et la participation à l'Install Party est ouvert à tous et est gratuit.

    Vous venez avec votre ordinateur et on y installe le Linux que vous désirez.

    Les installations commencent à 14h et finissent à 18h.
    Prévoyez de venir avant 17h, parfois ça peut durer longtemps.

    [FR Strasbourg] Libérons nous du pistage - Le samedi 28 avril 2018 de 14h00 à 18h00.

    Lors de cet atelier, des bénévoles d’Alsace Réseau Neutre et d’autres associations, vous proposent de reprendre le contrôle sur vos données numériques en vous accompagnant dans l’adoption de solutions alternatives à vos usages numériques courants.

    Concrètement, il s’agit de vous aider à

    • Configurer votre navigateur pour limiter les données transmises à votre insu
    • Découvrir des services numériques éthiques
    • Installer Linux ou LineageOS (Install Party)
    • Prendre en main une solution d’auto-hébergement qui vous permet d’avoir votre propre cloud de fichier, d’héberger votre site web ou encore vos mails (La brique Internet / YunoHost)

    Tout public
    Gratuit (dons acceptés)
    Inscriptions

    [FR Rennes] Permanence Gulliver - Le samedi 28 avril 2018 de 14h00 à 18h00.

    Permanence Gulliver le28 avril 2018 de 14h00 à 18h00

    Diffuser ses créations ou installer des logiciels libres.

    Toutes les personnes intéressées sont chaleureusement conviées, on peut participer sans être adhérent.

    N'hésitez pas à nous rendre visite

    [FR Rouen] Journée Mensuelle du Logiciel Libre - Le samedi 28 avril 2018 de 14h00 à 18h00.

    Le samedi 28 Avril 2018, nous organisons notre Journée Mensuelle du Logiciel Libre à la Maison St Sever à Rouen. (Centre Commercial St Sever, 10-12 rue Saint-Julien 76100 Rouen) de 14h00 à 18h00.

    Cet événement s'inscrit dans le cadre de l'évennement LPD (Linux Presentation Day) partout en France et en Europe

    On fera connaissance avec la toute dernière version de openSUSE, la openSUSE Leap 42.3, Gnome 3.20, LibreOffice et beaucoup d’autres distributions Linux.

    SUSE Linux Enterprise 12 SP3 sera aussi de la partie et comme vous le savez est la pièce maitresse de openSUSE Leap 42.3 et qui est maintenue par des ingénieurs SUSE.

    Nous distribuerons gracieusement des DVDs openSUSE 64 Bits à nos visiteurs dans la limite du stock disponible.
    Des copies du magazine Programmez seront aussi en libre service et premiers arrivés, premiers servis…

    Le Raspberry Pi 3 ainsi que les Raspberry Pi 2 seront aussi à votre disposition pour votre plaisir de coder

    On pourra discuter du Noyau 4.13, si le temps le permet

    Voici une liste des démonstrations de logiciels libres (FOSS) que nous vous proposerons
    https://nui.fr/blog/logiciels-libres-a-vous-proposer-comme-installation/

    Si vous voulez présenter une distribution ou un logiciel libre, téléphonez-moi assez rapidement pour la logistique.

    Nous allons axer des sessions sur l’interopérabilité, de sorte de faire une migration en douceur vers le logiciel libre et qui d’ailleurs a toujours été notre fer de lance.

    [FR Juvisy-sur-Orge] Permanence GNU/LINUX - Le samedi 28 avril 2018 de 14h30 à 16h30.

    Permanence GNU/LINUX, installation et maintenance par LINESS en partenariat avec l*e CIJ* (Club informatique de Juvisy-sur-Orge).

    Il s'agit d'une assistance pour vous aider à installer et utiliser LINUX, mais ce n'est pas un cours à proprement parler.

    Aucune inscription préalable n'est nécessaire, aucune assiduité n'est requise.

    Quand vous avez un problème vous passez nous voir.

    C'est un pavillon dans un jardin.

    Attention du fait des travaux de la gare l'accès en voiture peut être difficile.

    Éventuellement stationner parc Danaux (à coté du pont sur la Seine) qui est gratuit le samedi après-midi (3mn à pied après pour aller au CIJ).

    Par contre c'est tout à coté de la gare.

    [FR Montpellier] Atelier du Libre Ubuntu et Logiciels Libres - Le dimanche 29 avril 2018 de 18h00 à 23h00.

    L’équipe de Montpel’libre vous propose une permanence Logiciels Libres, discussions libres et accompagnements techniques aux systèmes d’exploitation libres, pour vous aider à vous familiariser avec votre système GNU/Linux au quotidien.

    Le contenu de l’atelier s’adapte aux problèmes des personnes présentes et permet ainsi l’acquisition de nouvelles compétences au rythme de chacun.

    Vous pourrez y aborder plusieurs thèmes

    • Discussions conviviales entre utilisateurs autour de Linux en général
    • Préinscription aux prochains Cafés Numériques et Install-Party
    • Premières explorations du système
    • Installations et configurations complémentaires
    • Mise à jour et installation de nouveaux logiciels
    • Prise en main, découverte et approfondissement du système

    Les Ateliers du Libre ont lieu à la Mpt Melina Mercouri de Montpellier, tous les derniers vendredis de chaque mois de 18h00 à 20h00, sauf période de vacances.

    Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible et auprès de la Mpt.

    Cet événement est proposé par le partenariat qui lie la Mpt Melina Mercouri de Montpellier et Montpel’libre.

    Toute une équipe de passionnés, vous propose l’animation de la l’Atelier du Libre par les membres de Montpel’libre. Permanence Logiciels Libres, discussions libres et accompagnements des utilisateurs aux systèmes exploitation libres, Linux, sur le cyberespace de consultations libres.

    En fin de soirée, l’atelier fera progressivement place à un instant très convivial, les RDVL sont des rendez-vous mensuels de discussions sur le thème des logiciels libres, des arts libres, de l’open source et plus généralement de la culture du libre et du numérique.

    Cette soirée, très conviviale, se passe autour d’un repas partagé, chacun porte un plat, entrée, spécialité, dessert, boisson… Ordinateurs et réseaux disponibles.

    Notre équipe vous attend pour répondre à vos questions et satisfaire votre curiosité.

    Maison pour tous Mélina Mercouri 842, rue de la vieille poste, 34000 Montpellier

    Bus ligne 9, La Ronde arrêt Pinville
    GPS Latitude 43.61354 Longitude 3.908768
    Carte OpenStreetMap

    Rendez-vous mensuel, tous les derniers vendredis, salle jamais le dimanche

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

  • Agenda du Libre pour la semaine 17 de l’année 2018 (Dépêches LinuxFR)

    Calendrier Web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 34 événements (3 en Belgique, 29 en France, 1 au Luxembourg, 1 au Québec, 0 en Suisse et 0 en Tunisie) est en seconde partie de dépêche.

    Sommaire

    [FR Grenoble] Atelier Cartographie de terrain contribuer à OSM sur son mobile - Le lundi 23 avril 2018 de 18h30 à 21h00.

    *Atelier Open Street Map lundi 23 avril à partir de 18h30.
    *

    Le collectif OpenStreetMap Grenoble vous invite à son prochain atelier OSM. Que vous soyez débutant ou confirmés, cette soirée est ouverte à tous

    OSM Grenoble vous propose une sortie autour de La Coop Infolab pour contribuer en situation sur vos téléphones mobiles.

    Lors de la sortie, nous essayerons ensemble quelques applications Androïd de contribution à OSM (du type StreetComplete, OSM Contributor, MapContrib…).

    Nous testerons également des applications Androïd de prise de traces GPX (du type Strava, OSMAnd+, OruxMaps…). Nous prendrons des photos géolocalisées avec les smartphones, et comparerons ces techniques avec les anciennes méthodes (FieldPaper et crayon papier).

    En deuxième partie de soirée, nous irons à l'Infolab pour observer les modifications effectuées sur les applications et reporter les informations collectées sur le terrain.

    A partir de 18h30 à La Coop-Infolab. 31 rue Gustave Eiffel – 38000 Grenoble
    Gratuit sur inscription

    C’est quoi OSM

    OpenStreetMap (OSM) est un projet international fondé en 2004 dans le but de créer une carte libre du monde. Nous collectons des données dans le monde entier sur les routes, voies ferrées, les rivières, les forêts, les bâtiments et bien plus encore Les données cartographiques collectées sont ré-utilisables sous licence libre ODbL (depuis le 12 septembre 2012).

    [FR Villeurbanne] Atelier Wikipédia - Le lundi 23 avril 2018 de 19h00 à 21h00.

    Atelier ouvert à toutes et à tous.

    Vous pouvez venir pour y découvrir comment fonctionne Wikipédia et ses projets frères, partager vos connaissances et contribuer aux articles, les créer, les améliorer, leur ajouter des illustrations, les traduire…

    Aucune connaissance particulière de Wikipédia n'est requise.

    Merci de préciser si vous venez avec votre propre ordinateur.

    [FR Paris] Nature is open source - Le lundi 23 avril 2018 de 19h00 à 21h00.

    La Cool Co est un projet initié en 2013 par 2 étudiants en création industrielle residents au Minatec Ideas Laboratory.
    A la suite de cette rencontre, l'idée germée est celle d'associer biologie et Open Hardware pour permettre à tout à chacun de faire pousser n'importe quoi n'importe ou.

    Le point de départ fut une mini serre connectée avec des cartes électroniques bien connues Arduino.

    Une entrée dans le monde des makers et de l'Open Source a permis au projet d'être présenté en France et à l'étranger, puis de mûrir grâce à la rencontre continue avec un public composé d'experts et d'amateurs.

    Aujourd'hui après une accélération au sein de L'Atelier BNP Paribas (2016), la création d'une entreprise et des premiers cas d'expérimentation avec des entreprises et des particuliers, La Cool Co déploie des solutions de supervision et d'automatisation pour le contrôle environnemental autour de 4 classes élémentaires l'Air, la Lumière, le Sol et l'Eau.

    Une architecture système simple et évolutif (La COOL Board) grâce à une plateforme d'agrégation et de traitement de données (La COOL Menu) permet désormais à n'importe qui de remonter instantanément un aperçu de son environnement pour mieux comprendre l'évolution de sa production, prévenir les problèmes et prendre les justes décisions au bon moment.

    Car s'il est bon de vouloir protéger la nature (variétés de graines, écosystèmes…), faut-il encore etre capable de la comprendre et d'utiliser des connaissances partagées dans le futur.

    [FR Lyon] Bidouilles et découvertes - Le lundi 23 avril 2018 de 19h30 à 21h30.

    Atelier de partage de connaissances et d'entre-aide entre utilisateurs de logiciels libres.

    L'ALDIL et des associations partenaires proposent des rendez-vous réguliers à la MJC de Monchat pour permettre à des utilisateurs de logiciels de se rencontrer.

    L'occasion de découvrir et s'entraider sur différents outils informatiques libres, entre utilisateurs débutants et plus avertis.

    Le moment idéal pour s'initier et libérer votre ordinateur en installant un système GNU/Linux. Des conseils, de l'assistance et un suivi pour le dépannage.
    Menu du jour selon arrivages et pas de thème précis. Au gré des envies et demandes des participants…

    Tout public - Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

    De 19h30 à 21h30 dans l'espace EPN de la MJC de Montchat.

    [FR Lyon] Rencontre wikimédienne - Le mardi 24 avril 2018 de 18h30 à 20h00.

    Rencontre mensuelle de la cabale de la quenelle (groupe wikimédien lyonnais).

    Discussion des projets et collaborations en cours ou à venir autour d’une boisson.

    Rejoignez nous

    Plan d'accès

    [FR Le Mans] Permanence du mercredi après-midi - Le mercredi 25 avril 2018 de 12h00 à 17h00.

    Assistance technique et démonstration concernant les logiciels libres.

    [FR Rennes] Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) - Le mercredi 25 avril 2018 de 18h30 à 21h00.

    Le RGPD - Règlement général sur la protection des données - entrera en vigueur en mai 2018. Il concerne toutes les organisations qui collectent et gèrent les données personnelles de leurs adhérent.e.s, client.e.s, salarié.e.s, etc.

    La mise aux normes du RGPD est l'occasion pour toutes les organisations (directement concernées ou non) de revisiter leurs pratiques et de questionner les opportunités apportées par le numérique pour leur fonctionnement quotidien.

    Lors de cet atelier vous pourrez

    • appréhender les points essentiels de cette réglementation,
    • découvrir les changements par rapport à la loi Informatique et Liberté,
    • comprendre en quoi vous êtes concerné.e.s,
    • identifier les actions à mener pour vous mettre en conformité.

    La conférence sera présentée par
      Frédérique Dumont
      Gérante et coordinatrice projets et partenaires
      ODASS, les outils en ligne de l'ESS
      www.odass.org (link is external)

    mercredi 25 avril - 18h30

    FrenchTech Rennes - Saint-Malo
    2 rue de la Mabilais
    Rennes

    >>> S'inscrire

    [FR Grenoble] Développer un connecteur pour Cozy - Le mercredi 25 avril 2018 de 19h00 à 21h00.

    Il n'y a pas que Paris dans la vie Nous sommes éparpillés un peu partout en France, et assez bien installés à Grenoble. Nous nous retrouverons chez Sogilis, une chouette société de service.

    Pour ce meetup grenoblois, nous vous proposons un atelier développement de connecteurs en compagnie de Sébastien, Christophe, et Joseph.

    Pré-requis de l'atelier
    • Avoir des connaissances de base de JavaScript et Node.js
    • Apporter son ordinateur portable sur lequel on aura installé à l'avance Node.js en version 6 ou plus et un éditeur de texte
    • Recommandé avoir consulté la doc (https://github.com/cozy/cozy-konnector-libs/blob/master/README.md)
    • Le plus important, venez avec une idée de connecteur pour un service que vous utilisez, et apportez des identifiants pour ce service. Si vous n'avez pas d'idée pas de problème, nous, on en a plein-)

    Matériel à apporter
    • Votre PC (Mac, GNU/Linux, voire Windows on doit encore tester avec cette plateforme)
    • Un environment Nodejs (>=6) https://nodejs.org/en/
    • Yarn (rapide à installer) — https://yarnpkg.com/en/docs/install

    [FR Montpellier] Rencontres des Groupes OpenStreetMap OSM - Le mercredi 25 avril 2018 de 19h00 à 22h00.

    Ces rencontres mensuelles se veulent être des instants conviviaux pour faire un compte-rendu des activités du mois précédent, mais aussi pour présenter les opérations et rendez-vous à venir que proposent les groupes HérOSM et le Collectif des Garrigues. Naturellement, elles sont également ouvertes à tout public.

    Si vous avez des propositions n’hésitez pas à compléter la page dédiée.

     Proposition de programme

    • En première partie de soirée, une initiation pour les débutants est prévue
    • Possibilité d’initiation à la contribution pour les débutants qui le désire
    • Préparation du dossier pour le budget de l’Opération Libre
    • Préparation de l’Opération Libre à Jacou
    • Travail sur les voies manquantes sur (enjeu évident de géocodage d’adresses, comme celles fournies par SIRENE ou FANTOIR par exemple
    • Petit topo sur la saisie des noms de rues à partir des données cadastre/fantoir par département
    • Propositions au sujet du calcul d’itinéraire multimodal (auto, vélo, piéton) dans les futures discussions

      • La pratique des cartoparties
      • Faut-il prioriser la cartographie de certains endroits (gares et arrêts de tram, par exemple) ?
    • Contributions libres

     Déroulement de la rencontre

    Nous vous présenterons les projets en cours, nous vous vous proposerons de contribuer, faire de la production de données, puis nous passerons à un instant convivial sur la terrasse.
    Comme d’habitude, chacun amène ce qu’il veut à manger et à boire pour un repas partagé.
    N’oubliez pas vos ordinateurs portables pour la séance de saisie

    Le dernier mercredi de chaque mois.

    Le Faubourg - 15, rue du Faubourg de Nîmes, 34000 Montpellier

    Tramway lignes 1, 2 et 4 arrêt Corum
    GPS Latitude 43.614186 | Longitude 3.881404
    Carte OpenStreetMap

    Le dernier mercredi de chaque mois.

    [FR Toulouse] Rencontre Tetalab - Le mercredi 25 avril 2018 de 21h00 à 23h00.

    Rencontre hebdomadaire des hackers et artistes libristes Toulousains.

    Ouvert au public tous les mercredi soir.

    Venez nombreux.

    [FR Castelnau-le-Lez] Section GNU/Linux Ubuntu et Logiciels Libres - Le jeudi 26 avril 2018 de 10h00 à 12h00.

    L’équipe de Montpel’libre vous propose une permanence Logiciels Libres, discussions libres et accompagnements techniques aux systèmes d’exploitation libres, pour vous aider à vous familiariser avec votre système GNU/Linux au quotidien.

    Le contenu de l’atelier s’adapte aux problèmes des personnes présentes et permet ainsi l’acquisition de nouvelles compétences au rythme de chacun.

    Vous pourrez y aborder plusieurs thèmes

    • Discussions conviviales entre utilisateurs autour de Linux en général
    • Préinscription aux prochains Cafés Numériques et Install-Party
    • Premières explorations du système
    • Installations et configurations complémentaires
    • Mise à jour et installation de nouveaux logiciels
    • Prise en main, découverte et approfondissement du système

    Les Section GNU/Linux ont lieu à la Mjc André Malraux de Castelnau-le-Lez, tous les lundis de 10h00 à 12h00, sauf vacances et fériés.

    [FR La Roche-sur-Yon] Présentation de Nextcloud - Le jeudi 26 avril 2018 de 18h00 à 20h30.

    Savez-vous où sont stockées vos données hébergées chez des fournisseurs comme DropBox, GoogleDrive…? 

    Savez-vous qui peut y accéder et comment les maîtriser

    Nextcloud, en tant que solution auto-hébergée peut vous permettre de reprendre la maîtrise de vos fichiers.

    Cet outil vous permet en effet de stocker en ligne vos fichiers, de les synchroniser, de les partager, mais aussi de mettre en place une solution de collaboration et de communication entre utilisateurs ou d'éditer vos documents en ligne grâce à l'intégration de Collabora Office (Libre Office Online).

    Rendez-vous jeudi 26 avril prochain à la LOCO numérique avec la société Hisyl et l'association K'rément libre pour toute savoir sur cette solution libre.

    Hisyl https://www.hisyl.fr/

    K' Rément Libre https://www.krementlibre.org/

    Nextcloud https://nextcloud.com/

    Inscriptions https://nextcloud.krementlibre.org/

    [FR Bordeaux] Jeudi Giroll - Le jeudi 26 avril 2018 de 18h30 à 20h30.

    Les membres du collectif Giroll, GIROnde Logiciels Libres, se retrouvent une fois par semaine, pour partager leurs  savoir-faire et expériences autour des logiciels libres.

    Le collectif réalise aussi une webradio mensuelle, tous les second mardis du mois, à retrouver en direct sur le site de Giroll.

    Ces rencontres sont ouvertes à tous.

    [FR Peymeinade] Install-Party GNU/Linux - Le jeudi 26 avril 2018 de 19h00 à 21h00.

    Désormais tous les 4èmes Mercredi du mois, Clic Ordi et Linux Azur vous proposent une install-party ouverte à tous et gratuite.

    • Découvrez un monde rempli de Papillons, licornes, mais surtout de manchots
    • Plus besoin de se soucier des virus et autres logiciels malveillants.
    • Le support de Windows Vista s'arrête dans un an, et les principaux logiciels ont déjà arrêté leurs mise à jour, réagissez
    • Ramenez vos ordinateurs obsolètes et donnez leur une seconde vie.

    Nous aimerions développer autour de Handy-Linux (et de sa future mouture avec Debian-Facile) afin de répondre à des besoins simples pour des personnes difficiles à former et pouvant se retrouver en fracture numérique).

    Nous sommes ouvert à tout, y compris à la bidouille sur l'atelier avec le fer à souder.

    Organisé conjointement par http://clic-ordi.com/fr et https://www.linux-azur.org

    [FR Paris] Soirée de Contribution au Libre - Le jeudi 26 avril 2018 de 19h30 à 22h30.

    Parinux propose aux utilisateurs de logiciels libres de se réunir régulièrement afin de contribuer à des projets libres. En effet, un logiciel libre est souvent porté par une communauté de bénévoles et dépend d'eux pour que le logiciel évolue.

    Nous nous réunissons donc tous les dans un environnement propice au travail (pas de facebook, pas de télé, pas de jeux vidéos, pas de zombies).

    Vous aurez très probablement besoin d'un ordinateur portable, mais électricité et réseau fournis.

    En cas de difficulté, vous pouvez joindre un des responsables de la soirée, Emmanuel Seyman (emmanuel (at) seyman.fr), Paul Marques Mota mota (at) parinux.org, ou Magali Garnero (Bookynette) tresorier (at) parinux.org.

    Pour obtenir le code d'entrée de la porte cochère, envoyez un mail au responsable.

    On peut amener de quoi se restaurer (Franprix, 8 rue du Chemin Vert, ferme à 22h)

    Regazouillez sur Twitter - Wiki des soirées

    Programme non exhaustif

    • Fedora (sa traduction)
    • Parinux, ses bugs et son infrastructure
    • April, … y a toujours quelque chose à faire
    • Open Food Facts/ Open Beauty Facts, sa base de données, ses contributeurs, sa roadmap
    • Schema racktables, son code
    • Agenda du Libre, mise à jour et amélioration du code
    • Ubuntu-Fr, son orga, ses événements
    • En vente libre, maintenance et commandes
    • Open street map, une fois par mois
    • Linux-Fr sait faire
    • en vente libre

    tout nouveau projet est le bienvenu.

    [FR Toulouse] QJELT repas du Libre - Le jeudi 26 avril 2018 de 20h00 à 23h00.

    Le groupe d'utilisateurs de Logiciels Libres de Toulouse Toulibre en collaboration avec Tetaneutral.net fournisseur d'accès internet et hébergeur libre proposent aux sympathisants de se retrouver l'un des mardis ou jeudis de chaque mois pour échanger autour des logiciels Libres, des réseaux libres, discuter de nos projets respectifs et lancer des initiatives locales autour du Libre.

    Ce repas est ouvert à tous, amateurs de l'esprit du Libre, débutants ou techniciens chevronnés.

    Ce Qjelt aura lieu le jeudi 26 avril 2018 à 20 heures, au restaurant Bois et Charbon situé au 64 rue de la Colombette à Toulouse.

    C'est à proximité de la place Saint Aubin accessible par le métro à la station Jean Jaurès (ligne A et B). Entrée/plat/dessert + 1/4 de vin à 19€50.

    Pour des raisons de logistique, une inscription préalable avant la veille est demandée (au plus tard mardi minuit) sur sur cette page.

    Important : Il est demandé de respecter ses engagements si vous vous inscrivez, venez

    [QC Montréal] Comment réconcilier les villes intelligentes avec le mouvement des données ouvertes - Le jeudi 26 avril 2018 de 12h00 à 13h00.

    Conférence de Jean-Noé Landry, OpenNorth
    Les progrès technologiques trouvent leurs origines principalement dans les grandes villes. La tendance au développement urbain de la " ville intelligente " promet de créer des environnements urbains de flux de données omniprésents. Toutefois, il reste à voir comment l'augmentation de la collecte de données, des algorithmes et la prise de décisions automatisée favoriseront l'ouverture du gouvernement.

    [FR Saint-Priest] Libre et handicap - Le vendredi 27 avril 2018 de 14h00 à 16h00.

    Dans le cadre e la semaine "Handi'cap ou pas cap" au centre social la Carnière, l'ALDIL organise un atelier ouvert à tous autour de Accessibilité et logiciels libres le 27/04 à 14h.

    Cet événement se déroule la semaine du 23/04 au 28/04 dans le cadre d’un projet de création d’une bande dessinée numérique créée par Philippe Fourrat et Gilles Coeur. Tout au long de la semaine, en partenariat avec l’Association des Paralysés de France du Rhône et le groupe Gildec, des animations, ateliers, films, sorties seront proposées.

    [FR Montpellier] Les logiciels libres, parlons-en - Le vendredi 27 avril 2018 de 17h00 à 19h00.

    Le Faubourg Marché, qu’est-ce que c’est

    Le Faubourg Marché est une permanence partagée qui permet aux associations d’accueillir ensemble, les publics de ces associations une fois par semaine, le vendredi entre 17h00 et 19h00, au 19, rue du Faubourg de Nîmes, 34000 Montpellier.

    Proposition de programme

    • discussions autour de l’organisation d’événements
    • gestion des groupes de travail
    • propositions diverses
    • présentation de l’asso

    Alors, si vous avez un peu de temps le vendredi soir, voici une occupation qui me semble très intéressante.

    Montpel’libre est une association et un groupe d’utilisateurs (GULL), qui propose une multitude d’activités dans le cadre de la promotion des logiciels libres, et des Communs.

    Depuis longtemps déjà, Montpel’libre participe à l’économie sociale et solidaire en organisant tout un éventail d’ateliers et de manifestations, au développement durable et à l’innovation sociale au travers de permanences et ateliers de présentations des logiciels libres et évidement les cartoparties, véritable actions citoyennes, sur le thème de l’accessibilité des personnes en situation de handicap.

    L’activité économique, l’intérêt collectif, le fonctionnement démocratique, autant d’éléments que porte Montpel’libre, en proposant un accès entièrement libre et gratuit à une éducation populaire, au travers de ses ateliers à destination de tous les publics.

    Les logiciels libres parlons-en Ouvrons le dialogue sur l’ouverture des données Partageons nos expériences pour une meilleure transmission des connaissances.

    Ces permanences sont suivies d’un Apéro refaire le monde convivial et partagé, de 18h30 à 21h30. Elles ont lieu au Faubourg marché, tous les vendredis de 17h00 à 19h00.

    Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible.

    Cet événement vous est proposé dans le cadre du partenariat qui lie Le Faubourg Marché et Montpel’libre.

    Le Faubourg - 15, rue du Faubourg de Nîmes, 34000 Montpellier

    [BE Sambreville] Linux Presentation Day - Journée de présentation de GNU/Linux - Le vendredi 27 avril 2018 de 20h00 à 22h00.

    Gnu/Linux, le découvrir et le tester

    ****Le Linux Presentation Day est un événement qui a débuté en Allemagne en mai 2015. Cette journée de Présentation de Linux est devenue depuis un événement non commercial de portée européenne. Il se déroule chaque année au printemps et en automne.

    A cette occasion un large public peut se familiariser avec Linux, poser des questions et le tester.

    L’objectif est de faire découvrir ce système d’exploitation libre qui constitue une alternative aux systèmes d’exploitation comme Windows et MAC OS.

    L’événement aura lieu au SambreLUG (bibilothèque d’Auvelais), le vendredi 27 avril 2018 de 20h à 22h – L’entrée est gratuite.

    [FR Dijon] Atelier de création numérique et électronique - Le vendredi 27 avril 2018 de 20h30 à 23h59.

    Le fablab et hackerspace L'abscisse vous propose comme tous les vendredis soir un atelier de création numérique et électronique.

    L'atelier est équipé de différents outils perceuse, CNC, Arduino, Raspberry Pi, ordinateurs, oscilloscope, multimètre.

    Une ressourcerie est à disposition, vous y trouverez des composants électroniques et des pièces détachées à prix libre.

    Vous pouvez venir découvrir l'atelier et les usagers du fablab à partir de 20h30.

    Vous pouvez aussi venir pour participer aux travaux numériques en cours, partager vos connaissances et vos savoir-faire.

    Tous nos travaux sont libres et documentés sous licence libre.

    [FR Cognac] Journée Tous sur Internet - Du samedi 28 avril 2018 à 09h00 au dimanche 29 avril 2018 à 16h00.

    Vous connaissez internet

    Savez vous répondre à ces questions
    Qu'est ce que le https
    Pourquoi et comment suis je assaillie de publicité
    Quelle liberté à mon fournisseur d'accès et mon fournisseur de mail
    sur l'accès à mes données
    Comment fonctionne internet
    Puis je réduire l'impacte écologique de mes navigations sur internet
    Comment rechercher des infos sur un site internet
    Qu'est ce que le RSS

    Quel trace laissez vous en visitant un site internet
    Pourquoi Google n'est pas notre ami et comment le remplacer
    Suis-je le seul à connaitre le contenu de mes messages ou d'autres personnes peuvent-elles accéder à mes échanges
    Qu'est ce que la Cryptographie Est-ce vraiment utile
    Snowden, Assange que nous disent-ils

    D'autres questions ici http://logicielslibrescognac.org/contact.php

    [FR Lyon] Explorer nos mondes en chiffres - Le samedi 28 avril 2018 de 09h30 à 12h30.

    Atelier gratuit - samedi 9h30 à 12h30

    Inscription obligatoire à epn@salledesrancy.com

    L’EPN des Rancy (249, rue Vendôme, 69003 Lyon) et Altercarto vous propose une série d’ateliers.

    L'objection est de construire une scène ouverte où l’on partage avec un public les résultats d’une exploration cartographique sur un thème choisi. Le groupe aura à composer avec différents champs qui peuvent être sociaux (disparités urbaines, mutation dans la ville, …), économiques (travailler en ville, …), cadre de vie (santé, …), etc. Nous proposons ainsi d’explorer l’intérêt d’une médiation cartographique pour apporter un éclairage collectif sur des situations ou des enjeux précis.

    Une réelle motivation à participer à un travail en commun et à explorer des cartes et des données dans une démarche d’enquête collective est recommandée

    Cet atelier est ouvert à tous

    les dates Samedis 18 novembre, 16 décembre, 3 février (dans le cadre des expériences numériques), 28 avril, 26 mai

    Vous pouvez venir avec votre propre pc (sinon on vous le fournira).

    N'hésitez pas à venir nombreux.

    [FR Courbevoie] Install-Party GNU/LINUX - Le samedi 28 avril 2018 de 09h30 à 18h00.

    Dans le cadre du Printemps du Libre StarinuX a le plaisir de vous convier à l'INSTALL-PARTY GNU/LINUX.

    QUAND : samedi 28 avril 2018 de 9h30 à 18h00.

    LIEU : 48 rue de Colombes 92400 Courbevoie,
    (SNCF gare Courbevoie St Lazare <=> La Défense ou Métro Pont de Levallois et bus 275 arrêt Stade).

    PRÉSENTATION :
    Pascal Bessonneau, chargé événementiel, admin-système de StarinuX, vous aidera à installer GNU/Linux sur votre ordinateur (en mode dual boot en parallèle de Windows, si vous le souhaitez). Cet atelier fait partie d'une initiation à Linux.

    PRÉ-REQUIS : amener son ordinateur et avoir préalablement téléchargé l'outil GPARTED (partitionneur Libre). Vous recevrez à votre mail les consignes avant l'atelier.

    Nous vous conseillons ensuite de suivre l'atelier LINUX-DÉBUTANTS initiation qui a lieu le 12 mai 2018.

    INSCRIPTIONwww.starinux.org/ateliers-inscription.php

    MODALITÉS: une participation de 20 est demandée (10 privés d'emploi) valable un an pour plus de 15 ateliers.

    Au plaisir de votre inscription pour le 28 avril, bien à vous,

    Pascal Bessonneau , chargé événementiel de StarinuX

    [BE Herstal] Atelier de formation à Gimp débutant (Retouche photos) - Le samedi 28 avril 2018 de 10h00 à 12h00.

    Formation donnée sur 4 jours (28/04 - 05/05 - 19/05 - 26/05)

    Les ateliers sont gratuits et le nombre de places limitées (4 à 8 personnes max). Pour participer à un/plusieurs atelier(s), il est obligatoire de s'inscrire au préalable auprès de l'animateur au 0479 94 69 29 ou par courriel (voir ci-dessous).

    GIMP est un outil d'édition et de retouche d'image, diffusé sous la licence GPLv3.

    [LU Arlon] Promotion du logiciel libre - Le samedi 28 avril 2018 de 10h00 à 17h00.

    Découverte des logiciels libres et des systèmes d'exploitation Linux, Ubuntu, Debian, etc. ou comment se débarrasser des logiciels propriétaires.

    Possibilité de réinstaller votre ordinateur.

    En collaboration avec la Province de Luxembourg.

    Découvrez la liberté, la qualité et la gratuité sur votre ordinateur

    Réservation obligatoire epn@arlon.be ou 063/22.91.27.

    [FR Wintzenheim] Réunion du Club Linux - Le samedi 28 avril 2018 de 13h00 à 19h00.

    Comme tous les 3 samedis, le Club Linux de la MJC du Cheval Blanc se réunit et accueille toutes les personnes qui souhaitent découvrir ou approfondir Linux et les Logiciels Libres. Aucune compétence n'est demandée.  

    Pendant ces rencontres, informelles,

    • nous accueillons celles et ceux qui cherchent une réponse ou souhaitent découvrir Linux et les Logiciels Libres,
    • nous installons Linux sur des ordinateurs, la plupart des fois en "dual boot"(*), ce qui permet de conserver l’ancien système (par exemple Windows) et d’utiliser quand même Linux, en choisissant au démarrage,
    • nous partageons nos recherches et nos découvertes, les nouveautés.

    Le Club Linux est également impliqué dans une démarche de libération des GAFAM (Google Apple Facebook Amazon Microsoft) et de promotion de solutions libres comme, entre autres, Wikipedia, Openstreetmap, les Framatrucs (*), les Chatons (*) et beaucoup d’autres.

    (*) : mais on vous expliquera

    [FR Marseille] Install Party GNU/Linux - Le samedi 28 avril 2018 de 14h00 à 19h00.

    L’association (CercLL d’Entraide et Réseau Coopératif autour des Logiciels Libres) vous invite à une install party ***{::}GNU/Linux, le, dans la salle du *Foyer du Peuple 50 rue Brandis 13005 Marseille*{::}.*

    Vous avez envie de découvrir un système d’exploitation libre, simple d’utilisation, stable, rapide et sécurisé. Une nouvelle façon d’utiliser votre ordinateur.

    Vous vous sentez une affection naissante pour le Gnou et le, les mascottes de

    Au programme

    DÉCOUVERTE de l’univers des logiciels libres.

    INSTALLATION d’un environnement GNU/ Linux, ainsi que le meilleur des logiciels libres.

    Venez avec votre ordinateur, nous installerons ensemble une distribution avec un ensemble de et pour une utilisation quotidienne.

    Ouvert à tous – accessible aux débutant-e-s

    Une participation de 2 euros est demandée.

    L’adhésion à l’association est de 20 euros annuelle.(L’adhésion n’est pas obligatoire).

    Plan d’accés

    [BE Liège] Linux Install Party - Le samedi 28 avril 2018 de 14h00 à 18h00.

    Une Linux Install Party a lieu tous les derniers samedis du mois de septembre à juin, dans les locaux du Cyber Seniors Énéo de Grivegnée, où je suis animateur.

    L'accès et la participation à l'Install Party est ouvert à tous et est gratuit.

    Vous venez avec votre ordinateur et on y installe le Linux que vous désirez.

    Les installations commencent à 14h et finissent à 18h.
    Prévoyez de venir avant 17h, parfois ça peut durer longtemps.

    [FR Strasbourg] Libérons nous du pistage - Le samedi 28 avril 2018 de 14h00 à 18h00.

    Lors de cet atelier, des bénévoles d’Alsace Réseau Neutre et d’autres associations, vous proposent de reprendre le contrôle sur vos données numériques en vous accompagnant dans l’adoption de solutions alternatives à vos usages numériques courants.

    Concrètement, il s’agit de vous aider à

    • Configurer votre navigateur pour limiter les données transmises à votre insu
    • Découvrir des services numériques éthiques
    • Installer Linux ou LineageOS (Install Party)
    • Prendre en main une solution d’auto-hébergement qui vous permet d’avoir votre propre cloud de fichier, d’héberger votre site web ou encore vos mails (La brique Internet / YunoHost)

    Tout public
    Gratuit (dons acceptés)
    Inscriptions

    [FR Rennes] Permanence Gulliver - Le samedi 28 avril 2018 de 14h00 à 18h00.

    Permanence Gulliver le28 avril 2018 de 14h00 à 18h00

    Diffuser ses créations ou installer des logiciels libres.

    Toutes les personnes intéressées sont chaleureusement conviées, on peut participer sans être adhérent.

    N'hésitez pas à nous rendre visite

    [FR Rouen] Journée Mensuelle du Logiciel Libre - Le samedi 28 avril 2018 de 14h00 à 18h00.

    Le samedi 28 Avril 2018, nous organisons notre Journée Mensuelle du Logiciel Libre à la Maison St Sever à Rouen. (Centre Commercial St Sever, 10-12 rue Saint-Julien 76100 Rouen) de 14h00 à 18h00.

    Cet événement s'inscrit dans le cadre de l'évennement LPD (Linux Presentation Day) partout en France et en Europe

    On fera connaissance avec la toute dernière version de openSUSE, la openSUSE Leap 42.3, Gnome 3.20, LibreOffice et beaucoup d’autres distributions Linux.

    SUSE Linux Enterprise 12 SP3 sera aussi de la partie et comme vous le savez est la pièce maitresse de openSUSE Leap 42.3 et qui est maintenue par des ingénieurs SUSE.

    Nous distribuerons gracieusement des DVDs openSUSE 64 Bits à nos visiteurs dans la limite du stock disponible.
    Des copies du magazine Programmez seront aussi en libre service et premiers arrivés, premiers servis…

    Le Raspberry Pi 3 ainsi que les Raspberry Pi 2 seront aussi à votre disposition pour votre plaisir de coder

    On pourra discuter du Noyau 4.13, si le temps le permet

    Voici une liste des démonstrations de logiciels libres (FOSS) que nous vous proposerons
    https://nui.fr/blog/logiciels-libres-a-vous-proposer-comme-installation/

    Si vous voulez présenter une distribution ou un logiciel libre, téléphonez-moi assez rapidement pour la logistique.

    Nous allons axer des sessions sur l’interopérabilité, de sorte de faire une migration en douceur vers le logiciel libre et qui d’ailleurs a toujours été notre fer de lance.

    [FR Juvisy-sur-Orge] Permanence GNU/LINUX - Le samedi 28 avril 2018 de 14h30 à 16h30.

    Permanence GNU/LINUX, installation et maintenance par LINESS en partenariat avec l*e CIJ* (Club informatique de Juvisy-sur-Orge).

    Il s'agit d'une assistance pour vous aider à installer et utiliser LINUX, mais ce n'est pas un cours à proprement parler.

    Aucune inscription préalable n'est nécessaire, aucune assiduité n'est requise.

    Quand vous avez un problème vous passez nous voir.

    C'est un pavillon dans un jardin.

    Attention du fait des travaux de la gare l'accès en voiture peut être difficile.

    Éventuellement stationner parc Danaux (à coté du pont sur la Seine) qui est gratuit le samedi après-midi (3mn à pied après pour aller au CIJ).

    Par contre c'est tout à coté de la gare.

    [FR Montpellier] Atelier du Libre Ubuntu et Logiciels Libres - Le dimanche 29 avril 2018 de 18h00 à 23h00.

    L’équipe de Montpel’libre vous propose une permanence Logiciels Libres, discussions libres et accompagnements techniques aux systèmes d’exploitation libres, pour vous aider à vous familiariser avec votre système GNU/Linux au quotidien.

    Le contenu de l’atelier s’adapte aux problèmes des personnes présentes et permet ainsi l’acquisition de nouvelles compétences au rythme de chacun.

    Vous pourrez y aborder plusieurs thèmes

    • Discussions conviviales entre utilisateurs autour de Linux en général
    • Préinscription aux prochains Cafés Numériques et Install-Party
    • Premières explorations du système
    • Installations et configurations complémentaires
    • Mise à jour et installation de nouveaux logiciels
    • Prise en main, découverte et approfondissement du système

    Les Ateliers du Libre ont lieu à la Mpt Melina Mercouri de Montpellier, tous les derniers vendredis de chaque mois de 18h00 à 20h00, sauf période de vacances.

    Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible et auprès de la Mpt.

    Cet événement est proposé par le partenariat qui lie la Mpt Melina Mercouri de Montpellier et Montpel’libre.

    Toute une équipe de passionnés, vous propose l’animation de la l’Atelier du Libre par les membres de Montpel’libre. Permanence Logiciels Libres, discussions libres et accompagnements des utilisateurs aux systèmes exploitation libres, Linux, sur le cyberespace de consultations libres.

    En fin de soirée, l’atelier fera progressivement place à un instant très convivial, les RDVL sont des rendez-vous mensuels de discussions sur le thème des logiciels libres, des arts libres, de l’open source et plus généralement de la culture du libre et du numérique.

    Cette soirée, très conviviale, se passe autour d’un repas partagé, chacun porte un plat, entrée, spécialité, dessert, boisson… Ordinateurs et réseaux disponibles.

    Notre équipe vous attend pour répondre à vos questions et satisfaire votre curiosité.

    Maison pour tous Mélina Mercouri 842, rue de la vieille poste, 34000 Montpellier

    Bus ligne 9, La Ronde arrêt Pinville
    GPS Latitude 43.61354 Longitude 3.908768
    Carte OpenStreetMap

    Rendez-vous mensuel, tous les derniers vendredis, salle jamais le dimanche

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

  • Matériel libre ou s'en approchant (Journaux LinuxFR)

    Chers amis libriste,

    Je n'utilise que du Linux depuis déjà un bon nombre d'années et j'avais envie d'un peu plus d'Open-Source dans le reste de ma vie car je crois dans la valeur morale du libre. Mais aussi parce que je crois dans le gage de qualité qu'apporte le fait d'avoir accès à la composition d'un produit. Or force est de constater qu'ormis en informatique, il est très difficile de trouver du matériel ouvert.

    Trouver des logiciels libre, ce n'est pas difficile et leur qualité s'approchent maintenant beaucoup des solutions commerciales. Trouver du matériel informatique libre, c'est beaucoup plus difficile mais ne serais-ce que sur Wikipédia c'est faisable. Mais trouver un appareil électro-ménager, ou de bricolage libre c'est vraiment mission impossible et ne parlons pas d'un meuble.
    Même si ce n'est pas totalement libre, ce n'est pas vraiment grave, j'aimerais au minimum trouver ce qui s'en rapproche le plus. Rarement, mais parfois il existe des plans libres (ou notices voire vidéos explicatives). Mais j'aimerais un objet tout fais ou a monter (genre IKEA).

    J'envisage donc de monter un Wiki listant notant les produits selon leur "degré de liberté". J'aimerais vos avis, savoir qui serais motivé pour m'accompagner…

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

  • À Bégard en Bretagne, Debian a le vent en poupe dans le milieu scolaire (Dépêches LinuxFR)

    L’association infothema intervient pour le déploiement complet de Debian dans une école primaire. Le conseil municipal de la commune de Bégard (Côtes d’Armor, en Bretagne) vient de donner son accord pour le déploiement de la solution Debian GNU/Linux sur ses 50 postes du groupe scolaire de Baloré. Conscient de l’efficacité et de la robustesse de GNU/Linux, les élus, après un échange constructif, ont adopté cette solution pédagogique. L’association infothema sera en charge de la migration et de la formation du personnel technique sous environnement Debian GNU/Linux.

    Le groupe scolaire de Baloré se compose d’une école maternelle avec 113 élèves, cinq classes, dont deux classes bilingues français‐breton (37 élèves bilingues). De même, une école primaire fera la migration : une école élémentaire avec 281 élèves, douze classes, dont trois classes bilingues français‐breton.

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

  • Pytition, un outil libre d’auto‐hébergement de pétitions (Dépêches LinuxFR)

    Cette dépêche a pour but de présenter un outil libre pour auto‐héberger des pétitions en ligne. Partant du principe que les plates‐formes habituelles de pétitions en ligne ont pour modèle économique de revendre nos données personnelles, certaines associations (généralement militantes) qui prennent à cœur de protéger la vie privée de leurs signataires utilisent généralement des systèmes de pétitions auto‐hébergés.

    Pour ses campagnes de pétitions, l’association R.A.P. avait besoin d’un tel outil. Faute d’en trouver qui répondent à ses besoins, un outil a été développé et publié sous licence libre : Pytition. L’outil en est à ses débuts, il est développé par un bénévole non expert du Web (il est développeur embarqué) en Python/Django. Pytition reste basique pour l’instant, mais il ne tient qu’à vous de rapporter des bogues et de contribuer en proposant de nouvelles fonctionnalités.

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

  • Le mode histoire de Nikki And The Robots libéré (Journaux LinuxFR)

    Bonjour,

    L’équipe derrière Nikki and the robots a enfin pris le temps de rendre le mode histoire disponible sous licence libre avec le reste du jeu. La décision avait déjà été plus ou moins prise depuis longtemps (le système d’achat du mode histoire étant de toutes façons hors ligne depuis un moment) mais ça n’avait pas été fait jusque maintenant.

    Un membre de l’équipe a aussi pris le temps d’adapter le système de build et de me guider pour faire un paquet AUR qui construit le jeu depuis les sources: https://aur.archlinux.org/packages/nikki

    Pour ceux qui ne connaissent pas, le jeu est un jeu de plateforme entièrement libre (seul le mode histoire était vendu sous licence restrictive et il vient de rejoindre le dépôt principal) dans lequel on guide un personnage déguisé en chat qui doit activer un certain nombres d’interrupteurs, souvent à l’aide de robots.
    Il y a aussi des batteries à collecter sur les niveaux, et la résolution est aussi chronométrée ce qui augmente la rejouabilité.

    C’est un jeu vraiment très sympa, petit défaut pas de support manette malheureusement. Si quelqu’un maitrise haskell ce serait hyper cool de faire une PR qui ajoute ça. De même, ceux qui savent faire je vous encourage à empaqueter ça pour votre distribution.

    Malheureusement le serveur pour partager des niveaux faits par la communauté est hors-ligne également.
    Il existe une archive des niveaux communautaires sur github: https://github.com/nikki-and-the-robots/nikki-levels (également packagé dans AUR: https://aur.archlinux.org/packages/nikki-levels-git)
    Je ne sais pas si le code du serveur de niveaux est disponible.

    https://github.com/nikki-and-the-robots/nikki-website-assets/raw/master/img/screenshot-05.png

    Cette nouvelle version contenant le mode histoire est estampillée 1.1.1.

    Un grand merci à l’équipe derrière le jeu pour la libération du mode histoire et l’aide à l’empaquetage.

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

  • PROXMOX VE a 10 ans (Dépêches LinuxFR)

    Cette semaine marque le dixième anniversaire du projet libre Proxmox Virtual Environment (VE), développé et maintenu par Proxmox Server Solutions, basé en Autriche.

    Proxmox VE

    Proxmox VE 0.9, la plate‐forme libre de virtualisation, a été annoncée dans une première version publique il y a dix ans le 15 avril 2008 et la solution a permis de gérer KVM et OpenVZ sur une seule interface de gestion. Depuis lors, cinq versions majeures et de nombreuses mineures ont été produites.

    Aujourd’hui, la version actuelle de Proxmox VE 5.1 permet aux administrateurs de contrôler l’ensemble de leur environnement informatique virtualisé avec un seul outil de gestion. Proxmox VE prend en charge deux technologies de virtualisation (KVM et LXC – qui a remplacé OpenVZ avec la version 4.0) et offre une API REST, un réseau flexible, des fonctionnalités pour offrir une grappe de serveurs (cluster) à haute disponibilité, un stockage défini par logiciel, des fonctionnalités de sauvegarde et restauration, un pare‐feu, et beaucoup d’autres outils prêts à l’emploi et de technologies libres intégrées. Depuis la version 5.1 Proxmox VE aussi intègre Ceph storage 12.2.x Luminous LTS, pour l’implémentation d’infrastructures hyper‐convergentes.

    Il y a dix ans, les développeurs de Proxmox ont été les premiers à relier les deux technologies de virtualisation KVM et conteneurs (initialement OpenVZ) sur une seule plate‐forme et à les rendre facilement gérables via une interface Web. Lors du lancement du développement de Proxmox VE en 2007, les deux fondateurs de Proxmox, Dietmar Maurer (CTO) et Martin Maurer (CEO), l’ont conçu comme un CD d’installation « bare‐metal » contenant une version très modifiée de Debian GNU/Linux optimisée pour un serveur de virtualisation. Ils ont utilisé un noyau Linux modifié qui comprenait tout le nécessaire pour KVM et OpenVZ. Peu de temps après le lancement de la 0.9, la première version stable de Proxmox VE 1.0 était disponible, en 2008, avec de nouvelles fonctionnalités. Il devenait alors possible pour les utilisateurs de virtualiser des applications GNU/Linux et Windows exigeantes, d’appliquer la migration en direct et de sauvegarder leurs données via vzdump depuis l’interface graphique.

    « Il est difficile de croire que Proxmox VE a dix ans aujourd’hui, et c’est formidable de voir à quel point il est devenu populaire » dit Martin Maurer, CEO de Proxmox. « Lors de la première publication de Proxmox VE, il n’existait aucune interface de gestion sur le marché permettant de gérer facilement KVM ou OpenVZ. Nous étions, pour autant que je sache, l’un des premiers projets à intégrer la prise en charge des machines virtuelles et des conteneurs sur une interface graphique centrale. Proxmox VE a été conçu pour répondre à ce besoin. Au fil des années, il a ajouté de nombreuses fonctionnalités et a été dimensionné pour répondre aux exigences des entreprises et des utilisateurs souhaitant disposer d’une plate‐forme libre pour gérer facilement la virtualisation, le réseau et le stockage. »

    Aujourd’hui, Proxmox VE est traduit en 19 langues et compte environ 200 000 hôtes installés dans plus de 142 pays. La société Proxmox Server Solutions offre un accès par abonnement au support technique et aux paquets du référentiel stable. Plus de 11 000 clients allant des moyennes entreprises aux grandes entreprises, aux organismes sans but lucratif et aux particuliers ont un abonnement actif. Les forfaits varient entre 75 et 800 euros par processeur et par an, et permettent d’accéder au support technique et au référentiel d’entreprise stable qui fournit des paquets fortement testés et validés.

    Proxmox VE, un projet libre de dix ans, sous licence libre GNU Affero GPL v3, offre des versions régulières et continues, et est devenu l’alternative libre aux solutions propriétaires pour la virtualisation de centre de données (datacenters) ou pour des solutions complexes de gestion d’informatique en nuage (cloud).

    « Proxmox VE est devenue une puissante plate‐forme de gestion de virtualisation d’entreprise qui permet à nos utilisateurs de gérer facilement toute leur infrastructure virtualisée », explique Martin Maurer. « Nous avons parcouru un long chemin maintenant et nous ne serions pas là sans nos clients, nos utilisateurs et nos partenaires qui nous soutiennent et nous poussent constamment avec des commentaires et de nouvelles demandes de fonctionnalités. Plus important encore, nous sommes reconnaissants de tout le travail intense et des toutes les contributions de notre fantastique équipe. La conception architecturale de notre plate‐forme et le modèle de développement open-source nous permettent de nous adapter constamment aux dernières technologies et d’adapter Proxmox VE aux demandes informatiques croissantes de notre communauté. Pour notre prochaine version, Proxmox VE 5.2, nous avons par exemple Cloudinit sur la feuille de route qui, nous l’espérons, fera le bonheur de beaucoup de nos utilisateurs. »

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

  • En Bretagne Debian a le vent en poupe dans le milieu scolaire (Dépêches LinuxFR)

    L’association infothema intervient pour le déploiement complet de Debian dans une école primaire. Le conseil municipal de la commune de Bégard (Côtes d’Armor, en Bretagne) vient de donner son accord pour le déploiement de la solution Debian GNU/Linux sur ses 50 postes du groupe scolaire de Baloré. Conscient de l’efficacité et de la robustesse de GNU/Linux, les élus, après un échange constructif, ont adopté cette solution pédagogique. L’association infothema sera en charge de la migration et de la formation du personnel technique sous environnement Debian GNU/Linux.

    Le groupe scolaire de Baloré se compose d’une école maternelle avec 113 élèves, cinq classes, dont deux classes bilingues français‐breton (37 élèves bilingues). De même, une école primaire fera la migration : une école élémentaire avec 281 élèves, douze classes, dont trois classes bilingues français‐breton.

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

  • Autocrypt (Journaux LinuxFR)

    La version 1.0.0 date de fin 2017, et je n'en trouve trace sur le site. Que propose ce projet? L’idée, c'est d'ajouter de manière transparente des informations permettant de chiffrer les courriels. Et de basculer automatiquement vers des échanges chiffrés lorsque c'est possible. Un petit exemple:

    Illustration

    1. Alice écrit à Bob. L’entête du message permet à Bob de récupérer automatiquement la clé de Alice.
    2. Bob écrit à Alice. Il a la clé de Alice et peut donc chiffrer le message. L’entête du message permet à Alice de récupérer automatiquement la clé de Bob.
    3. Ils disposent maintenant tous deux des clés et peuvent échanger de manière chiffrée. Les messages continueront de porter un entête pointant vers la clé de l’émetteur. Si Bob change de clé, l’entête de ces messages va changer. Les destinataires de ces messages seront donc au courant du changement dès que bob leur écrira.

    Rien de révolutionnaire, mais un petit pas qui aide à démocratiser le chiffrement. C'est disponible dans quelques applications: https://autocrypt.org/dev-status.html

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

  • Sed (Journaux LinuxFR)

    Bonjour,

    Je cherche une expression régulière avec la commande sed pour transformer la chaine suivante :

    2018;16;15;c;1;2;3 en 2018;16;15;c 1 2 3

    par avance merci

    Commentaires : voir le flux atom ouvrir dans le navigateur

19:10 napster
19:19 19:10 : ca, c'est la tribune libre. Le field recherche est en bas
de la page :)